Monsieur Phal

J'irais bien refaire un tour à Sankt Petersburg !

J'irais bien refaire un tour à Sankt Petersburg !

Il y a 10 ans, Hans im Gluck, l’un des éditeurs de référence des amateurs de jeux à l’Allemande, nous proposait « Sankt Petersburg », un jeu de cartes sur plateau. La chose était signée Michael Tummelhofer, un auteur que personne ne connaissait. Forcément, il n’existait pas…

Default

Du mystère

À sa sortie, « Sankt Petersburg » a tout de suite touché les amateurs de la chose ludique. Michael Tummelhofer proposait un jeu en avance sur son temps. Rapide, efficace, addictif, le tout avec quelques cartes posées sur un plateau. Nous sommes en 2004, l’information ludique a investi le web, mais nous n’en sommes pas encore à des milliers de joueurs courant après la nouveauté. Je vous parle d’une époque où sortaient 250 jeux pas ans, où les auteurs se comptaient sur les doigts de 10 mains… Nous avions le temps de jouer à tout. Et « Sankt Petersburg » a occupé un paquet d’heures.

Default

Du coup, tout le monde se demandait qui était ce Michael Tummelhofer qui, sorti de nulle part nous proposa cette petite chose si… excellente. Tellement qu’il rafla des prix un peu partout comme par exemple le Tric Trac d’Or 2004 ! Rapidement, un nom est tombé. Il s’agissait de Bernd Brunnhofer, l’un des deux patrons d’Hans im Gluck qui n’avait pas osé se mettre en avant parce que c’était facile pour lui de s’éditer, du coup.

Le retour.

Hans im Gluck annonce le retour potentiel de « Sankt Petersburg » sur les étals. Pourquoi potentiel ? Parce que l’éditeur, qui nous semblait gros dans les années 2000, est en fait un petit éditeur, et qu’il n’a pas les moyens de prendre le risque d’une réédition qui ne trouverait pas son public.

« Sankt Petersburg » a été élu Tric Trac d'Or en 2004.

De la demande.

Sur le site officiel, on nous explique qu’ils ont pas mal de demandes pour ressortir cette petite merveille. Mais ils ne savent pas si c’est suffisant pour lancer une production. Du coup, ils vont faire appel à une plateforme de financement participatif. Pas bête. Un excellent moyen de juger la pertinence du propos et, surtout, de ne pas prendre de risque financier.

Une nouvelle version

Quitte à relancer une édition, autant apporter quelques changements. Il y a bien sûr les changements esthétiques sur le matériel, les illustrations et la réécriture des règles. Mais aussi la possibilité de jouer maintenant jusqu’à 5. Le jeu comportait 4 mini paquets de cartes (Ouvriers, Bâtiments, Nobles et améliorations) correspondant à 4 « phases », l’éditeur annonce un cinquième paquet et donc une cinquième phase. Du coup. Quoi ? Mystère pour le moment. Et il y aura des « modules », sans doute veulent-ils parler de petites extensions comme « The Banket ». Il y en aura une exclusive pour ceux qui participeront au financement. Ça, c’est sûr.

Default

Où et quand ?

Le croundfounding, qui sera lancé au mois de mars, se passera sur un site allemand. Et pas sur n’importe que site, sur une boutique en ligne. Pas bête. Spiele Offensive propose de temps en temps ce type de projet. Nous vous informerons le moment venu.

Et le jeu, il est bien ?

Nul doute. Oui. Vous pouvez le croire. Une petite merveille qui ne doit pas avoir pris une ride. D’ailleurs, nous aimions tellement chez Tric Trac, enfin, disons que j’aimais tellement que nous avions inventé un format pour la TT Tv. Le « C’était mieux avant ! ». Du coup vous allez pouvoir regarder la chose et vous faire une idée sur le jeu avant de pledger ou pas.

Default

► L'annonce officielle en allemand, c'est par ici !

► La TiTiTiVi sur « Sankt Petersburg », c'est par là !


« Sankt Petersburg »
Un jeu de Michael Tummelhofer
Illustré par Doris Matthäus
Publié chez Rio Grande Games, Hans im Glück
2 à 4 joueurs
à partir de 10 ans
Langue des règles: Allemagne
Durée: 45 minutes
Prix: 25 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (33)

Default
Chabousse
Chabousse

SP est un must, et en plus il n'a pas pris une ride. Foncez !

Harry Cover
Harry Cover

;o) en plus j'ai fini par bien aimer Dominion !!

le seul défaut de Sankt Petersburg c'est la première phase du premier tour où on fait souvent toujours la même chose

brokoli
brokoli

:P meuh non façon de parler !

Harry Cover
Harry Cover

tout de suite les gros mots !! faire des maths !! tudiou !!

Harry Cover
Harry Cover

pas plus mécanique que dominion en tout cas

brokoli
brokoli

@Harry Cover C'est vrai mais à Dominion il y a ce que j'appellerais, faute de terme plus adapté, une "immersion mécanique". Le fait que chaque carte a un pouvoir aussi radicalement différent, qu'il y a ce côté montée en puissance stratégique… en fait Dominion me donne moins l'impression de faire des maths.

(sans compter le fait que Dominion a cette qualité propre d'avoir des parties vraiment radicalement différentes)

matinciel
matinciel

Parce que l’éditeur, qui nous semblait gros dans les années 2000, est en fait un petit éditeur, et qu’il n’a pas les moyens de prendre le risque d’une réédition qui ne trouverait pas son public.

C'est ironique ou c'est vrai (bon il reste à s'entendre sur gros, gros ne voulant pas non plus dire en bonne santé) ?

88
88

Plus de 16 minutes en apnée, cet homme est remarquable !!!

darkgregius
darkgregius

Oui c'est une excellente nouvelle.Après Mare Nostrum,voilà un autre titre mythique qui va être accessible à un prix raisonnable.Car en effet ces perles sont vendues à des prix parfois indécent.Et il y en a bien d'autre,Diamant,la vallée des mammouths...

Kerquist
Kerquist

C'était l'âge d'or des jeux allemands à thème 100% plaqué.

De nos jours, les éditeurs font un peu plus d'efforts sur le thème dans les jeux de gestion.

morlockbob
morlockbob

@brokoli

moi aussi je suis pour

je suppose qu il y a aussi une part de bon souvenir la dedans