20.100

JugarXjugar le salon qui monte en Catalogne

JugarXjugar le salon qui monte en Catalogne

Les Espagnols s'ouvrent au jeu de société comme la France le faisait il n'y a pas si longtemps. La Catalogne en général et Granollers en particulier semblent être la tête de pont de ce mouvement grâce à Oriol Comas di Coma, journaliste et auteur de jeux de son état.

Le deuxième salon jugarXjugar s’est déroulé à Granollers du 1er au 4 mai 2008 dernier, dans le cadre d’un grand salon régional pluridisciplinaire. une excellente occasion de faire découvrir le jeu au nombreux public.

Différents tournois avaient été programmés (Petits chevaux, Puzzles, Scrabble, championnat espagnol de Carcassonne , Circus Maximus 3D), des activités pour tout le monde (ateliers d’Awalé, Backgammon, Quilles catalanes, partie géante de Carcassonne à 12 joueurs, simultanées d’échecs, démonstrations de wargames avec figurines) mais aussi des jeux pour les plus petits. Surtout, il y avait deux grandes tentes, toujours pleines à craquer où on pouvait jouer à Crokinole, Weykick, Pandemic, Agricola, Kingsburg, Samurai, au Backgammon, Les cités Perdues, Warriors Knights, Les Aventuriers du rail : le jeu de cartes, Pitchcar... Roberto Fraga était l'invité d'honneur de la manifestation et comble du bonheur, il a pu expliquer ses jeux en espagnol.

C'est d'ailleurs là qu'a été présenté le jeu de Reiner Knizia qont nous parlions ici même, il y a quelques jours (cliquez ici pour lire la brève).

Ce n'est pas la dernière fois qu'on entend parler de Granollers puisque lors du discours de clôture, le maire de la ville, M. Josep Mayoral, a clairement dit que “l’année prochaine, jugarXjugar sera encore plus grand”.

Parallèlement au salon, s'est tenu le deuxième Concours "Ciutat de Granollers" de création de jeux. Des auteurs espagnols, italiens, français et péruviens ont présenté 57 projets. 27 ont été retenus pour la phase des prototypes et 10 ont participé à la grand finale. Dans les textes, un seul jeu peut l'emporter mais face à la qualité ds prototypes proposés, le jury a décidé de décerner un accessit.

Le gagnant s’appelle "Civicards" et son auteur est Alberto Corral, de Torremolinos, près de Malaga. Il s’agit d’un jeu de civilisation qui ne joue qu'avec des cartes, avec un mécanisme très original et très tendu d’enchères secrètes.

L’accessit a été décerné à "22 manzanas" (22 pommes) de Juan Carlos Pérez Pulido, de Terrassa, près de Barcelone. C’est un jeu à mi-chemin entre Babylone et Pingouin.


Pour voir quelques photos du salon avec un texte tout en catalan : cliquez ici.

Les jeux finalistes du concours "Ciutat de Granollers", toujours en catalan: cliquez là.

Les jeux gagnants : c'est par ici.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre dans la rédaction...

Kommentare (2)

Default
Deckard
Deckard

J'ai cru voir une Sonsolles ....

Ribouldingue
Ribouldingue

Le reportage en castillan, c'est par ici.