L'Oracle, un nouveau Keltis

Par 20.100

Erschienen am 05.05.2010 • Lecture 1 min. •  4230 vues

L'Oracle, un nouveau Keltis

Le bon docteur Knizia a la réputation -fondée- d'aimer reprendre, faire évoluer, retoucher ses jeux pour en créer d'autres. Le succès de "Genial", par exemple a donné lieu à de nombreux autres titres, par exemple. Lorsqu'en plus, il s'agit de "Keltis" qui a obtenu le Spiel des Jahres, la tentation de développer la gamme est encore plus grande. Il y avait déjà eu une extension, une version voyage et une version cartes. Depuis quelques semaines, est venu compléter la liste, "Das Orakel", un jeu indépendant mais qui en reprend le mécanisme essentiel, la pose de cartes.

Cette fois, le plateau de jeu est en spirale et, surtout, il n'y a plus qu'une piste sur laquelle les pions des joueurs vont avancer. De plus, c'est cette fois sur toutes les cases, que sont posées au hasard des tuiles. Celles-ci permettent d'avancer plus vite, de reculer aussi (principalement pour récupérer une tuile que personne n'aura pris), de marquer des points de victoire ou de se défausser d'une carte de sa main ou de celles déjà placées.

Comme dans le jeu de base, à son tour, un joueur doit jouer une carte de sa main et constituer des piles de couleur croissantes ou décroissantes. Il peut alors avancer un de ses trois pions sur le plateau et ramasser une tuile qui s'y trouve ou -nouveauté- faire avancer la figurine de l'oracle. Sur chaque carte apparait désormais un petit chiffre compris entre 1 et 4, prévu à cet effet. Faire avancer l'oracle sert à marquer des points. Lorsqu'il arrive sur une case, le joueur marque autant de points que de pions présents.

La partie s'arrête lorsqu'un certain nombre de pions ont atteint les dernières cases de la spirale. Les joueurs marquent alors des points en fonction de l'avancée de leurs trois pions sur le plateau sachant que si un reste dans les premières cases, il peut marquer des points négatifs.

Parallèlement au jeu dans une jolie boîte en carton vert, le jeu vient également de sortir sur Ipad et Iphone. Sur Itunes, le jeu est actuellement à 5$. Il est jouable de deux à quatre autour d'une même machine et il est aussi possible de jouer contre la machine. Une bonne façon de découvrir le jeu avant d'acheter celui avec des pions à manipuler.


> Le site de Keltis Oracle

> Les règles en français chez Ludigaume


"Keltis - Das Orakel"
un jeu de Reiner Knizia
pour 2 à 4 joueurs
à partir de 8 ans
édité par Kosmos
disponible dans certaines boutiques


20.100

Kommentare (2)

Default
BDPHILOU
BDPHILOU

Avec ma copine on adooooooooooore Keltis! C'est de très loi son jeu préféré!

De plus on ne joue plus qu'avec l'extension "Les nouveaux défis" qui rends le jeu beaucoup plus stratégique tout en gardant les mêmes règles de poses et en ajoutant des élèment sympa (comme la possiblité de reprendre des cartes posées).

Donc pour nous, l'extension "Les nouveaux défis"; c'est indispensable! :)

Quand à Keltis Das Orakel : Je l'ai!!! J'y joue l'offre ce soir à ma bien aimée et je vous dis ce que j'en pense très vite après! :)

ENJOY! :)

le Polack
le Polack

J'ai été bien déçu par la première extension, je testerai donc un peu plus celle-ci. Une extension n'est pas forcément une fin en soit lorsque le jeu de base est très bon, ou alors c'est qu'on s'en lasse.


À suivre dans la rédaction...