20.100

La mémoire dans le miroir

La mémoire dans le miroir

A Nuremberg, en février dernier, Kosmos annonçait "Burg der 1000 spiegel" qu'on aurait pu tout aussi bien imaginer dans le catalogue de Drei Magier, aux côtés du "Labyrinthe magique" ou de Zoch avec "Château Roquefort". Un jeu de mémoire avec des miroirs que Iello proposera en français à partir de septembre sous le nom de "Victor et le Château aux 1000 miroirs".

Aux côtés de ses illustres aînés, le jeu de Inka et Markus Brand ne dépareille pas avec ses mécanismes à base de miroirs et de mémoire. Et son petit look sympathique avec Victor le petit vampire itou.

Comme dans les jeux cités, la boîte sert de plateau de jeu et tout se passe à l'intérieur, caché aux yeux des joueurs. Dans les "1000 miroirs", il faut retrouver des objets perdus dans le château, des objets représentés sur des cartes disposées tout autour du plateau, cachées au regard des joueurs. Pour les retrouver, il faut ensuite disposer les miroirs pour que depuis la seule fenêtre ouverte, on puisse voir l'objet en question.

A son tour, après avoir échangé la carte Fenêtre avec une autre, un joueur déplace Victor, désignant ainsi quel objet il doit repérer. Au jeu de mémoire s'ajoute alors le jeu d'optique. Sur les quatre miroirs en jeu, le joueur doit alors en déplacer un maximum de trois de façon à relier, optiquement parlant, la fenêtre à la carte de l'objet. A ce casse-tête s'ajoute alors un petit jeu de pari, permettant aux autres joueurs de rester pleinement actifs même lorsque ce n'est pas à eux de jouer, puisqu'ils doivent alors choisir si c'est le bon objet, ou non, qui sera visible depuis la fenêtre.

Trouver la bonne image, faire le bon pari, tout cela rapporte des points aux joueurs et la partie s'achève lorsqu'un seuil de points a été atteint. Des variantes existent qui permettent de complexifier le jeu, permettant aux plus grands se s'y essayer eux aussi.

Le jeu sera disponible à la rentrée prochaine, confortablement calé dans le peloton de nouveautés à surveiller à l'approche des Fêtes.

Avec Iello et après Filosofia, Kosmos a maintenant deux distributeurs en France pour ses produits. Reste à savoir comment ces éditeurs-distributeurs vont maintenant se partager le catalogue de l'éditeur allemand.


> La boîte faisant office de plateau de jeu

> Quel objet voit-on par la fenêtre ?


"Victor et le Château aux 1000 miroirs"
un jeu de Inka et Markus Brand
pour 2 à 4 joueurs
à partir de 6 ans
édité par Iello
disponible en septembre prochain

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (8)

Default
Sparrow
Sparrow

Oui, une sorte de Khet multijoueurs pour les enfants ! Ça ne peut être que de bon augure !

Christophe Boelinger

Ca m'a l'air excellent comme idée et comme concept.

Un peu dans l'esprit de Khet ou du jeu de miroirs pour lequel Roberto avait été primé à Boulogne il y a.... bien longtemps.

En tout cas ça m'a l'air d'une super idée et trés simple apparement.

Bravo.

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur,

Ben, si on a une boîte qui passe un jour au bureau... :o)

samy38
samy38

une TV ! une TV! une TV !

Le Korrigan
Le Korrigan

il est vrai qu'un petit tric trac TV permettrai de mieux en saisir le concept...

leonmars
leonmars

pareil! 20.000 lieues sous les murs!

Zakouski
Zakouski

J'imagine déjà comment M. Phal, tel Nicolat Hulot, va enfouir sa caméra dans les méandres de ce château...

J'attends ça avec impatience.

leonmars
leonmars

une tric trac tv s'impose!