Filosofia

Les morts de l'hiver !

Les morts de l'hiver !

Attention, ce jeu et cet article contiennent certains éléments réservés à un public averti.

Default

C'était ma sœur... c'était ma sœur et ils l'ont laissée crever et se transformer en animal non-vivant... tout ça pour pouvoir tenir un peu plus longtemps la barricade et sauver un ou deux survivants de l'autre groupe... J'ai bien eu l'temps d'en envoyer quelques uns ad patres, mais ils nous ont exilés...

Ils vont le payer, et salement en plus ! cette colonie ne survivra pas longtemps… les zombies, je vais les attirer vers les ruines de la pharmacie, comme ça, finis les médicaments. Avec les tempêtes de neige à venir et nous qui leurs tomberont dessus...

J'vais récupérer ce qu'il faut pour te nourrir, soeurette, je te l'promet !!

CHAPITRE I - Des nouveaux venus !

Default

Malvenue à vous, étranger !

Je vois que tu es le leadeur de ce groupe bigarré... vous aussi, vous avez survécu à cette apocalypse zombiesque ?... Comment ? Tu ne parles que français ? Mais ça tombe parfaitement bien, car ici, à la colonie de Dead of Winter, nous parlons tous cette langue. Alors installez-vous dans ce coin là, baissez vos battes et autres chaînes de tronçonneuse à clous, je vais vous expliquer comment nous vivons ensemble !

Default

Dans Dead of winter - A la croisée des chemins, qui arrive donc pour cet automne en français chez Filosofia, chaque joueur incarne un groupe de survivants et son chef.

Chaque groupe a ses propres motivations, mais, tant bien que mal, vous poursuivez également, au sein de la colonie, majeure partie du plateau de jeu, un but commun, fonction du scénario choisi, du temps disponible pour jouer, etc.

Après avoir donc choisi votre leader (Alexis Grey ou Mike Cho, ci-dessous, par exemple) et les premiers survivants de votre groupe, vous prendrez connaissance à la fois de l'objectif commun (par exemple Trouver l'antidote, juste un peu plus bas) et de votre objectif personnel. Sachez cependant qu'un traître à la psychologie douteuse (mais on le serait à moins dans ses situations extrêmes où nous sommes rendues) pourrait s'être glisser parmi vous… Ambiance!

Puis, vous jouerez un nombre de manche fixé par le scénario (6 pour trouver Trouver l'antidote), avec, pour chaque manche, une phase joueurs et une phase colonie.

Default

CHAPITRE II - "C'est moi ou l'ambiance est tendue ?…"

En début de phase des joueurs, une carte Crise est révélé : ci-dessus, un problème de Nourriture Périmée. Il faudra travailler ensemble à la contrer si vous ne voulez pas (mais peut-être que vous le voulez... Ambiance !) qu'à la phase de colonie, ses conséquences désastreuses éclaboussent (ce pourrait être le terme adequat) vos rescapés.

Chaque joueur lancera ensuite un D6 (un dé à 6 faces) par survivant dans son groupe qu'il attribuera à son tour librement à ses membres pour réaliser des actions.

Juste avant cela, à votre tour, votre voisin aura pioché une carte Croisée des chemins (d'où le titre) qui pourrait bien, en fonction de vos choix, vous mener à une de ces situations où votre décision marquera votre aventure d'une orientation indélébile. Vous ne savez pas ce qu'elle est, vous ne pouvez qu'attendre la main du Destin... Ambiance !

Default

- Une des actions possibles est d'attaquer. Attaquer un zombie, car comme dans le roman graphique « Walking Dead » de Robert Kirkman et Tony Moore, il y a certes des zombies... et de plus en plus... mais bien que mortels, ils sont davantage là pour mettre en exergue les relations inter-personnages (dans le jeu) et inter-joueurs (hors du jeu). Mais il va bien falloir s'en débarrasser et c'est risqué : blessure, engelure, morsure... Bref, la mort rôde... la non-mort aussi !

Il est aussi possible d'attaquer un autre survivant dans le lieu où l'on se trouve et ce, pour des tas de raisons, ne serait-ce que pour lui prendre ces allumettes dont vous avez tant besoin... Ambiance !

Default

Bien sûr, attaquer un zombie est dangereux. Vous lancerez donc le dé de risque. Si les zombies vous mordent, vous êtes tués : le survivant, qui ne l'est plus du tout est enlevé du plateau... mais en bon zombie que vous êtes devenu, vous allez propager l'infection à d'autres survivants du coin. Le personnage du même lieu dont l'influence (46 pour Alexis et 30 pour Mike) est la plus faible, mordu, n'a plus que deux choix :

  • Soit il est tué et l'infection s'arrête (oui, je crois que c'est ce qui s'appelle un sacrifice)
  • Soit il lance le dé de risque : sur une face vide, l'infection s'arrête et le survivant… survit ! sur tout autre résultat, l'infection "zombifie" le personnage (qui est tué en terme de jeu) et l'infection continue de se propager… Ambiance !

Comme vous lancerez également ce dé de risque lorsque vous vous déplacez de lieu en lieu, vous risquez d'amener l'infection avec vous… je ne voudrais pas avoir l'air de me répéter, mais… Ambiance !

CHAPITRE III - Un trou à rats… non-morts !

- En dehors de la colonie se trouvent 6 lieux... c'est en dehors de la sécurité (relative) du campement, mais on peut les fouiller à la recherche d'éléments vitaux pour votre survie : Arme, Carburant, Nourriture, Médicament, Outils... voir même recueillir de nouveaux survivants, certains étant trop jeune ou trop vieux (métaphoriquement appelés "vulnérables") pour être véritablement "utile", mais il faudra pourtant leur faire une place... et les nourrir... si les autres groupes vous laissent faire !... Ambiance !

Default

- Ajouter des cartes à la crise permet d'y faire face et soulager la communauté... mais les cartes ajoutées ici le sont face cachée et ne seront révélées qu'à la phase de colonie. Les symboles des cartes correspondant à la crise empêche cette crise, les autres... favorisent son déroulement. Par exemple, Mettre de la Nourriture (carte présentée plus haut) sur la crise Nourriture Périmée aide à sa résolution. Y mettre un Colt 1911 est un message fort, mais qui signifie tout autre chose… Vous comprendrez qu'au moment où on résout la crise, l'ambiance monte encore d'un cran dans ces moments-là !

- Se barricader, appâter les zombies, utiliser les compétences de vos survivants, jouer des cartes, se déplacer, trier la décharge... bref, il y a encore de quoi faire, certaines actions demandant d'utiliser un dé, d'autres non.

CHAPITRE IV - Quand ça dégénèèreee, pays merveilleux...

- Avec toute cette ambiance, et juste histoire d'en rajouter encore un peu, vous imaginez bien l'envie irrépressible de virer ce groupe d'anti-socials psychopathes de la colonie. C'est pour ça qu'une fois par tour, un joueur peut désigner un autre joueur et appeler à un vote (pouce levé/baissé) pour exiler son groupe de la colonie. En cas d'égalité, le premier joueur tranchera (là encore, c'est le juste terme).

Le joueur exilé pioche un nouvel Objectif personnel – Exilé, s'en va vers un des lieux hors de la colonie avec ses survivants. Il continue de jouer, ainsi, en parallèle de la colonie... mais pourrait bien se rappeler à eux… Ambiance, ambiance !!!

Default

Pendant la phase Colonie, il faudra nourrir tout ce beau monde sous peine de Famine ; vérifier la décharge (toutes les cartes jouées pour leur effet sont là) ; résoudre la crise et donc retourner les cartes et faire monter l'ambiance d'un cran en s'apercevant qu'il n'y a pas ce qu'il faut ; ajouter des zombies (dans la colonie, dans les lieux et en fonction du bruit que vous avez fait) et vérifier qu'il n'y a pas de brèche, sinon, croque-survivants en gelée au menu. Enfin, si le but commun n'est pas rempli, faire avancer le compteur de manche et changer de premier joueur.

La partie s'arrête immédiatement si le moral de la colonie tombe à 0 (et il diminue à chaque mort, pour chaque famine, ainsi que par tranche de 10 cartes dans la décharge). Elle s'arrête aussi si toutes les manches ont été jouées ou lorsque l'objectif commun est atteint.

Il est alors temps de voir qui a véritablement... gagner... et là... Ambiance !

Default

Il est possible de jouer suivant une variante ou l'autre, par exemple : un mode Coopération (pas d'objectif personnel), un mode Difficile (dos des cartes Objectif Commun), un mode Elimination (lorsque tous les membres du groupe d'un joueur sont éliminés... il est éliminé... (non, je ne rajouterai rien!)

Avec 10 cartes Objectif commun recto verso, 44 cartes Objectif personnel (normal, traitre, exilé) et 80 cartes Croisée des chemins, sans compter ce que vous, joueurs, apporterez à la colonie, il y a fort à parier que chaque partie sera une nouvelle histoire.

Voilà, vous savez tout ou presque sur Dead of Winter - à la croisée des chemins, à paraitre chez Filosofia cet automne… un jeu de rôle, presque, un jeu d'ambiance, sûrement… mais pas un party game… quoique ;)

Vous sentez-vous de taille à affronter l'hiver qui vient et ses marcheurs sanglants ?

(Toute ressemblance avec un roman ou une série serait pure coïncidence)

Alors, vieux fous, qu'est-ce que vous ressentez à vous retrouver dans le garde-manger, hein ?... J'vous l'avais dit, bon sang, que ma soeur, ma seule famille, c'était tout pour moi, hein ?… Mais non, c'est pas dans le comportement rationnel humain de me faire confiance, hein ? il a fallu qu'on me cherche des noises, hein ?… Et bien ce soir, pour Bella, c'est ragout de survivants, sauce grand veneur !...

… au fait… Joyeux Noël à tous !


Dead of Winter - A la croisée des chemins
Un jeu de Isaac Vega, John Gillmore
Illustré par Fernanda Suarez
Publié par Filosofia
2 à 5 joueurs
A partir de 13 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 100 minutes
Prix: Non renseigné



/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

À suivre chez les professionnels...

Kommentare (12)

Default
hagen1999
hagen1999

J'ai annulé ma pré-commande suite à l'annonce de la traduction par filo. Juste à temps.

Chips
Chips

@linkovore : vu qu'on va avoir droit à une version 100% française, ça serait étonnant (ce qui est bien normal puisque l'éditeur n'a rien à y gagner).

linkovore
linkovore

J'ai précommandé la version anglaise qui est en cours de transit vers l'europe.

Les textes et l'ambiance sont principalement sur les cartes Croisée des chemins. Une version numerique de toutes les cartes Croisée des chemins traduites en FR est-elle prévue ?

Pit0780
Pit0780

Bon et bien... sûrement sur mon étagère à sa sortie...!

Aelegrin
Aelegrin

j'aime beaucoup l'adresse internet de l'article: "Il avance tout seul cet os" :D

Totoche
Totoche

Je crois qu'il ne faut pas se prendre la tête sur une traduction. Avec tous les titres qu'on nous impose en anglais, ou en français de façon arbitraire, je pense que garder le titre original avec son sous-titre en français est aussi bien sinon indispensable.

;o)

Zemeckis
Zemeckis

vivement la TTTV, j'ai du mal à me représenter le fonctionnement complet du jeu

deltajordan
deltajordan

Un mélange de Robinson et d'Alcatraz ? On peut dire ça ? Ce jeu a l'air génial !

Bad Kam
Bad Kam

Une autre traduction pourrait être: "Un hiver mortel"

fmoritel
fmoritel

Génial, je vais pouvoir traumatiser mes enfants :-)

Pour les non englishophobe il y a déjà une superbe vidéo d' explication des règles par Rodney Smith de Watch it Played.

Décidément môsieur Guillaume : https://www.youtube.com/watch?v=gXN1yxax448