Little Devils : Les petits diables tapent le carton

Par Docteur Mops

Erschienen am 27.03.2012 • Lecture 2 min. •  4612 vues

Little Devils : Les petits diables tapent le carton

Disponible depuis peu, voici l'une des nouveautés livrées dans les packs de l'éditeur hollandais White Goblin.
"Little Devils" vous propose un jeu de plis dans la traditionnelle boîte à sucre.

Le jeu signé Michael Feldkötter est composé d'un paquet de 54 cartes numérotées de 1 à 54 dont certaines sont parsemées de petites têtes de diables.

Le but de cette mission si vous l'acceptez est de récupérer le moins possible de ces têtes démoniaques.

Tout commence par un premier joueur qui pose une carte. Le suivant va choisir, en fonction de son jeu de poser une carte plus forte ou plus faible (d'autant qu'il n'y pas de carte égale...)

Default


Par cette événement clé, il impose aux joueurs suivants de continuer le mouvement en posant eux-aussi une carte plus forte (que la première posée) si c'est ce qu'il a fait ou plus faible sinon.

Dans le cas d'un jeu "plus fort" c'est le joueur qui pose la carte la plus haute qui remporte le pli.
Dans le cas d'un jeu "plus faible" c'est le joueur qui pose la plus faible qui le remporte.

Oui mais si on ne peut pas suivre ?

Dans le cas d'un jeu"plus fort" si vous ne pouvez pas suivre vous devrez jouer obligatoirement et donc poser une carte plus faible. C'est vous qui remporterez alors ce pli. Si plusieurs joueurs sont obligés de jouer des cartes plus petites, c'est la plus petite des petites qui ramasse.

Default


Dans le cas d'une descente (aux enfers), il peut arriver que vous n'ayez pas de carte plus faible. Vous en poserez donc une plus forte et paf ! Le pli est pour vous.
À moins qu'un pauvre ère ne vienne poser une carte encore plus forte que la votre, auquel cas c'est lui qui devient la victime.

Pour les points ce n'est pas la valeur des cartes qui compte mais le nombre de têtes de diablotins présents sur celles-ci.

Dès qu'un joueur dépasse la somme de 100 diablotins, la partie s'arrête et le joueur qui en possède le moins est déclaré vainqueur.

En fait, les règles présentes dans la boîte vous proposeront un charmant casse-tête pour essayer de comprendre qui de la plus petite ou la plus grosse sera la victime tant c'est embrouillé. Je ne sais pas trop si cela tient à la traduction ou à la règle originale mais il va falloir un peu s'accrocher pour la première partie alors qu'une fois lancé le jeu tourne de manière limpide.

Default


Ce jeu propose des similitudes avec "6 qui prend". Et pas seulement à cause de la présence de créatures cornues.
On pourrait dire que "Little Devils" serait la version "jeu de plis" de "6 qui prend".

"Little Devils"
Un jeu de Michael Feldkötter
Illustré par Dennis Lohausen
Publié chez White Goblin
Pour 3 à 6 joueurs dès 8 ans
Durée moyenne de partie : 15 min
Disponible depuis peu dans les 13€

Default


Docteur Mops

Kommentare (6)

Default
Fox62
Fox62

C'est un peu la question que je me posais... 6 qui prend 104 cartes. Little Devils 54. Il est donc certainement plus facile de convertir un 6 qui prend en Little Devils que l'inverse, et ainsi d'avoir les 2 jeux pour le prix d'un. Reste à voir si la répartition des bêtes à cornes se tient même si elle n'est pas tout à fait identique...

Temdès
Temdès

Les illustrations sont jolies mais pour ceux qui ont déjà un "6 qui prend" (et on doit quand même être pas mal...), je ne vois pas trop l'intérêt d'acheter ce jeu.

karibouh
karibouh

Idée très inspirée du jeu de la "Dame de pique" à la lecture de cet article.

A essayer donc.

melodynelson
melodynelson

ou peut on lire des règles plus claires ?

stam48
stam48

C'est vrai qu'il y a une sacrée ressemblance.

capi-chou
capi-chou

J'ai cru une seconde que c'était une réédition du Malin !