Monsieur Guillaume

Mattel... c'est une Paille !

Mattel... c'est une Paille !

8a1b8154de95ea90af86747ad6952d531249.jpe

 

Est-ce qu'un vent nouveau soufflerait ? Une petite annonce nous est parvenu et a déjà été relayé dans la section Blogueur. Le Géant Mattel, via son entité France, a signé un contrat de partenariat avec Paille Éditions. C'est ainsi que Paille distribuera les jeux de la gamme UNO, SCRABBLE, SKIP-BO, BLOKUS dans le réseau des magasins spécialisés, ce que les professionnels ont tendance a appeler le réseau "hyper-spé", aux côtés d'un Dixit, 10' to Kill et des jeux Opla !

 

9d6d9db2168da9af41242f2d6b94161a27ab.jpe

 

Si nous mettons cette nouvelle en parallèle avec la distribution récente dans ce même réseau des jeux Ravensburger par Iello, les petits neurones se mettent à titiller le cortex. Certes, ces sociétés de distribution sont plus à même, par leur expérience et leur connaissance "terrain", d'ouvrir les portes des boutiques spécialisés que nous affectionnons tant, délaissées jusqu'alors par ces géants. Les conditions commerciales d'un Mattel ou autres, adaptés à des réseaux de grandes distributions, ne le sont pas à des plus petits volumes de commandes et de ventes, certainement. 

 

32c0db8481d934c0cfee13492a27113a4391.jpe

aafb0fbcdcd5f051a32ce1d2f961d98ecf51.png

 

Pourtant, si nous considérons que le volume, la "surface linéaire" des boutiques spécialisés n'est pas extensible à volonté, surtout avec un nombre de sorties ludiques qui va croissant, est-il possible de "faire encore de la place" pour des jeux que le grand public va surtout chercher dans les grandes surfaces, spécialisées ou alimentaires ? Dans quelle mesure les gérants des boutiques, souvent joueurs passionnés, pourront proposer un titre de jeu dit "moderne" si l'acheteur potentiel, entré par hasard parfois, trouve ce qu'il a vu à la publicité, risquant alors de se fermer à toutes autres propositions ? Qu'en est-il des volumes de ventes pour que les grands s'intéressent, rarement à tord (à perte ?), à ce réseau de détaillants ?

En petit clin d'oeil final, il reste amusant de remarquer qu'Asmodee, par ailleurs, doit ce qu'elle est devenue, en partie au moins, à toutes ces boutiques spécialisés qui ont, par leur activité, grandement participé à la "démocratisation" de notre loisir préféré... affaire à suivre donc !

 

1ae7968877c40aaed811c532e398f1e398d7.jpe

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

10' to kill
10' to kill
Par Benoit Bannier
Illustré par Pauline Détraz
2-4 10-99 10´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Skip-Bo
Skip-Bo
2-8 7-150 30´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Kommentare (20)

Default
emayotte
emayotte
La solution : que tout joueur qui se respecte explique, réexplique que bien d'autres jeux plus ludiques, plus immersifs, plus humoristiques existent. Les tractions avant se vendaient énormément en 1950 et si les nouveaux jeux ne vont pas plus vite, ils sont nettement plus intéressants!
dcdp
dcdp
Les jeux de société "grande distribution" ont leur place dans une boutique spécialisée. Actuellement un ami gérant une boutique spécialisée dans un centre-ville, donc un commerce de proximité, doit décliner 10 à 20 demandes par semaine concernant ces produits "grande distribution". Il ne faut pas oublier que ces produits "non spécifiques" sont les référents de base du jeu de société pour tout le monde.
Au contraire, j'aurais plutôt tendance à retourner la question : pourquoi laisser la grande distribution être les seules à vendre ces produits "génériques".
Là où je suis d'accord avec tout le monde, c'est que cela ne peut pas se faire au détriment de meilleures conditions commerciales.
swat
swat
On est d'accord, si le prix est plus élevé en boutique spécialisée, non seulement le jeu ne se vendra pas mais en plus ça ne fait pas une bonne publicité pour la boutique. J'entends déjà les "Quoi ? Mais c'est 5 ou 6€ moins cher chez XXXX !" puis les "Il n'est plus prêt de me revoir ce marchand là !".
Franchement, si je veux acheter un Monopoly, c'est pas chez mon revendeur habituel que je vais aller. Donc, si c'est au même prix et que ça permet d'attirer un peu plus de clientèle, ok...mais si au final ça a un effet néfaste sur la boutique.....
On verra bien n'est-ce pas ?
swat
swat
Ma vision des choses ne concerne que moi mais je trouverais fort dommage que des produits disponibles en grande surface apparaissent sur les étagères des boutiques spécialisées. D'autant plus si leur prix est plus élevé. Déjà, ça occupera de la place et donc pénalisera d'autres titres mais en plus ça risque de se vendre très mal puisque les prix de ces articles sont relativement connus du grand public. Enfin, on verra bien...
Mistersims
Mistersims
Je parle pour ma connaissance du sujet au Passe Temps à Toulouse.
Nous travaillons déjà avec Mattel qui a des tarifs plus attractifs que si l'on passe par Paille. Normal, on bosse en direct avec eux. Maintenant, il faut pouvoir. C'est des minimums de commande pas évidents pour vendre du scrabble à 50€ la boite, faut s'accrocher, surtout quand on voit que n'importe quelle grande surface les revendent à prix coûtant en hyper marché au moment des fêtes...
Bref, Mattel, tout comme Hasbro garde une politique tarifaire qui est celle du monde de la grande distribution. Notre marché ne les intéresse pas. Soit. Si on veut vendre leur jeux, c'est donc à des prix absolument pas compétitif car nous nous battons avec des moins bonnes conditions commerciales contre des géants du commerce à bas coût.
C'est un choix de leur part. Une politique, une vision. Goliath a évolué là dessus il y a de cela quelques années. Peut-être y viendront ils aussi. Quand Asmodée aura dépassé le chiffre d'affaire d'Hasbro.... Mais ne serait ce pas déjà le cas en France ?
Benwab
Benwab
Asmodée je crois que c'est 700 ou 800M de CA annuel et Hasbro 4, 2 milliards (de mémoire). Il y a encore de la marge :)
Datavinn
Datavinn
Question peut-être trop rapidement posée mais, pourquoi vouloir en vendre, se "battre" sur le terrain de la grande distribution ? Y a t-il un public régulier venant acheter du Mattel en boutique spé ?
Mistersims
Mistersims
Pour ce qui est d'Hasbro, je parlais du marché Français.
Et oui, il y a des gens qui viennent dans un magasin de jeu acheter Blokus ou encore du Uno ou du Scrabble. Et tant mieux, cela leur permet aussi de voir qu'il existe une grande diversité de jeux bien plus riche et variée que si ils étaient allé l'acheter en grande surface.
emayotte
emayotte
La question est plutôt : qu'en disent les boutiques spés?
swat
swat
Si je vais en "boutique spé" comme on dit, c'est justement pour trouver AUTRE CHOSE que du Uno, Scrabble, Skip-Bo et Blokus...je ne suis cartes pas spécialiste des pratiques commerciales et autres mais j'ai bien du mal à comprendre cette démarche...
maester
maester
Autant je peux voir l'intérêt de trouver un Claustrophobia en grande surface, autant je ne comprends pas bien l’intérêt de trouver un scrabble en boutique spé.
Benwab
Benwab
Un scrabble je ne sais pas, mais un blokus je vois. C'est un jeu familial qui est plutôt bon et tactique.
Datavinn
Datavinn
Idem. Mais peut être vont ils sortir une gamme plus ciblé qui pourrait avoir une jambe en boutique spé et l'autre en grande distribution. Parce que sinon, quel interêt pour le gérant d'une boutique spé de prendre leur produit actuellement (à part un ou deux) ? Quand on rentre dans une boutique spé, c'est qu'on fait la démarche de vouloir autre chose que ce qui est proposé chez jouet-club et compagnie actuellement.
dcdp
dcdp
En fait, c'est au contraire intéressant pour une boutique spé de pouvoir vendre du Scrabble ou du Monopoly, car beaucoup de clients passent à la recherche de ses jeux sans les trouver dans une boutique qui affiche du "jeu de société". Au contraire, cela amène ces clients à s'intéresser vers d'autres produits plus spé.
hérisson
hérisson
Pas d'emballement outre mesure, Mattel propose déjà se service par les biais d'autre distributeurs (france carte entre autre), et dans sa grande bonté propose ses jeux aux boutiques au même prix que ce que tout un chacun trouve dans la grande distribution.
Votre boutiquier préféré à donc la possibilité de soit, vendre un uno ou autre deux fois plus cher qu'une grande enseigne, ou bien ne faire aucune marge pour rester compétitif, pour en plus que ces jeux mattel prennent la place de ceux d'autres éditeurs avec lesquels bien sur il gagne son salaire. Si Mattel et consort souhaité vraiment ciblé le marché des boutiques spé, il faudrait déjà qu'il propose de "vrai" tarifs revendeurs.
Donc si après cette annonce, votre boutique préféré ne vous propose toujours pas de scrabble, uno,... c'est juste que c'est uniqument un ch'ti coup de pub de la part de Mattel.
Benwab
Benwab
Ravensburger, Mattel, Hasbro, les "géants" commencent à voir du potentiel dans le réseau hyper spé. Sans doute l'essort d'Asmodée n'est pas pour rien dans cela. C'est sans doute le signe que notre loisir se démocratise fortement, que le réseau hyper spé devient un incontournable et qu'il est nécessaire pour eux de revoir leur politique commerciale partiellement au moins.
pierolalune
pierolalune
Mattel s'intéresse de près au marché Spé en ce moment... Donc je trouve ça assez cohérent. Pour avoir bossé avec eux et pour le faire en ce moment... Leur "département" jeu de soc, aux u.s est vraiment excellent. Loin de l'image que je redoutais de la boite énorme et déshumanisée... C'est une assez petite équipe super soudée et super sympa... Pour le coup, je trouve ça effectivement super intéressant.. Maintenant, à voir s'ils vont aussi nous faire des versions françaises des jeux qu'ils destinent au marché Allemand et américain. Ca serait bien coolos.
MarcAndré
MarcAndré
Cher Mr Pierolalune, fut-ce facile d'obtenir un numéro ITIN auprès de l'IRS ?