Docteur Mops

Mille Grazie : Vol à l'étalage

Mille Grazie : Vol à l'étalage

C'est son tout premier jeu.

Monsieur Dirk Hillebrecht risque bien de se faire remarquer dans le monde ludique avec cette nouveauté de chez Zoch qui fleure bon le succès.

Un jeu abordable par tout public, aux règles simples avec un petit côté "Mister X" mais en plus nerveux.

Les joueurs sont alternativement nobles et voleurs. Nobles, ils tentent de se déplacer tranquillement de ville en ville, voleurs ils guettent leur butin, tapis le long des routes.

À travers les champs de lavande parfumés, de pittoresques chemins, bordés de cyprès conduisent tout droit... dans les mains de bandits. Cachés dans les méandres de vallées étroites ou dans l’ombre des pinèdes, ces crapules guettent les richissimes nobles. Ils les invitent à descendre de leurs confortables calèches, au grand mécontentement des courtisanes qui les accompagnent, et procèdent à un nouveau partage des richesses qu’ils transportent.

Les nobles qui ont vécu cette douloureuse expérience n’hésitent pas à faire de grands détours et à engager une escorte pour échapper à ses détrousseurs de bourses. Mais ces éloquents voleurs ne se laissent pas duper aussi facilement.

Ils surveillent également les routes annexes. Et, au détour d’un virage anodin, l’avide bandit lance son terrible et sarcastique « Mille grazie ! ».

Chaque Noble joue à son tour en prévoyant à l'avance un parcours qui le mènera vers cinq villes ou seulement quatre s'il choisit de se faire escorter.

Pendant le même temps, tous les autres joueurs endossent le rôle des voleurs et chacun se positionne secrètement sur une route en indiquant la lettre de celle-ci secrètement sur un marqueur-roue.

Le voleurs peuvent se consulter entre-eux et même faire de l'intox pour tenter d'influer sur le choix de parcours du Noble.

Ce qui motive le Noble c'est que sur certaines villes se trouvent des cartes objectif offrant des points de victoire quand on relie deux villes.

Le noble part ensuite en vadrouille et marque ses points pour les villes qu'il parcourt à moins qu'il ne tombe dans une embuscade "Mille Grazie" en empruntant une route où s'est caché un voleur.

Sans escorte pour le protéger, le marchand perd un certain nombre de ses cartes objectif en fonction de la couleur de la route empruntée. Le voleur gagne lui des points de victoire pour sa rapine réussie.

Une fois son tour terminé, le Noble part vite se changer et mets son masque de voleur pour tenter de se venger illico presto.

Alors ? On dit merci qui ?

Vous pouvez télécharger la règle depuis la fiche du jeu que vous trouverez en cliquant ici.

"Mille Grazie"
Un jeu de Dirk Hillebrecht
Publié chez Zoch
Pour 2 à 4 voleurs aristocrates d'au moins 8 ans
Disponible dans les 25€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (3)

Default
Giludo
Giludo

... Qu'on pourrait traduire par "Merci mille fois".

Djez
Djez

@Docky : Merci pour le lien ! Même si je ne comprends rien à l'allemand, ça permet de voir le matos "en vrai", et franchement il est de toute beauté ! Ce jeu me faisait déjà envie avant, mais là c'est confirmé : il fera partie de mes prochains achats ludiques ! :)