Docteur Mops

Ordalie: Le jugement c'est maintenant

Ordalie: Le jugement c'est maintenant

Envie d'un petit jeu de pif! paf! dans ta face ?
Ça tombe bien "Ordalie" de Cedric joint est disponible cette semaine dans les échoppes.

Et d'ailleurs puisqu'on parle de Pavillon Noir (l'éditeur du dit "Ordalie" donc) monsieur Cedric vous fait savoir, jeunes auteurs en herbe, qu'il est à la recherche d'une perle ludique plutôt orientée familial à partir de disons 8 ans et jouable rapidement (20/40 minutes). Donc si vous avez ça dans vos cartons et que vous avez envie d'en faire un avec lui, je ne peux que vous enjoindre à le contacter sur son site en cliquant juste ici.

L'Ordalie était le jugement de Dieu qui se pratiquait sous forme d'un duel entre protagonistes ou par l'entremise de champions.

Les joueurs disposent d'une fiche de chevalier avec les localisations de dégâts, un paquet de cartes pour mener les attaques et un autre pour choisir la localisation.

Après avoir écarté en secret 2 cartes d'attaques, chaque joueur choisi par devers lui une carte d'attaque.
Celui dont la valeur de vitesse est supérieure devient attaquant, l'autre défenseur.

Il faut ensuite que chacun choisisse une localisation à l'aide de deux cartes : le côté, la hauteur.
En temps que défenseur, indiquer une localisation similaire à celle de l'attaquant indique qu'il a paré le coup et qu'il ne subit pas de points de dégâts.

La partie prend fin quand un des chevaliers a subi un maximum de dégâts dans une localisation ou à la fin de 3 rondes de 10 tours.

En attendant, il n'y a plus qu'à chausser le harnois pour fourailler avec :

"Ordalie"
Un jeu de Cedric Joint
Publié chez Pavillon Noir
Pour 2 combattants d'au moins 10 ans.
Dispo cette semaine pour environ 20€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (3)

Default
Muchu
Muchu

A tester mais les grandes lignes me rappellent Highlander

beri
beri

Au premier regard, j'ai cru à un jeu de Pearl Games, tant le graphisme rappelle Troyes, vu de loin (tapisserie de fond, titre sur parchemin, chevaliers...)

sib
sib

Bonjour,

Je ne connais pas encore Ordalie mais j'ai eu l'occasion de rencontrer M.Cédric à Parthenay où il présentait O'penzedor.

Quelqu'un de très sympathique ce Monsieur, comme les jeux qu'il édite d'ailleurs.