Monsieur Guillaume

Pandemic Legacy : Promis, demain... j'arrête !

Pandemic Legacy : Promis, demain... j'arrête !

L'effort que l'on me demande de faire est trop grand ! Je ne peux pas... Rectification, je ne peux PLUS ! Les pires cauchemars me réveillent chaque nuit par ce que j'ai vu, ce que j'ai vécu et certaines choses ne pourront plus jamais être comme avant. D'ailleurs, les restes de la carte que j'ai déchirée sont encore à côté de moi, sur la table de nuit. Mon inconscient s'agite en moi et, bien que je sois soumis au silence pour des raisons de sécurité, je ne peux plus attendre !

Je passe quelques vêtements au hasard dans le désordre ambiant, image du monde actuel, m'entretient un bref instant avec les membres de mon équipe et quelque minute plus tard, je suis en route pour les rejoindre... une boite de Pandemic Legacy entre les mains !

Default

Etude des souches originelles

Default

2007 est l'année où Matt Leacock vit éclore, chez Z-Man Games, les premières boites de Pandémie. Elles arrivent alors sur nos tables et de façon rapide, l'épidémie se transmet. Bien que n'étant pas le premier jeu coopératif où tous les joueurs affrontent le jeu pour gagner ou perdre ensemble, les mécanismes de propagation des virus et les moments forts créés par les cartes Epidémie cachées dans le paquet Joueur (les bonnes cartes) apportent à l'équipe qui doit trouver le remède à quatre affreux virus pour sauver le monde, des palpitations au coeur et un tempo de jeu où les périodes d'accalmie vont décroissante, à l'inverse de la pression que met le jeu.

L'objection du thème qui peut paraitre peu réjouissant disparait rapidement lorsqu'on l'aborde du côté "héroïque" avec l'évocation de séries comme "24h Chrono", "Docteur House" ou "Urgences". Être du côté des héros et sauver le monde, ça l'fait !

Le côté aléatoire dû à l'arrangement des cartes "Propagation" qui détermine où les virus se propagent et celui des cartes "Epidémie" a pu aussi être rapporté. Il arrive effectivement que quelques parties puissent être trop facile ou à l'inverse trop dur... such is life ! Comme dans ce cas-là, la partie est pliée (gagnée ou perdue) en moins de vingt minutes, rien n'empêche de se frotter à une nouvelle configuration.

Default

La présence d'un alpha leader, autrement appelé "l'effet Bob", qui dicterait par son expérience, sa haute analyse de la situation sur le plateau ou simplement par un caractère un soupçon trop "endo-égo-centré" peut également être arrangée. Être capable de "se retenir" pour le plaisir ludique de tous est un respect important lorsqu'on joue en "société"... Et dans le pire des cas, achetez lui une boite à laquelle il jouera tout seul puisque c'est ce qu'il impose aux autres... ou sinon, à l'instar de mon collègue Jamie et sa "brickdemic", collez lui un Pain... de mie !

Default

2011 : Risk Legacy, de Rob Daviau et Chris Dupuis, révolutionne en partie la conception d'un jeu de société en y intégrant un aspect "consommable" : Lors des parties de Risk qui se suivent, comme une série télévisée, des cartes seront déchirées parce que les régions auxquelles elles se rapportent sont "définitivement" rasées de la carte ; Des autocollants sont apposés sur le plateau car des villes de différentes tailles sont construites et nommées ; Des enveloppes sont descellées et lues lorsque certaines conditions sont réunies... Bref, vos parties deviennent une campagnes, suite de scénarios, et cette campagne à une histoire : La vôtre. Elle est unique et pourrait devenir un roman pour que d'autres lisent vos péripéties. Le nouveau concept de Legacy où chaque partie laisse un héritage réelle au suivante est né !

Apparition du premier hybride

C'est pendant le salon d'Essen, en ce mois d'octobre 2015 que Pandemic Legacy, né du travail mutuel de Matt Leacock et Rob Daviau, sortira. Il aura même un stand pour lui tout seul tellement l'équipe de F2Z Entertainment (Filosofia, Z-Man Games & co) croit à l'impact émotionnel fort que procure ce jeu. Comme nous avons pu y jouer avec les caméras en marche, vous pourrez vous rendre compte par vous même de ces émotions que procure le jeu dans quelques jours. Et encore, pour ne pas spoiler ce qui vous pourrait vous arriver si vous y jouer, nous ne vous dirons pas tout. Mais bon sang que c'est dur !

Default

Tout d'abord, la boite s'ouvre sur un contenu pléthorique et parfois même assez étonnant : Plusieurs dossiers aux fenêtres énigmatiques, 8 boites scellées qui ne le sont pas moins, un plateau plus grand avec plusieurs éléments supplémentaires intrigants... et surtout la planche d'autocollant : des stations de recherche de départ ou détruites, des villes en différentes situations, des améliorations pour le personnage... ou autre ! bon sang de bonsoir que tout ça donne envie d'aller plus loin !

Default

On se replonge un peu dans les règles du jeu et là, surprise suivante : il y a des cadres qui n'attendent que le moment adéquat pour y coller un paragraphe... supplémentaire ??? un correctif ??? Bref, même les règles, en fonction de vos parties, pourraient bien évoluer.

Default

rhôô, bigre... et c'est quand que nous le découvrirons cette règle A ?

Les feuilles de personnages, en plus de l'illustration et des capacités spéciales connues pour les joueurs de Pandémie se voit augmenter d'une date de naissance, d'un symbole et de trois fois deux emplacements. Les relations avec certains membres de l'équipe parce qu'on peut devenir confrère de travail ; des améliorations pour concrétiser l'expérience du terrain en devenant Aguerri ou Flexible ; mais aussi des cicatrices parce que la vie, c'est pas toujours facile et chacun renferme ses propres démons intérieurs... faut juste pas les laisser hurler aux mauvais moments, quoi ! le Syndrome du Stress Post Traumatique, quoi !...

Default

Et voilà, Clara est pratiquement prête à rejoindre l'équipe !

Symbiose para-génétique

Et la première partie démarre, et les surprises suivantes arrivent : il y a des autocollants à placer à d'autres places ! Même les maladies ne seront pas les mêmes en fonction des parties. Nous vous en avions parlé, les villes "réagissent" aux éclosions (plus de trois cubes virus dans la ville et c'est l'éclaboussure sur les villes voisines). D'instables, elles pourraient bien n'être plus que ruine. Les aéroports se ferment, les mouvements s'y font coûteux... bref, le plateau "vit" et se "marque" de votre histoire...

Default

comme c'était calme, en fait, à nos débuts...

Comme vos personnages s'ils sont présents lors de ces éclosions avec les cicatrices. Vous ne penserez plus vos mouvements de la même façon ! D'autant qu'à la troisième cicatrice, le personnage meurt... définitivement ! En vrai, quoi ! Sa fiche est déchirée et c'est terminé, nous en reparlerons au passé pour se remémorer les bons souvenirs, quoi ! Étonnant !

Default

Je vous attends dans l'hélico, moi, d'accord ?

Docteur Qhuine, homme médecin

Des objectifs sont à remplir, en fonction des moments : 2 objectifs sur 3 à remplir ce mois-ci, tout en faisant attention à nos crédits. En effet, le jeu se joue sur une année complète, mois après mois. Chaque mois, s'il est raté à la première tentative peut être retenté dans sa deuxième quinzaine, après quoi, le temps passe et vous voilà au mois suivant. Chaque partie réussie voit vos crédits gouvernementaux diminuer de 2 (un crédit égal une carte "Évènement", les précieux jokers !). Chaque partie ratée les voit ré-augmenter de 2. Si vous réussissez toutes vos parties, vous jouerez donc de 12 parties (improbables... hautement improbables... sauf erreur de règles !) à 24 parties.

Quoiqu'il en soit, à chaque fin de partie, vous gagnerez deux améliorations, pour vos personnages, pour de nouvelles stations de recherche de départ, pour des mutations positives si vous avez éradiqué une maladie... bref, même entre les parties, le jeu vit !

Default

Le paquet legacy de la saison 1 est constitué de cartes qu'il ne faut ni mélanger ni lire. D'ailleurs, un gros logo "STOP" prévient de toute tentation démesurée. Et soudain, c'est le go, la condition pour retourner la première carte s'applique et hop, on retourne, on lit, celle-ci puis la suivante... jusqu'au prochain STOP ; Et nous voilà à ouvrir les premières fenêtres des dossiers secrets, dévoilant de nouveaux autocollants, de nouvelles cartes... et bien d'autres choses encore. La folie et l'attente qu'il y a entre les joueurs à chaque fois qu'un de ces sceaux doit sauter !!!

Et enfin viennent ces mystérieuses boites. Là où le Risk Legacy contient une enveloppe secrète cachée sous le thermoformage dont certains joueurs ignorent encore la présence, qu'il ne faut jamais ouvrir, ici, nous avons 8 boites mystérieuses, dont le contenu bruisse comme un hochet quand on les secoue, telle le gosse moyen, impatient de découvrir ce qu'il s'y cache. Lorsque les premières s'ouvrent, on en vient à attendre avec excitation les suivantes en ce disant : "Non.... c'est pas vrai ?!?... ils ont pas fait ça ??!!??... Nooonn ! rhôôô...".

Default

Quand l'Armée s'en mêle !

Bien sûr, nous ne pouvons en dire plus... bien sûr que ça fait "effet teaser" à mort (et que c'est peut-être même voulu), mais nous n'aurions souhaité pour rien au monde être spoilé de ces moments forts et ludiques vécu au cours de ces premiers mois de Pandemic Legacy.

Et la plus que forte envie de retrouver les membres de l'équipe pour voir de quoi le prochain semestre sera fait est en soi une indéniable preuve de réussite du jeu dans ce qu'il amène à vivre, dans le sens premier du terme.

Default

Le système Legacy implique le joueur d'une nouvelle façon dans le jeu de société. Ce n'est pas un jeu de rôle mais ça en prend certaines éléments ! Ce n'est pas une série mais s'y retrouve certains cliffhangers ! Et ce n'est pas qu'un jeu de plateau : c'est une tranche de vie, en société !

Le côté "concret" et "consommable" des autocollants et des cartes déchirées apportent un supplément d'âme par cet aspect inéluctable avec un non-retour en arrière... comme dans la vie... mais là, c'est un jeu ! Et un très chouette jeu ! Un peu comme jouer à un jeu avec un calendrier de l'avent pour qui à garder son âme d'enfant... d'enfant joueur, entendons-nous bien !

Quoiqu'il en soit, et en accord avec Monsieur Jamie, Pandemic Legacy récolte son TricTrac Approved et en attendant la TricTrac TV et sa sortie mondiale à Essen, nous y retournons, avec nos collègues. L'Europe est en pleine révolution par chez nous et ça n'a pas l'air de s'arranger.

Faites tournez l'hélico, j'arrive ! tadadamtam, tadadamtam, tadadamta-ta-tadam !

(vous aurez bien sûr reconnu la musique, non ?)

Default

Default


Pandemic Legacy
Un jeu de Rob Daviau, Matt Leacock
Illustré par Chris Quilliams
Publié par Filosofia, Z-Man Games
1 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Langue des règles: Française, Anglaise
Durée: 60 minutes
Prix: 49,99 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (21)

Default
farfadet
farfadet

une question toute bete, mr guillaume, la duree de 1h est la duree moyenne par cession de jeu correspondant a chaque mois joué ou bien s agit il de la duree totale de jeu qui vous a fait ouvrir toutes les enveloppes/boites et ensuite ranger le jeu sur nos belles etageres!!

Kycan
Kycan

2 petites questions toutes bêtes que je ne peux pas m'empêcher de poser :

- Sortie en France le 01.10.15, règles en VF : je suppose que tout le matériel (cartes/plateau) est en VO, sait-on si une VF (par filo) est prévue ?

- QUID du matériel "de base" : même cubes que pour la version standard ? Même désign des cartes et de la map ?

Merci d'avance. :)

ReiXou
ReiXou

@Kycan C'est une full VF qui sort chez Filo (et le 8/10 pas le 1, je crois).

Pour le reste je ne peux pas répondre.

Filosofia
Filosofia

@Kycan : Sortie mondiale le 8 octobre 2015 donc en VF aussi :)

Quelques changements surprises sont a prévoir au niveau du matériel :)

monkyky
monkyky

@Wilhelm En fait c'est peut-être une question de goût.. Il est écrit Saison 1 sur les 2 boites

sertiale
sertiale

Pourquoi spolier Risk Legacy ? C'est un peu gratos ...

Monsieur Guillaume

@sertiale

cher monsieur Sertiale,

il n'y a aucuns spoils de Risk legacy dans cet article. Les données explicitées ici ne sont que celles retranscrites sur le dos de boîtes et les premières pages des règles. Pour le reste... Il faut y jouer :D

Au plaisir de vous retrouver autour d'un plateau ;)

monkyky
monkyky

La boîte bleue ou la boîte rouge.. est-ce qu'il y a une différence ou est-ce que c'est juste pour le fun ?

Wilhelm
Wilhelm

@monkyky Saison 1 et Saison 2

Sur la boite rouge on voit saison 1...

Dans tous les cas, miam miam... vite la TTTV

Filosofia
Filosofia

@monkyky : Les boites rouges sont plus rapides que les boites bleues c'est connu :)

Plus sérieusement, aucune différence de contenu :)

Cencia
Cencia

Juste une remarque perso : dommage que le style d'écriture donne un aspect incompréhensible à l'article...

Monsieur Guillaume

@Cencia

J'en ai conscience et c'est en fait, fait exprès !

En effet, si vous connaissez Pandémie, vous y reconnaîtrez certains éléments mais il n'était pas possible d'être plus clair pour ne pas dévoiler tous les éléments narratifs contenus dans la boite et qui font une grande partie de l'intérêt du jeu.

S'il y a des passages que je peux éclaircir, n'hésitez pas à me demander, et je verrai ce que j'ai le droit de dire :D

Robin Favier
Robin Favier

Diantre... 50 euros ? Mais c'est abusé là non ? Sérieux, pour un jeu avec une seule partie possible sans rejouabilité.

...

..

.

Ah merde... pas la bonne niouze. Je suis gêné, gêné, gêné.

Plus sérieusement, déjà que je voulais m'essayer à Risk Legacy, je ne sais si au final je dois craquer pour les deux, Pandémie prenant directement le pas sur son ancêtre (ouais, j'ai découvert le jeu estampillé Filosofia en me tartinant TOUTES les vidéos la semaine dernière... et j'vais craqué... putain de moubourrage ! ^^).

eins
eins

SInon, ça donne vraiment envie... le nombre est (finalement) assez conséquent et je suppose qu'une fois la campagne terminée on peut jouer sur le plateau "en l'état" ...
Ce qui signifierait que chaque possesseur aura une expérience différente du jeu et voire, pourquoi pas, se refiler les plateaux (?)
Je m'égare et déjà j'attends, impatient, toutes ces vidéos... "secrètes".

Filosofia
Filosofia

@eins : Très exactement. Sur les tests il a fallut entre 16 et 20 parties en moyenne pour arriver au bout de la campagne. Ensuite il est tout a fait possible de continuer à jouer avec le monde tel que nous l'avons laisser, pour le meilleur ou le pire ;)

Se refiler les plateaux je ne sais pas car mine de rien il raconte l'aventure d'un de mes groupes de jeu. Par contre comparer a partir des plateaux l'aventure vécu, voir se remémorer au sein du groupe de jeu la campagne avec ses hauts et ses bas, çà oui !!! :)

eins
eins

ATTENTION à la descente du coude !

[EDIT : remarques] Etude des souches originelles : la première phrase est frammaticalement zarb' et donc incompréhensible.

Monsieur Guillaume

@eins

Je voulais parler des souches en biologie, des souches bactériennes... et celles des origines de Pandemic Legacy sont Pandémie et Risk Legacy... ce qui donnait mon "Etude des souches originelles". Non, toujours pas ?

;)