Pandemic survivAL : Journal des Champions de France

Pandemic survivAL : Journal des Champions de France
Filosofia

Default

Le Pandemic Survival France a rendu son verdict le 14 juin 2015 lors du Festival Paris est ludique. Nicolas Pastural et Alexandre Urbizu sont devenus les premiers Champions de France de Pandémie. Nous avons proposé à nos Champions de partager leur parcours, leurs sensations à travers un journal. Choses qu'ils ont acceptés avec enthousiasme.

Pour Rappel : le Pandemic Survival est un tournois où plusieurs binômes s'affrontent dans une course effrénée où pour l'emporter il faut être la première équipe à découvrir les 4 remèdes ou alors survivre le plus longtemps dans la partie. La particularité du Pandemic Survival réside dans son déroulement : Rôles identiques et joués en simultanés pour chaque équipe, idem pour la pioche des Cartes Joueurs et des Cartes Propagations. Ainsi les Épidémies frappent au même moment pour tous. La seule différence sera les décisions qui seront prises en cours de partie !

Avec les mêmes données pour tous, ils partent pour certains dans des stratégies vraiment différentes...

Spectateur Anonyme. Festival international des jeux de Cannes 2015.

________________________

Championnat Pandemic Survival

Parcours de Qualification de

Nicolas Pastural et Alexandre Urbizu

Phase de qualification

Nicolas et moi aimons les jeux de sociétés et organisons souvent des soirées ou après midi jeu. Nous sommes toujours à l’affut des évènements ludiques sur la région Bordelaise

Le week-end du 18 et 19 avril 2015 a eu lieu le Festival des Jeux Vill’à Jeux organisé par l’association Ricochet au Bouscat.

Le samedi, le responsable de l’association « Les Nomades du Jeux », Maxime Fihey, nous a proposé avec ma femme de participer à un tournoi de Pandemic Survival. Cependant, nous avons été les premiers éliminés…

Le lendemain, je suis reparti au Festival avec Nicolas (qui n’était pas dispo la veille). Malgré la défaite de la veille j’avais apprécié le mode Survival, j’ai donc retenté l’expérience avec Nicolas cette fois.

Default

Nos Champions lors de leur deuxième tentative.

A notre plus grande surprise, nous avons remporté le tournoi du dimanche ce qui nous a qualifié pour la finale qui avait lieu le week-end du 13-14 juin lors du PEL.

Nous pensons avoir eu beaucoup de chance, d’autant plus que cette victoire a été obtenue non pas par la découverte des 4 remèdes, ni d’avoir moins d’épidémie mais du fait d’avoir moins de villes infectées que la dernière équipe encore en lisse.

Voici comment nous nous sommes qualifiés.

Préparation

Comme il nous fallait mettre toutes les chances de notre côté, nous nous sommes procuré l’extension « Au seuil de la Catastrophe ». Nous nous sommes entrainés régulièrement (environ deux fois par semaine) avec les 6 épidémies en mode souche virulente, en ayant pris soin d’écarter toutes les cartes permettant d’influer sur la pioche de propagation.

L’indécision

Bien que nous soyons inscrit et entrainé, nous n’étions par sûr à 100% de faire le voyage sur Paris pour la finale. La raison est que ma femme était enceinte de 8 mois et une semaine au moment du PEL et que l’arrivée du petit pouvait se faire d’un moment à l’autre. Néanmoins, nous avons quand même tenté l’expérience quitte à faire un retour éclair sur Bordeaux au moindre signe !

Nous n’étions par sûr à 100% de faire le voyage sur Paris pour la finale.

Phase finale

Le moment tant attendu était arrivé, la finale au Paris est Ludique 2015, finale où nous allions rencontrer les champions d’un peu partout en France mais aussi de Suisse.

La finale s’est déroulée le Dimanche 14 juin, où se retrouvaient 10 équipes parmi lesquelles deux équipes de Suisse, puis des équipes d’Orléans, de Cannes, de Paris qui s’était qualifiée la veille et de Bordeaux (entre autre).

nous avons assez vite déchanté aux vues des coups joués par les autres équipes.

Le dimanche matin se sont déroulées les phases qualificatives. Sur les 10 équipes, 6 étaient attendues pour la finale, 3 se qualifiaient lors de la première demi-finale et 3 autres lors d’une séance de « repêche ». Pour cette première demi-finale, nous étions assez confiants, suite à notre entrainement. Nous pensions qu’au moins la moitié des équipes étaient venus juste pour participer et que seulement certaines équipes s’étaient réellement entrainées avec la version souche virulente.

Default

Nos Champions tiennent le choc contrairement a leurs voisins.

Cependant, dès les premiers tours, nous avons assez vite déchanté aux vues des coups joués par les autres équipes. Cette première partie s’était déroulée avec le rôle de Chercheuse que nous ne maitrisions pas trop. En effet, la pandémie à deux joueurs contraint les équipiers à se séparer pour gérer les maladies aux 4 coins du globe. Or, ce rôle nous oblige à se retrouver pour s’échanger des cartes, ce que nous n’avons pas forcément l’habitude de faire. Cette erreur nous a été fatale, les trois équipes se sont qualifiées pour la finale et nous avons été relégués à la seconde phase de qualification : douche froide ! Nous avons néanmoins entrevues d’autres manières de jouer, aux vues des informations annoncées sur les coups joués par les différentes équipes (ex : construction d’un centre de recherche dès le départ).

Pour la seconde phase de qualification, nous étions beaucoup moins sûrs de nous. Ce qui comptait pour nous n’était pas forcément de gagner mais au moins d’y mettre tous ce qu’on avait ! Nous nous sommes donc lancé dans la seconde phase qualificative, avec pour but de se donner à fond, ce qui a payé. Nous avons trouvé les 4 remèdes au bout de 30 min de jeu et nous nous sommes qualifié pour la finale tant attendue !

La Finale

Default

Prêt pour la finale !!

Gros stress au début de cette finale, nous savions que les autres équipes n’étaient pas là pour rigoler. On avait pu en avoir un petit aperçu durant les phases qualificatives du matin. Néanmoins, nous étions assez content des rôles pour cette finale avec notamment, la spécialiste de mise en quarantaine, qui pour nous, est le rôle de plus puissant du jeu, surtout en mode survival

Nous en avons profité pour éradiquer cette maladie, c’est ici que 50% de notre victoire s’est jouée.

Pour cette partie, la première épidémie était arrivée assez vite et nous avons pu œuvrer pour trouver le remède rouge assez rapidement. Nous en avons profité pour éradiquer cette maladie, c’est ici que 50% de notre victoire s’est jouée. La partie était très serrée, car à un stade du jeu, une des équipes était à trois remèdes, soit à un remède de gagner. Nous nous focalisions sur cette équipe sans faire attention aux autres équipes. Et là surprise : éclosions en chaîne, l’équipe à trois remèdes est éliminée. Ce fût un soulagement car avec nos deux remèdes nous étions toujours dans la course. De plus, nous avons été agréablement surpris de voir qu’avec notre unique éclosion, nous étions plus que dans la course, nous étions les favoris.

Nous avons donc continué notre stratégie qui a bien payé, sur les 6 épidémies, nous avons évité 3 intensifications entre les cartes rouges (éradiqué !) et le placement de la spécialiste. Au fil du jeu, les équipes se sont disqualifiées et nous nous sommes retrouvés en tête à tête avec l’équipe de Cannes. Dans notre équipe, il nous manquait à chacun une carte pour trouver les deux derniers remèdes. Manque de chance, chacun de nous a pioché les cartes que l’autre attendait. Cependant, comme le risque épidémique était trop grand, que le nombre de cartes dans la pioche diminuait à une vitesse hallucinante et que l’autre équipe avait déjà beaucoup d’éclosion, nous avons continué la stratégie du traitement en comptant sur la pioche. Finalement, la pioche est arrivée à la fin sans que nous n’ayons trouvé les cartes que nous souhaitions. Cependant, nous avions deux remèdes égalité avec l’autre équipe mais seulement, 1 éclosion contre 7 pour l’équipe de Cannes. Ce fût nous, contre toute attente, les vainqueurs de la finale France et du voyage pour le Festival International du jeu à Essen !

Voilà notre histoire !


L’entrainement reprend. Cette fois, nous devons défendre les couleurs de la France.

Default

Le plateau de jeu Victorieux de Nicolas et Alexandre

L'épilogue...

Pour information, j’ai quand même eût très chaud, car ma femme a accouché le 17 juin à 5h43 du matin avec trois semaines d’avance, il s’en est fallu de peu !

________________________

ROAD TO ESSEN AND

PANDEMIC SURVIVAL SAISON 2

Nous garderons un oeil sur Alexandre et Nicolas durant leurs périple à Essen pour la Finale Mondiale . Nous leur souhaitons un aussi beau parcours et autant de réussite !!

Pendant ce temps là, toutes l'équipes Filosofia préparent activement le Pandemic Survival Saison 2 dont je vous parlerai bientôt. En espérant y recroiser nos champions qui ne manqueront pas de tenter le doublé ainsi que tous sympathiques participants de cette première saison.

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (3)

Default
tan3524
tan3524

Séance de rattrapage ce week-end au Brussels Games Festival avec 2 sessions qualificatives pour la finale belge francophone. Ça ce passe ici : http://brusselsgamesfestival.be/fr/program/tournaments/pandemic.html

eins
eins

Bravo et félicitation à l'heureux papa. Bon entraînement, et vivement la suite.

Kyojin068
Kyojin068

Bien joué Messieurs ! Au plaisir de suivre vos aventures Esseniennes !