Winzenschtark!
Planet : chic !

Entre les arpents de vide flottent des sphères dodécaédroïdes, à peine formées, qui n'aspirent qu'à devenir planètes à part entière. Dans ce même éther gravitent des entités célestes, agrippant la matière et la modelant. Ils tripotent, de leurs dix tentacules, ces havres d'existence qu'ils emplissent de vie...Tric Trac

 

Blue Planet

Bienvenus dans les mondes interstellaires tout en poésie de Planet. Prévu pour une sortie Essenienne, le jeu de Urtis Sulinskas est un petit OLNI bigrement sympathique dont nous vous parlions il y a déjà quelques mois ici. Et oui, souvenez-vous, nous avions découvert ce futur Blue Orange lors de leur romain séminaire, et déjà cet extra-terrestre ludique nous avait suscité grand plaisir !Planet : chic !Mis en image par Sabrina Miramon, qui avait déjà embelli ses crayons sur Photosynthesis, Planet se présente comme un jeu d'agencement et pose de tuiles, servant des objectifs divers de positionnements et de contiguïté. Si le trait réaliste quelque peu encyclopédique des cartes animaux ne nous convainc pas tous à la rédaction, l'illustration de la couverture et le rendu des planètes façonnées entre nos mains offre toute la poésie cosmique de ce jeu égayant l'yeu, les mains, et l'esprit.Tric TracLe petit twist olniesque du jeu, qui fait de Planet un jeu de pose de tuiles vraiment pas comme les autres, c'est l'aspect 3D de la chose. Déjà l'apport kinesthésique et visuel est tout simplement unique, à part. Mais ensuite, l'agencement de tuiles se rencontrant en cinq points dans un espace en volume change délicieusement la donne de ce genre ludique.

 

Pentagones Dodécaédriques Aimantastiques

Une partie de Planet se déroule en 12 tours de toute simplicité. En début de partie, chacun reçoit sa planète vide ainsi qu'un objectif secret de fin de partie (rapportant des points selon la quantité de présence d'un type de terrain donné).Tric Trac

Un peu de planittérature vocabullante :
voici 1 région de glace formée de 7 parcelles (triangles)

 

En début de tour, chaque joueur fera l'acquisition d'une tuile pentagonale parmi les 5 disponibles révélées pour l'occasion. L'on posera alors la tuile choisie où l'on veut sur sa planète, en organisant alors les adjacences, ou non, à sa sauce. À compter du tour 3, à cette étape suivra une étape d'apparition de la vie, où l'on verra apparaître des animaux, fonction de la planète leur offrant le meilleur habitat (tantôt le plus de régions glacées, d'autres fois la plus grande forêt en contact avec une montagne, ou bien le plus grand désert ne rencontrant aucune mer).Tric TracAu fur et à mesure de la partie, de plus en plus d'animaux apparaîtront (dont on peut préparer le terrain d'asile longtemps à l'avance), jusqu'à atteindre, en fin de 12ème tour, la complétion de toutes les planètes. On score alors les points de son objectif terrain, 2 points par animaux liés à ce terrain, et 1 point pour tout autre bêbête embellissant votre beau globe anguleux.

 

Dans le calme d'outre-espace, où personne n'a envie de crier

Planet entre dans cette catégorie un peu étrange de jeux zens. S'il est tout à fait possible de jouer avec finesse, tactique et filouterie, en visant les objectifs animaux longtemps à l'avance, une partie jouée à l'emporte-pièce est complètement envisageable. Les deux types de joueurs peuvent même cohabiter sans heurts, tant le plaisir mystique de ce jeu dépasse le simple but de victoire. On est, toujours, à la fin, à l'instar d'un Dragon Castle par exemple, content de sa petite construction, on ressent le plaisir de bâtir son propre microcosme. Le pouvoir kinesthésique du tripotage de planète, que l'on ne cesse de faire tourner entre ses doigts au long des 12 tours, y est sans doute aussi pour quelque chose. Planet est une perle ludique véritablement plaisante et agréable à découvrir.Tric TracAjoutons à cet article tout en amour du monde de la nature et de ses beautés, une petite annonce à visée écolo de Blue Orange. L'éditeur, déjà engagé dans l'éducation de l'enfance à travers le monde via le Fond Blue Orange, s'engage également, depuis Photosynthesis, dans une démarche de plus en plus éco-responsable de production ludique (les éléments cartons de Photosynthesis sont, par exemple, tous conçus en papier recyclé). Ainsi, Planet, de même que les futurs jeux de l'éditeur des agrumes schtroumpfs, portera le logo We Plant Trees. Un label signifiant que pour chaque géant de bois coupé pour nos petits plaisirs de table, deux autres seront replantés. Un petit curseur de plus en direction de la préservation de la biodiversité, en partenariat avec l'ONG Ishpingo, qui assure la reforestation des terres indigènes, prouvant que chez Blue Orange, ils n'ont pas qu'à cœur la vie des planètes imaginaires, mais aussi celle de la nôtre, bien réelle.Tric TracPlanet réjouira les amateurs de pose de tuiles en volume, de casse-tête 3D, de construction maquettée de petits univers, et d'objets ludiques d'un autre monde.Tric Trac

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (8)

Default
Phoenixeux
Phoenixeux
Etant amateur de Kingdomino (et Queen), j'ai bien envie de manipuler ma planète pour voir à quel point la géométrie particulière impacte la façon de planifier sa construction, par rapport à un carré de 5x5 avec moins de contact entre les tuiles.
Y a-t-il déjà eu des retours sur cette comparaison mécanique ?

En tout cas, bravo pour la qualité d'édition et l'engagement de Blue Orange ! :-D
Chips
Chips
Un des retours que j'avais eu faisait état d'une lisibilité compliquée : en raison de la forme des planètes, il était a priori difficile de voir exactement ce que les autres joueurs avaient comme terrain. C'est peut-être une volonté pour éviter que le jeu ne puisse être trop calculatoire, mais comme ça joue beaucoup sur l'attribution des animaux, ça peut être gênant. Je pense qu'il vaut mieux l'essayer pour être sûr que ça ne nous dérange pas.
AntoineHH
AntoineHH
Si je puis me permettre, les tuiles ne sont pas hexagonales mais pentagonales ;-)
Winzenschtark!
Oh flûte oui ! Fatigue géométrique !
Je me rends en correction !
Argone
Argone
Par rapport à l'exemple "voici 1 région de glace formée de 8 parcelles (triangles)", ça ne serait pas plutôt 7 du coup ? :D
MasterZao
MasterZao
Puisqu'on en est à parler géométrie, il y a aussi une coquille dans l'intro de l'article et un titre de paragraphe : on parle de dodécaèdre et non pas de dédocaèdre. ;P
https://fr.wikipedia.org/wiki/Dodécaèdre
Eisbear
Eisbear
puree germain, va falloir revoir tes cours de geometrie 😉
Winzenschtark!
Ou que j'arrête de répondre aux mails tout en surveillant les mises en avant et écrivant un article. ^^