IOREKBYRNISON

Présentation : Congo Aventures au Coeur de L'Afrique 1/3

Présentation : Congo Aventures au Coeur de L'Afrique 1/3

« Dr Livingstone, je présume ? »  1/3

 

« Nous avons installé notre campement dans une petite clairière assez large pour accueillir nos deux tentes. La nuit allait bientôt tomber et j’avais hâte d’allumer le feu pour me sécher et faire fuir les animaux sauvages des environs. Depuis des jours, l’humidité était à son maximum et notre progression se faisait de plus en plus lente. Un de nos porteurs souffrait d’une morsure de serpent que je n’avais encore jamais rencontré et nous devions nous répartir ses charges pour continuer à avancer. Il m’était impossible de décider d’abandonner cet homme dans la jungle. S’il se remettait de ses maux, en prenant régulièrement le remède que lui avait préparé le sorcier, deux bras supplémentaires pour notre colonne ne seraient pas du luxe pour ce type d’expédition. Au final, je m’attache à ces hommes qui m’accompagnent depuis trois mois dans cette forêt du Congo. »

 

Congo est un jeu de figurines développé et publié par le Studio Tomahawk, qui n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine. Les jeux édités par cet éditeur français sont souvent liés à une période ou un contexte historique. Leur premier jeu était Mousquets et Tomahawks (jeu d’escarmouche se déroulant au Canada pendant la Guerre de Sept Ans) d’où le nom de leur société. Mais nous pouvons aussi citer Saga, un autre jeu d’escarmouche, traversant plusieurs grandes périodes historiques comme l’âge sombre et les croisades.

 

La deuxième mouture de Saga arrive d’ailleurs en février 2018 !

 

À la suite de cette présentation du jeu « Congo » je vous diffuserai mon compte rendu de la campagne « Mungo Mah Lobeh ». Il s’agit d’une aventure épique constituée de six scénarios qui permet de se rendre compte de l’immersion narrative dans laquelle vous êtes happé en jouant une aventure de « Congo, Aventure au cœur de l’Afrique ».

 

Dans un premier temps, je vais vous parler du jeu de base « Congo ». Cette présentation sera divisée en trois grandes parties. Nous allons d’abord aborder le contexte historique et les factions qui peuvent être jouées (1/3). Puis nous développerons les mécaniques du jeu (2/3). Et enfin, nous aborderons l’environnement de jeu et les conditions de victoire (3/3). 

 

 

Contexte historique et factions

 

Les Factions

 

Le jeu se déroule au Congo pendant la période précoloniale de la seconde moitié du XIXème siècle, territoire bien plus vaste et aux contours très différents que le Congo que nous connaissons actuellement. Nous ne sommes pas en plein cœur des conflits opposant les grandes puissances Européennes lorsqu’elles luttèrent pour ce territoire. Il est ici question de gérer une petite colonne d’hommes en quête d’aventure et d’exploration dans des territoires dangereux et mystérieux au cœur de l’Afrique, ou de valeureux guerriers tentant de protéger leur territoire.

 

Le jeu de base propose d’endosser le rôle d’une des quatre factions du jeu : les Expéditions de Blancs, les Tribus des Forêts, les Royaumes Guerriers et le Sultanat du Zanzibar. Le choix de votre colonne se fera certainement sur l’aspect des figurines ou sur la manière dont vous préférez jouer (attaques de tir à distance ou corps à corps sanglants ?). Mais la constitution de votre bande sera facilitée par les packs prédéfinis, faits en partenariat avec Foundry Miniatures, qui proposent selon moi une des plus belles collections de figurines pour cet univers.

 

Tric Trac

 

Les groupes

 

Comme indiqué ci-dessus, Congo est un jeu d’escarmouche qui ne représente donc pas des combats d’armées. Il ne s’agit cependant pas de « petite » escarmouche comptant une dizaine de figurines comme le proposent d’autres jeux (Frostgrave, Dead Man’s Hand…) car il faudra ici compter environ 25 figurines pour jouer une expédition de Blancs et une trentaine pour jouer les royaumes guerriers ou les tribus des forêts.

Chaque colonne est constituée de plusieurs groupes de 3 à 6 figurines chacun, renforcés de personnages. Le joueur pourra en recruter deux parmi une liste de six pour chaque faction. Une poignée d’auxiliaires, différents en fonction de votre allégeance, viendra compléter vos troupes en ajoutant quelques bonus utiles.

 

Chaque groupe et personnage possèdent des caractéristiques simples : le combat au corps à corps, le tir et la bravoure.

Elles vous permettent d’identifier quel type de dé va être utilisé lors de la résolution d’une action, les groupes ayant bien entendu des caractéristiques différentes en fonction de leurs armes ou de leur équipement.

Exemple : Si votre groupe est constitué de cinq figurines ayant pour caractéristique le D8 en corps à corps alors vous lancerez 5D8.

 

Chaque résultat de cinq ou plus est comptabilisé comme une réussite. Simple, n’est-ce pas ?

 

Dans Congo nous utilisons 3 types de dés différents : D6, D8 et D10, non fournis avec le livre de règles.

Certains groupes et personnages possèdent une règle spéciale qui correspond à un pouvoir permettant d’améliorer ses caractéristiques.

Par exemple : un groupe avec un Kirangozi pourra se déplacer plus loin lors d’une action de mouvement.

Les personnages sont toujours rattachés à un groupe. La grande variété de groupe et de personnage offre de nombreuses combinaisons aux joueurs pour former leur colonne. Chaque groupe possède un coût en points, ce qui permet de définir un budget entre les deux joueurs pour créer leur colonne.

 

Tric Trac

 

A suivre : Mécaniques du Jeu (2/3)

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

No board game found

Kommentare

Default