Robin red games où la beauté aveugle

Robin red games où la beauté aveugle
Docteur Mops

Voilà bien trop longtemps que nous n’avions pas parlé du jeu et du handicap. Le handicap en question est la déficience de la vue. Pour avoir travaillé en boutique, j’ai régulièrement été confronté à des demandes concernant des jeux adaptés au handicap. Et bien souvent ma réponse attristée était de constater le manque de propositions allant dans ce sens. Il y a quelques années existait par exemple un modèle de « Scrabble » adapté aux malvoyants. Ce modèle a disparu et n’a, sauf erreur de ma part, pas été remplacé. Pourquoi ? Je crains hélas que la réponse ne soit particulièrement cruelle. Le public malvoyant est un petit public et fabriquer un modèle spécial est plus couteux qu’un modèle standard qui se vend beaucoup.

On pourrait croire que le but de toute entreprise humaine est de faire en sorte que le monde en tire en bénéfice en même temps que l’entreprise elle-même.

Hélas souvent le mécanisme moteur de la rentabilité devient son propre objectif perdant de vue le but d’origine.

Ne soyons pas trop pessimistes devant les constats un peu amers de ceux qui ne jugent la réussite qu’à l’aune de la rentabilité. Ne le soyons pas parce qu’à part notre propre amertume nous ne serions le serviteur de rien d’autre. Il y a tant à faire.

Voilà pourquoi je voudrais vous faire partager ma joie de voir un petit éditeur se pencher sur ce sujet certes honorable mais assez peu rentable de l’édition de jeux pour les malvoyants.

Default

Je ne connais pas les personnes de Robin Red Games, je ne crois pas les avoir jamais rencontré. Figurez-vous qu’ils auraient pu prendre la chose sous un angle de bienfaiteurs en affichant haut et fort leur particularité charitable mais non. Mieux encore, les jeux qu’ils proposent pour les malvoyants sont particulièrement soignés pour les voyants. Je vous laisse juge au vu des quelques images qui illustrent cet article.

Le système de braille présent sur les cartes (qui existent aussi en version sans braille) a été bien entendu testé. Ce n’est pas un système de perforation ou de mise en relief du support qui a tendance à s’effacer ou s’amoindrir mais un passage avec une encre transparente et qui propose un relief suffisamment conséquent pour être lisible.

Default

Plusieurs jeux de cartes sont proposés comme vous pourrez le voir si vous allez sur le site de l’éditeur. La version braille a été plus longue que prévue à fabriquer. Les jeux en plus d’être disponibles sur leur site se trouveront également dans toutes les bonnes boutiques puisque distribués par Paille.

La boîte de « Mon 1er jeu de cartes - My first Playing cards » est présentée dans une boîte en plastique transparent avec une couverture en braille. Dedans un jeu de 54 cartes illustrées par Pascal Boucher dans un look BD très sympathique.

Le jeu est à la fois à la française et à l’anglaise dans un sens ou l’autre. Sont fournies avec les règles de la Réussite, le Mistigri (Pouilleux), le 8 Américain, le Menteur, et la Bataille. Celles-ci sont en français et en anglais.

Default

Nous avons eu des exemplaires entre les mains pour pouvoir rédiger cet article.

Allez ! Je ne résiste pas à retranscrire ici le petit paragraphe sur les cartes :

La composition du jeu de 54 cartes suit symboliquement le découpage du calendrier grégorien : 4 couleurs pour les 4 saisons, 12 figures pour les 12 mois, 52 cartes pour les 52 semaines, 13 cartes par couleur pour les 13 semaines d’une saison. La valeur numérique des cartes d’une couleur est de 91 comme le nombre de jours d’une saison et par là même, additionnée à un joker cela donne pour toutes les couleurs 365 jours. Et l’autre joker ? Et les années bissextiles alors ?

Vous voyez ?

► Direction le site de Robin Red Games


« Mon 1er jeu de cartes - My first Playing cards »
Un jeu traditionnel mais pas tant que ça
Illustré par Pascal Boucher
Publié chez Robin Red Games
Distribution : Paille
Pour 1 à 6 joueurs (suivant les règles) dès 4 ans
Durée : variable suivant les jeux pratiqués

Public : Tout
Disponibilité : depuis peu en boutiques pour la version braille

Prix conseillé : moins de 15€ (10 pour l’édition Voyants)


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (9)

Default
L'idiot au pseudo trop long

Applaudissements. Si en plus d'être utile on connecte des gens qui a priori auraient des difficultés pour jouer ensemble, c'est qu'il y a encore de très bonnes raisons de se lever le matin. :)

kogaratsu
kogaratsu

un ptit encouragement pour l'éditeur régional.

Et oui, dans le centre de la France, il y a aussi des joueurs.

Pour la TTV, ils vont jouer les yeux bandés ? parce si c'est dans le noir on ne va pas trop en profiter, lol

Vilou
Vilou

Bonne initiative ! une tric trac tv serai en effet bonne idée,le plaisir de jouer aux jeux de société n'a pas de barrières :)

Le Tentacule
Le Tentacule

Est-ce que quelqu'un peu m'éclairer sur "Le jeu est à la fois à la française et à l’anglaise dans un sens ou l’autre" ? C'est en rapport avec la position des chiffres ?

RobinRed
RobinRed

@Le Tentacule

En fait, les 4 jeux normaux sont bilingues (en Français et Anglais) et les versions Braille sont également bilingues (en Français et Anglais).

RobinRed
RobinRed

Mon dieu !

Un article sur Tric Trac ! C'est la consécration ! ;)

Merci infiniment, Docteur, pour cet éloge. C'est très encourageant de voir que notre volonté d'avoir des jeux accessibles aux non-voyants suscite l'intérêt général.

Nous espérons que nos prochaines productions pourront également être transcrites en braille.

Max Riock
Max Riock

Bravo, on ne peut qu'applaudir des 2 mains cette initiative, qui, espérons le, fera des petios !!

Totoche
Totoche

Je pense même que cela mérite une TTTV pour qu'ils viennent présenter leurs jeux.

;o)

Damiste
Damiste

Je vois, je vois.

D'ailleurs, en règle générale, ils ont l'air assez bons du côté des illustrations chez Robin Red Games.