Docteur Mops

Rumble in the Dungeon, les petits meurtres entre aventuriers, est à Essen

Rumble in the Dungeon, les petits meurtres entre aventuriers, est à Essen

"Rumble in the Dungeon". Le nom vous est familier ? Normal; c'est le petit frère de "Rumble in the House" et peut-être le deuxième tome d'une plus longue série.

Il faut dire qu'ils nous ont bien surpris les belges de Flatlined avec leur premier "Rumble". Du simple, du rapide, du méchant, de la fourberie et tout ça abordable en quelques secondes et donc jouable dès huit ans. Efficace, drôle et redoutable.

On retrouve dans ce "Rumble in the Dungeon" le même principe d'élimination que dans le premier tome. Cette fois par contre, nous quittons la maison et ses occupants turbulents (enfin pas complètement, vous allez comprendre) pour les murs humides d'un dungeon tout stéréotypé sorti tout droit d'un jeu de rôles medfan.

Ici les personnages sont tous des aventuriers bizarres, voire des monstres. Vous commencerez par construire le dungeon au gré de votre envie. La seule chose a respecter est de ne pas mettre la salle du trésor à côté de la sortie sinon ça donne un donj de noobs.

Ensuite on distribue des pions Personnages aux joueurs qui ont intérêt à les garder bien secrets sous peine de disparaître très vite.
On place ensuite les "figurines" des persos à raison d'un par pièce du dungeon. Au hasard ? Ah ! Oui ! Parfaitement !

À votre tour, vous allez voir que la vie est simple. Simple mais courte.
vous pouvez :

- Déplacer un perso vers une pièce adjacente. Pour ça, il doit être seul car dès que deux persos sont dans la même pièces, ils n''ont d'autre idée que de se regarde en se disant "tu vas mourir !".
- ou déclencher une bagarre dans une pièce où se trouve plusieurs persos.


Elle a les yeux revolver...

La bagarre ? Alors là c'est simple, vous choisissez un perso, vous regardez le visage des joueurs un à un pour voir s'il y en a un qui proteste ou qui sue à grosses gouttes puis quand vous pensez que l'ambiance est bien installée, vous le mettez dans la piste des morts (la figurine), derrière les premiers cadavres. Radical, propre et efficace.

Default


Le but du jeu est évidement d'avoir son ou ses persos le plus longtemps vivants. Pour ça, il vous faudra un peu de chance mais surtout un peu de baratin.
Ça ferait plaisir à quelqu'un de vous tuer un perso (c'est rare quand ce n'est pas le cas). Faites donc croire que vous en êtes un autre. Ou alors pleurez à chaudes larmes quand on menace de vous tuer. Ça peut marcher (mais c'est plus rare en général).

Vous aurez compris que tout le sel du jeu tient dans la parlote, la menace, l'attendrissement et un rien de mensonge. Un rien...


Prend l'oseille et tire toi !

Et le trésor ?
J'allais oublier. Dans tout bon dungeon, il y a au moins un trésor et celui-ci n'échappe pas à la règle.

Un personnage qui se trouve dans la salle du trésor peu sortir avec lui et cela même s'il y a d'autres persos présents.
Le but est de le sortir du dungeon car cela rapporte des points. Seulement... Pas sûr que les autres vont vous laisser faire. Pas sûr non plus que vous utilisiez un de vos persos au début...

Une fois qu'il n'en reste plus qu'un, le MCLeod de la partie, celle-ci prend fin. Les joueurs se dévoilent enfin et on compte les points. Plus on est resté vivant longtemps, plus on marque de points.
Comme tout cela va très vite, on cumulera les points de trois parties pour avoir un score final.


Carnage !

Et maintenant passons à la tuerie totale !
Pour cela vous réunissez un groupe de camarades enjoués et une boîte de "Rumble in the House" en plus. Le dungeon deviendra la cave de la maison et communiquera avec la porte qui y mène.
Du coup vous pouvez jouer à dix !
Par contre pour sortir le trésor... Pffff !

Le jeu sera proposé sur le salon d'Essen d'où je vous écris là maintenant. Il sortira un peu plus tard dans les boutiques. D'ailleurs, j'y retourne...

Pour voir les vidéos de "Rumble in the House" c'est en cliquant ici

"Rumble in the Dungeon"
Un jeu d'Olivier Saffre
Illustré par Kwanchai Moriya
Publié chez Flatlined
Pour 3 à 6 joueurs dès 8 ans
Tout public un peu carnassier
Durée moyenne estimée de partie : 20 min
Disponible sur le salon d'Essen dans les 16€ puis peu après en boutiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (4)

Default
Ingalls
Ingalls

C'est clair que si ton truc c'est les films de trois heures où tu comprend qui est l'assassin vers les 2h55 t'as dû être vachement déçu :-))

Vilou
Vilou

Moi ça me fait pas mal penser à Rumble in the house, un jeu qui m'avait attiré et apres test, déçu par un trop rapide dénouement.

Ingalls
Ingalls

Moi ça me fait pas mal penser à Rumble in the house, un jeu récent pour adulte bien sympathique, avec un tout autre thème bien entendu.

JJL
JJL

La lecture du descriptif me fait pas mal penser à Ab in den Pool, un "vieux" jeu pour enfants bien sympathique, avec un tout autre thème bien entendu.