20.100

Samarkand ou l'éloge de la polygamie

Samarkand ou l'éloge de la polygamie

Pour la deuxième fois, c'est chez Winsome Games, petit éditeur spécialisé dans les jeux de trains, que Queen Games est allé chercher une nouveauté. Après "Wabash Canonball" -un pur jeu de train- renommé "Chicago Express" c'est au tour de "Age of Scheme" -un jeu de train camouflé- de passer au relooking made in Troisdorf pour devenir "Samarkand - Roads to Riches".

Dans "Samarkand", les joueurs incarnent des marchands dont le meilleur moyen de prospérer est de se marier à une des dix familles de marchands présentes sur le plateau. Convoler et payer la dot avec une riche famille permet de gérer les caravanes de chameaux qui seront ensuite envoyées à travers le Moyen-Orient afin d'acquérir des marchandises.

A son tour, un joueur a le choix entre deux actions. D'abord contracter un nouveau mariage (Ah ! la polygamie), payer la dot nécessaire à la famille et tirer des cartes de marchandises. Ensuite, prolonger une route commerciale à grands coups de chameaux (ou dromadaires si on souhaite chipoter mais peut-être s'agit-il de turkomans finalement…) afin de ramasser des tuiles de marchandises présentes sur les plateau. Lorsqu'il atteint une case de marchandises, un joueur prend la tuile qui rapportera un point de victoire et le joueur ayant la carte correspondante a la possibilité de la vendre pour trois dirhams ou de la garder pour marquer des points de victoire.

Le sel du jeu se trouve dans les relations commerciales que deux familles peuvent nouer. Lorsque deux caravanes de couleurs différentes se rencontrent, elles s'entendent pour commercer ensemble, le monde est bien fait. Les membres des deux familles reçoivent de l'argent et le joueur ayant provoqué l'entente récupère une tuile qui rapportera des points de victoire en fin de partie.

Default

La partie continue ainsi jusqu'à ce qu'une famille ait noué cinq relations commerciales ou que chaque famille ait noué au moins une relation commerciale. Lorsque cela se produit, la partie s'arrête immédiatement. Rapportent alors un point de victoire les tuiles Relation récupérées, les tuiles Marchandise et les dirhams (un point pour chaque). Les cartes Marchandise conservées peuvent rapporter beaucoup plus, jusqu'à quatre points si c'est le même joueur qui a la carte et un chameau sur la bonne case. Ce qui peut faire jusqu'à huit points s'il a réussi à placer là un deuxième chameau.

Il ne faut pas se fier au thème -qui était déjà celui du jeu d'origine- des familles commerçantes dans le désert. Remplacez chaque famille par une compagnie ferroviaire, les tuiles Famille par des actions et vous obtenez un magnifique jeu de trains. Mais peu importe si le jeu fonctionne bien.

A la lecture des règles, on sent rapidement les choix que vont devoir faire les joueurs. Choisir leurs familles d'abord en fonction des cartes qu'ils auront en main puis faire les bons choix pour les mariages ultérieurs. Le but va être ensuite de réussir à rejoindre les tuiles Marchandise coïncidant avec ses propres cartes afin de marquer un maximum de points ou d'empêcher un adversaire de le faire. Il va falloir se rapprocher mais pas trop des caravanes des autres familles afin de nouer des relations commerciales pour ne pas se faire griller le bonus que marque le joueur qui provoque le rapprochement. Il va falloir faire des concessions, mais bon la famille c'est sacré !

Le jeu est d'ores et déjà sorti en Allemagne et il ne devrait pas tarder à arriver en France, avec une règle en français comme il se doit chez Queen Games. Les règles sont téléchargeables sur leur site et une vidéo de présentation ne devrait pas tarder à arriver.


> Les règles chez Queen Games


"Samarkand - Roads to Riches"
un jeu de Harry Wu et David V. H. Peters
pour 2 à 5 joueurs
à partir de 12 ans
édité par Queen Games
disponible très bientôt

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cette article

Samarkand - Roads to Riches
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Kommentare (3)

Default
McQueen
McQueen

de 2 à 5 joueurs

Sismik
Sismik

Pour 2 joueurs ? ou à partir de 2 joueurs ?

jmguiche
jmguiche

Une partie au compteur, à Cannes.

J'ai beaucoup aimé.