20.100

Sauvez Novembre Rouge

Sauvez Novembre Rouge

2008 est définitivement l'année de la coopération ludique. Si vous aimez jouer avec vos amis et pas contre eux, vous êtes gâtés. Après "Pandémie" et "Ghost Stories", voici "Novembre rouge" qui débarque.

Oeuvre de Jef Gontier et Bruno faidutti, il emmène les joueurs au fond de l'océan dans un sous-marin piloté par des gnomes (ils sont vraiment fous ces Américains !). En panne, il faut trouver une solution en moins d'une heure pour sauver le Koursk, oups ! Le Novembre Rouge. Il faut éteindre les feux, pomper et stopper les voies d'eau, arrêter le réacteur et garder le sous-marin en état jusqu'à ce que les secours arrivent. Les joueurs doivent guider leurs gnomes vers les outils capables de réparer ces problèmes, les bouteilles de grog pour supporter les radiations et divers équipements pour les aider à surmonter le désastre.

Le jeu gère tout cela avec un principe de gestion du temps directement inspiré de Jenseits von Theben de Peter Prinz. Chacun pourra gérer cette heure comme il le souhaite en passant plus ou moins de temps pour chaque action. Les tours de jeu se prennent en fonction du temps qu'il reste. Devient joueur actif celui qui est le plus en retard sur la piste du temps. Il est donc possible de réaliser plusieurs actions avant de passer la main à un autre joueur.

Le succès d'une action dépend donc du temps passé et du résultat d'un jet de dé. Le D10 doit donner un résultat inférieur aux minutes dépensées avec tout de même quelques modificateurs. Le hasard joue donc un rôle non négligeable dans la résolution des actions. Encore plus que dans "Ghost Stories" mais c'était une volonté de Bruno Faidutti de rendre le jeu assez hasardeux et chaotique.

L'état du Red November se mesure sur trois échelles : l'oxygène, la chaleur des réacteurs et la pression. Si un des ces trois paramètres venait à dépasser un seuil critique, la partie est perdue. Bien entendu, comme dans tout coopératif, de nombreux évènements viendront rendre la situation plus critique de minute en minute.

Le jeu est vendu dans une petite boîte, au même format que "Munchkin" ou "Citadelles". Elle est donc très bien remplie mais le tout donne l'impression que c'est un jeu de gnomes pour gnomes. Tout est minuscule dedans, les figurines, les cartes, le plateau. C'est d'autant plus dommage que les figurines sont toutes mimi et les cartes très sympathiquement illustrées. Certains trouveront qu'il aurait eu sa place dans une plus grosse boîte, les autres se réjouiront de le trouver à 25 €uros. Un choix qui incombe aux Américains de Fantasy Flight Games, éditeurs originaux du jeu.

"Novembre rouge" est disponible dans les boutiques aujourd'hui ou demain, si les livraisons vers les boutiques se font bien.

"Novembre rouge"
un jeu de Bruno faidutti et Jef Gontier
pour 3 à 8 joueurs
édité par Fantasy Flight Games
et par Edge en version française
tarif conseillé 25€
disponible aujourd'hui ou demain.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Pandémie
Pandémie
Par Matt Leacock
Illustré par Joshua Cappel
2-4 10+ 45´

Kommentare (3)

Default
limp
limp

le jeu aurait été moins hasardeux, plus tactique, la cible aurait put ne pas être la même et le format de boite non plus, du coup.

Enfin, ceci n'est que supposition.

Giludo
Giludo

Est-ce un hasard si le jeu sort en... novembre ? J'espère que ce sous-marin fera son petit "bognome" de chemin en tout cas.

Bardatir
Bardatir

Il faut ajouter que la petitesse du matériel ajoute à l'oppression que l'on ressent en y jouant, j'ai perso testé un prototype avec Jeff et Pierro recemmement. Donc ce n'est pas forcément un mal !

En tout cas excellent jeu coopératif. Mais pourquoi je suis sous l'eau et qu'une bombe atomique va me peter dans les mains ! On est submergé c'est le cas de le dire.