Docteur Mops

Talo ou comment les lapins montent au ciel

Talo ou comment les lapins montent au ciel

« Talo » est un jeu qui vient de faire son apparition sur les étals de certaines boutiques. Il y est question de morceaux de bois qu’on empile et je ne sais par quelle malédiction ou bénédiction, voilà un genre qui me titille toujours l’esprit sans que je sache bien vraiment pourquoi.

Si l’on met de côté mon empilotite congénitale, un autre des points d’accroche est que le jeu est édité par « Drei Hasen in de Abendsonne » ou les trois lapins dans le soleil couchant qui est la petite maison d’édition allemande de Johann Rüttinger, un des fondateurs de « Drei Magier », à savoir un homme qui œuvre comme un éditeur engagé dont on peut reconnaître la patte et le style à bien des terriers à la ronde.

Default

« Talo » est un jeu initialement destiné à la jeunesse mais vous savez comme certains d’entre-nous gardent bien longtemps une composante juvénile enthousiaste. On retrouve aux commandes deux nouveaux venus : Uta Krueger et Brend Poloczek qui ont été pour l’occasion pilotés par le plus expérimenté Jens-Peter Schlieman, moultement récompensé pour des petits bijoux comme « La nuit des magiciens » ou autre « Château Roquefort ».

L’intention initiale était de créer un jeu pédagogique pour apprendre aux enfants la manipulation d’éléments mettant en scène les valeurs de 1 à 10. Rien de bien excitant me direz-vous et vous aurez raison sauf que le savoir-faire de Schliemann et la poésie de Rüttinger nous offre un jeu qui n’est pas dépourvu d’un pouvoir séduisant et attractif.

Default

Le jeu est constitué d’un sage plateau quadrillé, d’une série de bloc de bois de tailles allant de 1 à 10 cases de long et de quatre pions qui vont s’affronter dans une escalade pour atteindre une hauteur de 10 cases.

Le jeu, pouvant se pratiquer dès 6 possède donc des règles très simples. Chaque joueur à son tour va jeter un dé à 10 faces qui va lui indiquer la longueur des blocs qu’il va pouvoir faire entrer en jeu.

On peut alors décider de prendre un seul bloc de la valeur du dé ou deux qui, additionnés donne cette valeur.

Default

Les blocs ainsi choisis viendront se positionner avec quelques règles de pose également élémentaire pour former un édifice qui va peu à peu s’élever. C’est dans cet univers tarabiscoté que les pions des joueurs vont évoluer pour tenter d’être le premier au niveau 10. Un pion ne peut grimper que d’un étage à la fois. Les joueurs vont donc s’efforcer de se gréer un chemin vers le ciel tout en essayant de bloquer les adversaires.

Default

Dès qu’un joueur atteint le niveau 10, il remporte la partie. Pour aider les joueurs à évaluer facilement la hauteur de l’édifice, une échelle permet de savoir à quel niveau on se situe.

Avec un matériel très simple, un jeu purement abstrait, l’éditeur arrive à créer une poésie palpable faite de simplicité et d’épure.

Comme souvent joli boulot !


« Talo »
Un jeu de Jens-Peter Schliemann, Uta Krueger, Bernd Poloczek
Illustré par Johann Rüttinger
Publié par Drei Hasen in der Abendsonne
2 à 4 joueurs
A partir de 6 ans
Langue des règles: France, Allemagne, Royaume-Unis
Durée: 20 minutes
Prix: 44,50 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (5)

Default
shaudron
shaudron

Il est indiqué qu'il y a des pions de couleurs différentes juste pour que les joueurs puissent avoir plus de choix... incredible ces magiciens ! :)

deejaydeep
deejaydeep

C'est moi ou j'ai de la chance ? Je m'explique...

Ma boîte de "Talo" contient 5 pions (vert, jaune, bleu, rouge et... rose) : c'est une erreur ou y en a-t-il d'autres pour qui c'est le cas ?

Je ne me plains pas, hein ! Je demande juste...

damalock
damalock

Effectivement, voila un bien beau jeu au fort pouvoir évocateur, qui fait immanquablement penser à Die Aufsteiger, une autre petite perle.

shaudron
shaudron

C'est vraiment un chouette jeu. Après quelques parties, je dois dire malgré tout que la règle du "je ne peux pas monter de plus d'un étage" rend tout retard difficilement rattrapable, et entre joueurs de même niveau le blocage est vraiment difficile à obtenir réellement. M'enfin c'est une sacré curiosité quoi qu'il en soit, et ça reste agréable à jouer juste à cause du matériel, et de l'édifice qui se crée au fur et à mesure de la partie...

Jacob101O
Jacob101O

Merci Docteur. rien que pour ce genre d'article, je trouve que mon abonnement est pleinement justifié :)

Pour les germanophiles, il y a une concours sur le blog de l'éditeur à cette adresse jusqu'au 14 mai 2014 minuit:

www.drei-hasen.blogspot.com

Par contre si quelqu'un connait un moyen d'accéder aux règles ;)