Rwain

Terraforming Mars décroche sa première étoile

Terraforming Mars décroche sa première étoile

Chères TTiennes, chers TTiens,

 

On l'avait senti venir et on ne s'était pas trompé (en même temps, qui aurait pu soumettre l'idée saugrenue que nous puissions nous tromper ?). 2019 était bel et bien l'année de Terraforming Mars ! Au terme d'une compétition dominée de la tête et des épaules et au bout d'une semaine de finale sans suspens tant il aura surclassé son adversaire, Terraforming Mars vient enrichir son CV de la plus prestigieuse des victoires : la première marche d'un podium de la Tric Trac Cup !

Tric Trac

Ce magnifique podium de l'édition 2019 est l'oeuvre du maître es photomontage de l'équipe de bras cassés de l'organisation,
el camarade el payo !

 

Retour sur la 11ème finale de la Tric Trac Cup

On attendait un match tendu entre le """"kubenbois""""du moment (avec beaucoup de guillemets car Terraforming Mars s'éloigne du klassicisme kubique par bien des aspects, et que le côté "du moment" dure depuis près de 3 ans désormais) et le jeu le plus impressionnant de l'histoire de la Cup (bon en vrai, il est derrière Puerto Rico dans le palmarès, mais on ne va pas chipoter). Mais au final, cette finale n'aura été qu'une formalité pour le grand favori de cette édition.

Tric Trac

L'affiche illustrant à merveille le déroulement de cette finale, par monsieur driepick

83 - 56 dès les premières 24 heures, Terraforming Mars prenait près de 30 voix d'avance sur son rival... et cette avance ne fit que croître jour après jour !

Pourtant, contrairement au mutisme habituel qui entoure les matchs de 7 Wonders, certains TTiens n'hésitèrent pas à sortir de leur vote silencieux pour défendre haut et fort le jeu de draft dans cette finale :

Monsieur Spadge a dit :

Allez, en cette période électorale, je vais essayer de contribuer un peu et de vous éclairer le chemin.
7 raisons de voter 7 Wonders :
Wikipédia n’a pas de page sur TM (déjà, juste avec ça, la messe est dite)
On peut jouer jusqu’à 7 (et jusqu’à preuve du contraire, 7 > 5)
Nul autre jeu n’est capable de faire un doublé en TT Cup cette année
De tous les jeux de cette finale, c’est le plus beau (et de loin)
En votant 7 Wonders, vous votez pour un candidat solide qui a de l’expérience
Regardez Total Recall et vous préfèrerez rester sur Terre à construire vos merveilles
Si vous votez 7 Wonders en 2019, je voterai TM en 2020 (promis)
Franchement si avec ça, vous votez TM, on ne peut plus rien faire pour vous...
7 Wonders forever !

Sans doute sentaient-ils que ce match n'allait pas être aussi facile que les précédentes rencontres, et que leur champion, dans la tourmente, avaient pour une fois besoin de leur soutien ! Mais les supporteurs de Terraforming Mars n'allaient pas laisser le monopole de la parole aux Wonderiens. Et la réponse ne tarda pas :

Monsieur Djinn42 s'inspire du procédé alphabétical de monsieur Spadge :

Terraforming Mars c'est la jeunesse.
Est-ce qu'on peut envoyer des asteroïdes sur la tête des autres dans 7 Wonders ?
Rester dans sa zone de confort c'est pas bon. Vous avez senti votre doudou récemment ?
Rien à reprocher à 7 Wonders, évidemment.
A part qu'il faut savoir laisser la place aux jeunes.
Fryxelius est un nom rigolo.
On peut élever des caniches à Babylone ?
Regardez toutes ses extensions. 7 Wonders est tout refait de partout.
Manipuler des cubes dorés c'est chouette.
Il faut savoir partir en beauté. Au top de sa forme.
Ne pas insister, ça devient gênant.
Gérer des forêts et des océans ça a autrement de la gueule.

Mais si vous persistez à rester dans le vieux monde personne ne vous en voudra.
Après tout on se souvient des violonistes sur le Titanic, pas de la plupart des rescapés.
Race for the Galaxy méritait de gagner.
Sympa ces Tric Trac Cup quand même.

 

 

Un flot de défenseurs de Terraforming Mars prit le contrôle du forum ! Et les arguments s'enchaînèrent...

Argument n °1 : Attention à la saturation...

Pour Monsieur Abbadon, 7 wonders...c'est un peu comme les vieux gâteaux de nos grand-mères. :
devenues un classique, indémodable...mais toujours aussi sec, fade, qu'il faut tartiner d'autres choses pour y rendre mangeable.

Argument n°2 : de l'importance du bovin (mention spéciale à ceux qui auraient suivi les épisodes précédents des vaches scythiennes)

Madame Proute a dit :

Et puis à 7 wonders, point de vaches. Juste un cheval de bois.
Alors que dans TFM il y a une belle vache. Ça, c'est de l'argument ultime, non ?

Plus qu'ultime, un argument imparable, il me semble. Et oui, ici, c'est la TTCup et tout argument est bon à prendre !

Argument n°3 : la lutte contre la promotion forcée et l'embrigadement des animateurs Wonderiens :

Monsieur Lt_remus nous raconte de manière pas du tout exagéré l'ambiance qui entoure la promotion autour de la sortie de 7 Wonders Armada :

C'est moi ou y en a d'autres qui ont trouvé un peu violente la promo faite par les animateurs surs les salons autour de la dernière extension de 7 Wonders??

JOUE A ARMADA OU MEURS !!!

 

Argument n°4 : l'argument désabusé de celui qui voit que la défaite est inéluctable et qui préfère passer à autre chose en attendant des années meilleures :

Monsieur Acathla a dit :

Soyez bon prince...laissez gagner TfM...
de toute façon on n'en parlera plus l'année prochaine...😂
 

Et oui, même  les plus fervents détracteurs de Terraforming Mars devaient se rendre à l'évidence... cette année était l'année de sa victoire et même 7 Wonders ne pourrait l'en empêcher.

Attention tout de même monsieur Acathla, rien ne garantit que le phénomène ait une durée de vie si éphémère...

 

Argument n°5 : de l'argumentation mécanique !

Monsieur Driepick a dit :

tfm offre surtout un jeu dans lequel on a des vrais choix strategiques, de developpement. Dans 7w on commence par prendre les cartes les plus lucratives puis on est en automatique et on sert les fesses que des voisins peu regardants nous laissent les cartes necessaires. un jeu qui n a que la fraicheur du draft en mecanique, au dela de cela, pas grand chose.
 

 

En face, les amateurs de 7 Wonders peinaient à faire entendre leurs voix (sans "e" pour cette fois monsieur Turtle, vous voyez, je progresse !!), ils décidèrent donc de faire appel à des arguments concrets, comme la qualité matérielle de l'édition - reproche souvent fait à Terraforming Mars avec sans doute un fond de vérité avec ces plateaux joueurs en carton souple et fin qui permettent à ces maudits cubes de glisser au moindre faux mouvement   -(arg... oubliez ces derniers mots, je blasphème ! Terraforming Mars est un jeu merveilleux n'ayant que de formidables qualités)...

Monsieur znokiss ose la comparaison automobile pour mettre en parallèle la qualité éditoriale de 7 Wonders et Terraforming Mars :

T'as vu, ma Fiat Panda et ta Ferrari sont pareilles ! Les matos de base sont identiques : du métal, du plastique, du pneu...
Ma fiat Panda a un siège rabattable en plus et le plus petit gabarit que j'ai vu jusque là ^^

Forcément, il n'en fallait pas plus pour engendre des réactions diverses et variées :

Il y a ceux qui font semblant de ne pas comprendre :

Monsieur khazaar a dit :

C'est bien de reconnaître que 7Wonders, c'est la Fiat Panda du jeu de société comparé à TfM.

D'ailleurs, Mars et Ferrari ont la couleur rouge en commun. Coïncidence ? Je ne crois pas non 

Et il y a ceux qui utilisent leur doigt (et bim, je laisse au singulier, car cette coquille là me plaît bien) pour nous imager tout cela :

Terraforming Mars décroche sa première étoile

Très belle manoeuvre de monsieur MacNamara qui recadre le Panda (Fiat ?) en soutien Takenokesque.

Monsieur Omniwatch illustre le crash de la Panda 7 Wonders face au mur Terraforming Mars.

Et pendant ce temps-là, les votes se poursuivaient sur le même rythme qu'aux premières heures... et Terraforming Mars prenait de plus en plus d'avance sur son vénérable adversaire, portant même l'écart à plus de 70 votes !

Monsieur Omniwatch, encore lui, illustre l'impuissance de 7 Wonders dans cette finale.

 

Il fallait se résoudre à l'évidence. 7 Wonders ne pourrait pas combler son retard. Une nouvelle occasion manquée de réaliser un doublé historique. Terraforming Mars s'impose, et devient par là-même le 11ème nom du palmarès ô combien prestigieux de la plus prestigieuse des prestigieuses compétitions du monde ludique : la Tric Trac Cup.

Terraforming Mars décroche sa première étoile

Monsieur Lt_Remus illustre la victoire martienne : 
En 1818, Théodore Géricault, peintre et lithographe romantique français, avait déjà prévu l'issue de cette finale.

Et d'ailleurs, d'autres artistes prestigieux avaient également prédit une telle issue :

Monsieur Bruno des Montagnes a dit :

Tarraforming Mars est très probablement le futur vainqueur de cette TTCup
 

Bon ok, c'était le 25/04/18 et au final, Terraforming Mars s'était incliné dès les 1/32èmes de finale face au 7ème continent, mais au final, il avait juste un an d'avance sur sa prédiction !!

 

De la petite finale

Comme tous les ans, l'attrait pour la petite finale, ou match de classement pour la 3ème place, a été beaucoup moins marqué. Moins de votants, moins de discussion, moins d'animation, moins de montages... et à peu près autant de suspens que dans la grande finale puisqu'il a vite été clair que Scythe s'imposerait sans trop de difficultés sur Deus. Le perdant malheureux de la demi-finale face à Terraforming Mars, celui qui aura d'ailleurs causé le plus de difficultés au futur vainqueur, prenait assez vite les devants, avec une dizaine de voix d'écart sur l'ancien champion de la Cup. 10, puis 20, puis 30, doucement mais sûrement Scythe s'assurait une place sur le podium de cette 11ème édition.

Maître Sthorm illustre le duel entre les méchas de Scythe et les guerriers de Deus.

Au final, beaucoup exprimèrent le regret que Scythe ne soit tombé trop tôt face à Terraforming Mars, tant la demi-finale entre les deux fut belle.. et tant on eut pu espérer un duel d'anthologie si le tirage n'en avait décidé autrement.

 

De le palmarès de la TTCup

Comme tous les ans désormais, le palmarès intègre donc un nouveau vainqueur ! 11 éditions, 11 titres. De quoi  vous donner 11 idées de jeux à intégrer dans votre ludothèque idéale ! Sans oublier les accessits, car tout jeu qui monte un pied sur un podium de la Tric Trac Cup ne saurait être autre qu'excellent.

2009, TTCUP 1 :

a2911255cc8746e4cf091e688e360289aacd.jpe

1. Puerto Rico (Andreas Seyfarth, Ravensburger)

2. Agricola (Uwe Rosenberg, Ystari Games)

3. Race for the Galaxy (Thomas Lehmann, Ystari Games)

2010, TTCUP 2 :

4d8efb87b693c114e0b36aebe60853ec7927.jpe

1. Agricola (Uwe Rosenberg, Ystari Games)

2. Caylus (William Attia, Ystari Games)

3. Puerto Rico (Andreas Seyfarth, Ravensburger)

2011, TTCUP 3 :

206e4d7a04b55948912fca4501e239e84e0a.jpe

1. Smallworld (Philippe Keyaerts, Days of Wonder)

2. Agricola (Uwe Rosenberg, Ystari Games)

3. Puerto Rico (Andreas Seyfarth, Ravensburger)

2012, TTCUP 4 :

f8e8c7080f37c66647f01da4b074ec910272.jpe

1. 7 Wonders (Antoine Bauza, Repos Production)

2. Puerto Rico (Andreas Seyfarth, Ravensburger)

3. Sherlock Holmes Detective Conseil (Gary Grady,
Suzanne Goldberg, Raymon Edwards, Ystari Games)

2013, TTCUP 5 :

b1bb21ccaf632b6f9155fe590fae5220b98b.jpe

1. Mölkky

2. 7 Wonders (Antoine Bauza, Repos Production)

3. Agricola (Uwe Rosenberg, Ystari Games)

2014, TTCUP 6 :

7b6dc2e7b0e18680a810e40dba9189159ea3.jpe

1. Sherlock Holmes Detective Conseil (Gary Grady,
Suzanne Goldberg, Raymon Edwards, Ystari Games)

2. Puerto Rico (Andreas Seyfarth, Ravensburger)

3. 7 Wonders (Antoine Bauza, Repos Production)

2015, TTCUP 7 :

303ae6f2320bc8a36b0385b796c60f6597d7.jpe

1. Five Tribes (Bruno Cathala, Days of Wonder)

2. Myrmes (Yoann Levet, Ystari Games)

3. Splendor (Marc André, Space Cowboys)

2016, TTCUP 8 :

2e3a51d70abd84f5f22f97333b9c8e401788.jpe

1. Deus (Sébastien Dujardin, Pearl Games)

2. Myrmes (Yoann Levet, Ystari Games)

3. Shakespeare (RV Rigal, Ystari Games)

2017, TTCUP 9 :

46fa93052104730ce85e29db6d4303b96e9a.png

1. 7 Wonders Duel (Antoine Bauza et Bruno Cathala,
Repos Production)

2. Troyes (Alain Orban, Sébastien Dujardin et
Xavier George, Pearl Games)

3. Pillards de la Mer du Nord (Shem Philips, Pixie Games)

2018, TTCUP 10:

46fa93052104730ce85e29db6d4303b96e9a.png

1. Troyes (Alain Orban, Sébastien Dujardin et Xavier George,

Pearl Games)

2. Kingdomino (Bruno Cathala, Blue Orange)

3. Le 7ème continent (Ludovic Roudy et Bruno Sautter, Serious Poulp)

2019, TTCup11

46fa93052104730ce85e29db6d4303b96e9a.png

1. Terraforming Mars (Jacob Fryxelius, Intrafin)

2. 7 Wonders (Antoine Bauza, Repos Production)

3. Scythe (Jamey Stegmaier, Matagot)

Quelques points à signaler :

  • Terraforming Mars est le premier jeu non francophone à remporter la Cup sur ces 5 dernières années !
  • Intrafin est le 6ème éditeur à remporter un titre. Il reste toutefois derrière le monstre sacré Ystari (2 victoires, 5 secondes places et 4 troisièmes places) et les autres doubles vainqueurs Days of Wonder, Repos Production et Pearl Games.
  • Matagot, avec la 3ème place de Scythe, entre son nom pour la 1ère fois au palmarès, un signe de la montée en puissance de cet éditeur, que les TTiens ont élu éditeur de l'Année lors des Tric Trac d'Or.
  • Aucun changement dans le palmarès des auteurs. Grâce à une nouvelle seconde place, Antoine Bauza conforte sa place de leader (2 victoires, 2 deuxièmes places et 1 troisième place) devant Bruno Cathala et Sébastien Dujardin, tous deux double vainqueur, mais avec 1 seule deuxième place en prime.

 

Pour les amoureux des chiffres, classements et autres statistiques, sachez qu'à l'initiative de monsieur Temdès, grenouille antédiluvienne, vénérable ancêtre et archive de la Cup depuis son premier jour, de nombreux classements ont été établis afin de déterminer quel jeu est le meilleur jeu de l'histoire de la TTCup. Pour le moment, il semble que Puerto Rico, avec sa victoire, ses deux 2ème places et ses deux 3ème places, tienne la corde, mais nombreux sont les TTiens à vouloir inventer des classements alternatifs pour mettre en avant leur préféré : de le palmarès de la Cup.

Classement pseudo-officiel et absolument futile des meilleurs jeux de la TTCup de tous les temps :

1. Puerto Rico : 1 fois vainqueur, 2 fois 2ème, 2 fois 3ème
2. 7 Wonders : 1 fois vainqueur, 2 fois 2ème, 1 fois 3ème, 1 fois 4ème
  . Agricola : 1 fois vainqueur, 2 fois 2ème, 1 fois 3ème, 1 fois 4ème
4. Troyes: 1 fois vainqueur, 1 fois 2ème, 1 fois 4ème
5. Sherlock Holmes DC : 1 fois vainqueur, 1 fois 3ème
6. 7 Wonders Duel 1 fois vainqueur, 1 fois 4ème
    Deus : 1 fois vainqueur, 1 fois 4ème
    SmallWorld : 1 fois vainqueur, 1 fois 4ème
9. Five Tribes : 1 fois vainqueur
    Mölkky : 1 fois vainqueur
   Terraforming Mars : 1 fois vainqueur


7 Wonders se rapproche, se hissant à la seconde place aux côtés d'Agricola,
mais Puerto Rico reste pour une année encore le monument de la TTCup !

 

De le grand vainqueur

Il est rare que le nom du vainqueur de la Tric Trac Cup soit connu dès l'entame de la compétition. Cette année encore, plusieurs jeux semblaient bien placés pour prétendre à la succession de Troyes. Le 7ème continent, dont les organisateurs avaient -paraît-il - volé la victoire l'an passé; le Tric Trac d'Or en titre, Clank!, le finaliste de l'an passé Kingdomino, le phénomène Azul, le champion en titre Troyes ou encore 7 Wonders Duel, un des rouleaux compresseurs de Repos Prod semblaient de sérieux candidats au titre. Et pourtant, dès la première semaine de compétition, Terraforming Mars marquait fortement les esprits, en prenant très facilement la première place d'un groupe particulièrement costaud, puisque composé d'un grand classique du jeu familial, Takenoko, et d'un des kubes favoris des TTiens, Caylus. 

Un observateur averti, avec un certain talent pour l'analyse et dont la justesse des prédictions n'est jamais mise en défaut, nous annonçait d'ailleurs :

Monsieur Rwain a dit dans la news du 2/04/19

il faudra surveiller de très près Terraforming Mars dans cette compétition, car bien peu de jeux semblent en mesure de rivaliser avec lui cette année.

Et plus les semaines passaient, plus sa victoire semblait inéluctable... Au tour 2, il devançait largement Kingdomino (pourtant 2ème de l'édition 2019) et le Mölkky (ancien vainqueur de la compétition), avant de mettre une véritable raclée au vénérable et respectable Tigre & Euphrate en 1/32ème de finale... Mais finalement, c'est sa tranquille victoire sur le 7ème Continent en 1/16ème de finale qui scellait définitivement son statut de grand favori de la compétition. Si même le 7ème Continent n'était pas en mesure de l'inquiéter, alors qui ?

"Reprint" de la couverture de Maître Sthorm dans le match Terraforming Mars - 7ème Continent.

Pas Puerto Rico en tout cas qui, malgré son palmarès impressionnant, n'eut aucune chance face au futur vainqueur de la TTCup 2019... pas Clank! non plus puisque le Tric Trac d'Or en titre, et donc un des jeux les plus plébiscités par les TTiens cette année, prit une déculotté en quarts de finale... Terraforming Mars écrasait tout sur son passage... jusqu'à cette magnifique demi-finale face à Scythe où enfin, il semblait qu'il ait trouvé un adversaire à sa hauteur. Pour une fois, le match se tint en une dizaine de voix... pour une fois, les supporteurs de Terraforming Mars eurent une petite frayeur.

[TTCup11] La grande finale : Terraforming Mars face à 7 Wonders

Retour sur le photomontage de monsieur Omniwatch, qui illustre le tableau de chasse assez exceptionnel de Terraforming Mars dans cette compétition (les Tric Trac d'Or de ces 3 dernières années, et le plus grand jeu de l'histoire de la Cup, rien que ça...)

Et inutile de revenir sur ce qui s'est déroulé en finale... et sur la déroute de 7 Wonders...

Mais qu'est-ce que ce jeu peut avoir de si spécial pour qu'il ait à ce point dominé la compétition ?

Monsieur Lt_remus nous en disait :

Il reste un jeu épique, où chaque carte compte, où la montée en puissance n'est pas qu'une simple expression. A partir du néant, on va donner vie à la planète à chaque partie. Chaque carte tombe sous le sens et nous raconte son histoire.

On gonfle nos poumons de chaque pourcent d'oxygène en plus.
On ressent sur notre peau le vent marin de chaque nouvel océan naissant sur le plateau.
On savoure chaque degré supplémentaire venant réchauffer cet environnement hostile.

Terraforming Mars est une aventure. Un espoir. L'aube d'une nouvelle humanité qu'il nous revient d'écrire à chaque partie.
 

Le propos est lyrique, mais il n'est pas loin de la réalité. Terraforming Mars est un jeu qui fait pleinement ressentir la sensation de montée en puissance. Partant de rien, il va falloir développer au mieux son moteur pour devenir de plus en plus efficace au fil des tours. D'une économie pauvre, où chaque action semble coûter bien trop cher jusqu'à la profusion de fin de partie où gérer au mieux ses ressources est une des clés de la victoire. Un jeu où la gestion du timing est primordiale, tant sur l'avancement des conditions de fin de partie -faut-il terraformer vite et accélérer la fin ou temporiser pour maximiser son score ? - que sur la revendication des objectifs - puisque seuls les premiers marqueront les points. Un jeu où la gestion du placement sur le plateau sera également des plus importantes... et où surveiller ses adversaires n'est pas à négliger (et ce avec ou sans draft, l'éternel débat...)

Tric Trac

Photo prise par monsieur Arathelis, et publié sur le sujet créé par le fantastique monsieur LudiKev : Une partie, une photo, une phrase du forum Tric Trac, assorti du commentaire :
Le jeu est ultra bien pensé, très travaillé, profond et stratégique, mais... beaucoup trop long à mon goût !

Et oui, attention tout de même, si la richesse du jeu n'est pas à mettre en question, si sa diversité de configuration assure une rejouabilité évidente - toutes les cartes du jeu sont uniques ! - si le thème vous plonge dans l'univers de la terraformation martienne sans le moindre questionnement... attention à ne pas croire que ce jeu peut convenir à tous ! Et notamment sur le temps de jeu... Il n'est pas rare d'avoisinner les 3 heures de partie.

En tout cas, si vous découvrer seulement aujourd'hui ce qu'est Terraforming Mars, n'hésitez pas à vous informer davantage en prenant le temps de décortiquer les Tric Trac TV de l'excellentissime monsieur Guillaume mises à votre disposition ici :

Et pour ceux qui en veulent toujours plus, sachez que l'univers de la terraformation martienne ne cesse de s'étendre puisque l'on compte déjà pas moins de 5 extensions !!!

  • Hellas & Elysium, qui nous offre 2 nouveaux planètes pour changer nos habitudes de colonisation.
  • Venus Next, pour terraformer deux planètes en une seule et même partie !
  • Prelude, pour ceux qui trouvent le début de partie un peu mou et souhaitent booster un peu leur décollage vers Mars.
  • Colonies, pour s'ouvrir de nouvelles alternatives avec le commerce dans les colonies
  • Turmoil, en cours de production, qui viendra amener un peu de tension dans les relations entre corporations.

Bref, il y a de quoi faire et refaire encore et encore dans l'univers de Mars. 

Tric TracTerraforming Mars Venus NextTerraforming Mars PreludeTerraforming Mars : ColoniesTTCup 11 : Terraforming Mars surclasse le 7ème continent

 

 

 

 

Un jeu familial

Aussi étrange que cela puisse paraître, Terraforming Mars est bel et bien un jeu familial....

Créé par l'auteur Jacob Fryxelius, Terraforming Mars est édité dans son pays d'origine par FryxGames, une maison d'édition qui se définit comme :

a family business that publishes boardgames and card games developed by different members of our really big family

A really big family ? 

Il faut le croire si on regarde les jeux publiés par cette maison d'éditions depuis sa création :

  • Space Station, de Jacob Fryxelius, sorti en 2011
  • Wilderness, de Thomas et Daniel Fryxelius, sorti en 2011
  • Brawling Barons, de Benjamin et Jonathan Fryxelius, sorti en 2012
  • Fleets, de Daniel Fryxelius, sorti en 2014
  • Terraforming Mars, de Jacob Fryxelius, sorti en 2016
  • After the Virus, de Jacob Fryxelius, sorti en 2017

Et n'oublions pas que même les illustrations sont gérées en famille, puisque Isaac Fryxelius est crédité des illustrations de Terraforming Mars ! Pour être plus précis, FryxGames rassemble 5 frères qui ont fait le choix de s'unir pour la création et le développement de jeux... (avec l'aide des autres membres d'une très grande fratrie composée de 10 frères et 6 soeurs...)

Pour le moment, leur plus grand succès est sans nul doute l'oeuvre de Jacob Fryxelius, mais on peut être sûr que les autres membres de la famille ont aussi eu leur part dans le développement de ce succès mondial qu'est Terraforming Mars.

Default

Jacob Fryxelius

 

Nous sommes donc allés à la rencontre de monsieur Fryxelius pour une interview Tric Trac Cup exclusive (attention warning : vous allez mettre le nez dans une interview 100% fictive créée de toute part par notre maître mot chansonnier parodiste et fake-interviewer à ses heures perdues, le zakhan noir ) ;

 

De la fausse interview

Rwain:  C’est avec un plaisir non dissimulé  (WHAAAAOUUUUH, voilà), que la TTCup accueille aujourd’hui mr Jacob Frixelios, l’auteur de…

J F : Fryxelius, mister, please.

R : oui, pardon, l’auteur donc de Terraforming Mars donc et de ses extensions. Première question qui me brûle les lèvres : êtes-vous conscient que vous avez remporté la 11è TTCup ?

JF : TTCup ? What’s that ?

R : eh bien c’est une sorte de coupe du monde des jeux de plateau, organisée chaque année en partie sur le site francophone Tric trac

JF : Tric trac ?

R : Laissez tomber. En tout cas, cette année, le vainqueur, c’est vous,  félicitations mr Fryxulius !

JF. Fryxelus. My name is Fryxelius.  Awesome, thank you. And, which game TM defeated in final?

R:  7 wonders, un ancien vainqueur. Il n’y a pas eu de suspense. TM a mené les débats depuis le premier jour.

JF : Oh great, I’m proud  7 wonders is a fantastic game

R:  ah vous êtes fan?

JF : Of course!  I mean, I never played it ,  but my two cats are completely mad with the beautiful little colored papers  where you note scores. They play with it all the day!  I have already bought the game 7 times!

R: Mmm, d’accord. En tout cas, c’est une belle victoire pour votre jeu qui avait échoué l’an dernier contre 7th continent.  Cette année, vous l’avez ratiboisé !

JF : ooh, poor little continent. Seems nice. It’s a game?

R : oui, oui,  en quelque sorte,  une sorte de puzzle qui dure 7 heures.  Vous avez aussi exterminé tous vos autres adversaires, même le légendaire Puerto Rico, vainqueur de la première édition

JF  (laughing very loudly) : AH AHA HAHA. Puerto Rico? The old one?  Nooo… you’re still playing it in France?

R: certains, oui…

JF:  oh oh oh you’re very funny…  and you still use telephonic booths I suppose? Aha haha

R:  Parlons d’avenir maintenant. Avec le titre en poche,  vous allez faire la fête mister Frylexus ?

JF :  Fryxelus mister, please, it’s not hard to remember. And no, I will just drink a little coupette. I have to design new cards, I  had a great idea last night for my next game. It will be “Marsfoming Earth”, with massive cows extinctions, earth and sea pollution, climatic changes ; one  goal to success will  to reach 80° C on the surface before the last turn

R: ouh là, ça promet. Bon, avant de vous quitter, un dernier conseil, ne vous endormez pas sur vos lauriers pour l’an prochain, aucun jeu n’a encore réussi à gagner deux fois la Cup

JF : aha ahaha I saw the list of final quarters,  and I’m not very afraid. The only game I fear is not there

R: le seul jeu que vous craignez? Lequel est-ce donc? Molkky,  Keyflower, Caylus ?

JF : no, no , no . It’s a greek game : Cyclades, with wonderful visual identity, great mechanisms, epic histories. Seems it’s not distributed in France, since I do not see in your Cup prize list.

R: Pourtant il est bien vendu, mais certains experts ludiques trouvent incompréhensible qu’il ne soit pas primé effectivement. En tout cas merci pour cette interview, et peut-être à l’année prochaine monsieur Frychellus !

JF : …………..

Signé : le zakhan noir !

 

De les remerciements

Et voilà, la TTCup c'est terminé pour cette année. Merci à vous de nous avoir suivi, de nous avoir encouragé, d'avoir pris le temps de voter, de commenter, de saluer, de remercier, de critiquer, d'animer, de photomonter, de liker, de partager, de faire vivre cette parenthèse potache dans le monde sérieux du ludique ttien.

Mes excuses pour le retard mis dans l'écriture de cette news, qui aurait dû paraître il y a déjà 2 semaines, et que j'ai reporté pour diverses mauvaises réponses. Mes excuses donc aux milliards, millions, milliers, trois fans qui attendaient particulièrement cette dernière annonce (vanne copyrightée par le zakhan).

Un grand merci à la TTTeam de nous accorder cet espace de liberté sur leur site le temps des 2 mois que dure la Cup. Un grand merci en particulier à monsieur Guillaume, qui a soutenu la compétition en aidant à la visibilité des annonces, en nous envoyant des messages de soutien, et en nous proposant même bien plus ! Espérons que cela sera faisable l'an prochain.

Un grand merci aux membres de l'organisation, ces bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps pour que cette compétition se déroule au mieux. Merci au zakhan pour l'animation et la gestion des parties les moins funky de la Cup (création de sujets, de sondages). Merci à notre nouvelle recrue, le PUTSCHiste camarade el payo, qui ne tardera pas à prendre les choses en main je n'en doute pas, et qui a su apporter sa touche à cette 11ème édition, en consacrant notamment de nombreuses heures à me concocter de magnifiques photomontages pour les affiches, et en ne rechignant pas face à sa part de tâches fastidieuses. Merci à monsieur Molmo d'avoir lancé cette idée fort sympathique, puis de nous avoir confié les rênes avec de plus en plus de souplesse, et de nous montrer son soutien régulièrement dans la conduite de la Cup.
Et enfin, un grand merci à monsieur Batman pour la création et la gestion du site ttcup.top, qui nous permet de gérer au mieux les sondages et de maintenir en vie la compétition. Je pense qu'il ressort encore un peu éprouvé de cette compétition, et sa participation à la prochaine édition est remise en cause. N'hésitez pas à lui apporter un petit soutien d'amour dans les commentaires !

Tric Trac

Et comme tous les ans, nous ne pouvons conclure cette édition sans une pensée pour 20.100, qui a insufflé son esprit sportif à cette compétition, et que nous aimerions encore compter parmi les TTiens...

C'est la compétition la plus futile qui soit et pourtant !

20.100

 

.

 

 

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (31)

Default
Spadge
Spadge
Je suis encore plus charrette que vous pour les remerciements (j'ai mal digéré la défaite en finale) mais merci à toute la TTCup team pour ce mois de compétition et merci à tous ceux qui l'ont fait vivre par leurs montages et autres commentaires de mauvaise foi. Ce fut un plaisir de vous lire.
A l'année prochaine !
ddbas
ddbas
Bravo pour la cup, un pilier de TT!
Alfa
Alfa
Merci encore pour tous les comptes rendus, et bravo a l'ensemble des organisateurs. A l'annee prochaine pour la'victoire de CYCLADES !
Acathla
Acathla
Merci et bravo...
Rdv l'année prochaine pour éliminer TfM comme tous les autres précédents vainqueurs...😁
Erlin
Erlin
Vivement la saison 16 : on pourra organiser une nouvelle TTCup des vainqueurs de la TTCup. Je voix déjà les affiches : PR vs Agricola, 7W vs 7WD, Deus vs TM...

...Oh, wait...
Joe Jinis
Joe Jinis
Et voilà TM a donc gagné la TTCup de l'éternité. Il n'y a plus besoin d'en refaire on a le gagnant final =)
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Moi j'dis, il faut vous embaucher... vous faites un travail juste incroyable, avec passion, dynamisme et un humour de tous les instants !
Mesdames, messieurs, de tout coeur, chapeau bas ! Je rigole encore de certains passages de cet article ! Vivement que l'année prochaine, nous réussissions à... Bref, je garde le silence à ce sujet !
Bobby
Bobby
HAAAAAA il y a un projet secret!!!
c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi? c'est quoi?
(attention je peux tenir longtemps, j'ai 2 filles en bas âge donc je connais bien le harcèlement de l'idée fixe! ;-) )
Molmo
Molmo
J'aurai pu.... Mais seul M. Guillaume.
Alors autant que les comparses... Enfin vous voyez... On fera ça au mieux en tout cas 😉
el payo
el payo
L'année prochaine on réussira, oui. Ce sera plus facile... enfin si la Chine et la Russie.... internet 3.0.... les compteurs Linky....
le Zakhan noir
le Zakhan noir
Ben oui, mais il ne faut rien di... sauce Dallas samourai... surtout si on arrive à ... mais ça dépend si on retrouve le schtroumpf-bouchon
Proute
Proute
le tire-bouschtroumpf
Sthorm
Sthorm
Bravo au vainqueur (même si Cyclades aurait eu plus de classe sur la plus haute marche du podium), aux vaincus (mais on les aime quand même) , aux organisateurs (ceux là on les adore et on leur fait des gros bisous), à tous ceux qui ont animé le forum (désolé de ne pas avoir été présent pour la finale) et aux votants (qui comme d'hab ont fait n'importe quoi). Vive la TTCUP et vivement l'année prochaine.
Eolindel
Eolindel
Encore merci et bravo aux organisateurs pour cette compétition acharnée et que je trouve toujours intéressante à suivre.
Bobby
Bobby
Après relecture : bravo à Zakhan pour la fausse interview! C'est vraiment à se pisser dessus! :-D
el payo
el payo
Pareil. Le passage sur les chats et 7 wonders me fait bien marrer.
le Zakhan noir
le Zakhan noir
quelle fausse interview? C'est pas parce que Rwain n'a pas rencontré Jacob Fruxelys que moi j'ai pas activé mes réseaux! C''est du 100% fauthentique!
Blackasanova
Blackasanova
Hilarant !