arthelius
test de boxes

Mais que cache cette petite boite rouge ? Une mise en abime, rien que ça. Oui car dans Boxes vous allez devoir enchérir pour obtenir le contenu des boxes, or lorsque vous ouvrez la boite vous avez le contenu du jeu. Je vais chercher loin, vous trouvez ? Peut-être…

Mais au final pour vraiment savoir et comprendre ce dont il retourne il n’y a qu’une solution, lire la suite de l’article.


« Boxes »
Un jeu de Benoit Remy
Illustré par Alexandre Debrot
Publié par Art of Games
2 à 8 joueurs
A partir de 10 ans
Langue des règles: France, Allemagne, Royaume-Unis, Pays-Bas
Durée: 30 minutes
Prix: 20,00 €


Les règles :

Une bonne explication de règles commence par l’évocation du but du jeu : avoir le plus d’argent dans son portefeuille à la fin de la partie, qui se termine après avoir mis aux enchères 6 boxes de 10 cartons. Voilà vous savez tout. À bientôt. Ah ce n’est pas suffisant ? Bon d’accord, voici la suite, rien que pour vous.

Si vous avez suivi c’est comme dans la vraie vie, plus on a de sous mieux c’est, mais comment y arrive-t-on, me direz-vous ? Et bien très simplement en acquérant aux enchères le contenu des différents boxes. Pour votre portefeuille personnel, je n’ai malheureusement pas de solutions efficaces. Ces objets peuvent être de valeur (un collier à 250 écus par exemple), ou sans valeur (le panier de linges sales), bien entendu entre les deux vous retrouverez différents objets avec des valeurs variables. La couleur de fond permet de créer des collections et de recevoir des bonus en fin de partie. Ces objets sont classés de deux manières différentes, symbolisés par un carton ouvert ou fermé sur leur verso. Au début de la partie, chaque joueur reçoit 3400 écus, puis l’on dispose 4 tuiles avec un carton fermé, et 6 ouverts au centre de la table. Il s’agit du contenu de l’un des boxes, sur lesquels les joueurs vont devoir enchérir. Heureusement, les joueurs disposent de 7 actions à leur tour de jeu, qui correspond à la possibilité de consulter secrètement le contenu des caisses. Celles qui sont fermées coutent 2 actions, tandis que les caisses ouvertes 1 seule action. Bien entendu les plus grosses valeurs sont dans les cartons fermés, mais pas toujours. Une fois que tous les joueurs ont consulté le contenu de la boxe, les enchères commencent !

C’est le commissaire priseur (le premier joueur, représenté par un fort joli pion en bois) qui choisit le type d’enchère parmi les deux proposée. Les enchères ouvertes proposent d’enchérir par-dessus l’offre proposée par le commissaire priseur, en proposant plus que le joueur précédent, le joueur ayant fait l’offre la plus forte emportant toutes les caisses.

Le second style d’enchère est fermé. Ici les joueurs choisissent secrètement une somme derrière leur paravent et dévoilent ensuite leur offre tous en même temps. Si 2 ou plusieurs joueurs proposent la même somme (dans les plus hautes), on revient aux enchères ouvertes en partant de la plus haute somme. Sinon c’est celui ayant fait la meilleure offre qui l’emporte.

Le jeu se poursuit alors jusqu’à que tous les boxes aient été mis aux enchères, on additionne alors la valeur de ses acquisitions et de son argent restant. Celui qui est le plus riche gagne.

C’est simple non ?

Default
Ce sont des paravents certes, mais ce sont également les règles en plusieurs langues.

Le matériel :

Premier excellent point : la boite ! J’ai vraiment beaucoup aimé l’idée que la boite s’intègre parfaitement au thème du jeu, en plus d’être très pratique. Notre curiosité nous amène forcément vers elle, non vraiment c’est bien trouvé.

Ensuite une fois la boite coulissée, on trouve à l’intérieur 4 paravents sur lesquels sont inscrits les règles en 4 langues. Un système original, même si l’on a plus l’habitude d’y voir des aides de jeu. Un épais pion en bois pour le commissaire priseur (ça rigole pas), des billets de 50, 100, 200 et 500 écus, et pour finir le cœur du jeu : les tuiles objets.

Les billets semi-plastifiés tiennent très bien, mieux que le classique papier, qui s’abime au fil des parties. Les paravents sont de tailles tout à fait correctes, de même pour les tuiles épaisses, illustrées simplement, mais clairement. Quant au style graphique, il est frais, assez classique certes, mais agréable à l’œil.

Je n’ai pas de reproche à faire au matériel, tout s’utilise très bien, et tient la route, c’est donc un sans faute de ce côté-là.

Default
Voici ce que vous trouverez dans la jolie boite rouge.

Le ressenti durant les parties :

La mécanique d’enchère est quelque chose d’assez courant dans les jeux, mais il n’est pas utilisé de façon assez « claire », ici c’est un jeu d’enchère pur et dur, et aussi étrange que cela puisse paraitre c’est assez original.

Le jeu est assez simple il ne faudra donc pas énormément de temps avant de se roder et de profiter pleinement du jeu, qui tourne très bien sans accrocs. Le seul reproche que j’aurais à lui faire se situe au niveau du comptage des points, qui demande une certaine maitrise du calcul mental. Certes vous pouvez vous munir d’une calculatrice, mais c’est moins glamour. Mais il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire à ce niveau, et ce n’est pas insurmontable.

La boite indique que l’on peut jouer de 2 à 8 joueurs. À 2 le jeu propose une ambiance plus raisonnable, même si celui-ci tourne très bien malgré tout, mais il donne le meilleur de soi même à 3 ou 4 joueurs. Au-delà vous devrez jouer par équipe, il est bon de le préciser, bien entendu l’ambiance est alors renforcée grâce aux différents dialogues entre les deux partenaires.

On relève quelques tuiles, on se réjouit en silence ou l’on se consterne, la concentration est de mise au début, puis l’on attend fébrilement le style d’enchère que va choisir le commissaire priseur. Ouverte, pas de souci tout le monde y va de son enchère, que l’on monte soit pour réussir à obtenir ce fichu boxe (qui ne vaut peut être pas grand-chose), ou simplement dans le but de faire perdre le maximum d’argent à son adversaire. On compte ses sous, la misère n’est pas loin, puis la prochaine enchère est lancée, elle sera fermée, ici tout se déroulera au bluff, qui misera la plus grosse somme. Le verdict tombe on perd ce boxe à 50 écus près, on rage. Puis la fin arrive bientôt, le décompte est sans appel de nos 3400 écus de départ il ne reste pas grand-chose au final, si ce n’est le plaisir d’avoir passé un bon moment.

Default
Bien cachés derrière votre paravent, vos acquisitions et votre argent.

La durée de vie :

Boxes est un jeu rapidement expliqué, ce qui en fait sa force pour des parties apéro entre amis, car l’ambiance n’est pas absente des parties. Assez original, sans fioritures Boxes se sort facilement, intriguant les convives à coup sûr. Il est encore trop tôt pour le certifier, mais je pense que Boxes tient très bien dans la durée, le fait de piocher au hasard les objets des boxes renouvelle les parties, ainsi que les différents profils de joueurs avec qui vous le sortirez.

Default
Voici ce que vous pourrez trouver dans les cartons, du bien et du moins bien.

Mon avis :

Original, rapide, amusant et créateur d’ambiance, Boxes pourrait se résumer ainsi. Sans révolutionner le monde ludique, il lui apporte de la fraîcheur, un jeu léger qui se sort assez facilement et dont les parties s’enchainent sans problème.

Si vous aimez les jeux d’enchères, et que vous recherchez un jeu léger, Boxes est fait pour vous. Dans le cas contraire, je vous invite fortement à laisser vos préjugés de côté et de vous laisser tenter par une petite partie, vous pourriez comme moi, être très surpris par ce petit jeu qui ne paie pas de mine, mais qui final reste une jolie découverte à peu de frais.

Des photos supplémentaires vous attendent sur Les 1D Ludiques. D'autres tests sont disponibles également sur le blog.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (2)

Default
ben4core
ben4core

Di dju fallait venir me dire bonjour et faire une partie lapinesco :)

Et diantre, un 5/10 ! alors que la personne a aimé ! bouhouuuuuhouuu :[ perqquuuéé ...

Je tiens à bien préciser que le jeu est testé et approuvé en équipe de deux pour une meilleure immersion et ambiance (idéal en 3*2 ou 4*2, il peut évidemment y avoir des joueurs solo et des équipes duo si par exple 7 joueurs).

En tout cas je souhaite bien du plaisir aux futurs testeurs et acquéreurs.

Benoît R.

Lapinesco
Lapinesco

La boite m'avait attirée l'oeil à Cannes, j'avoue j'aime les containers, mais je n'ai pourtant pas poussé plus loin...

tu devrais mettre un avis positif sur la fiche, pour le moment il est à 5(1 note).