arthelius
test enigma

Les jeux de société n’y échappent pas. De quoi je veux parler ? Des OVNI, ou plutôt des OLNI (Objet Ludique Non Identifié), et Enigma est clairement l’un d’entre eux ! À l’intérieur de sa jolie boîte aux apparats métallisés et dorés se cachent des casse-têtes qui n’ont pas fini de vous torturer. Loin d’être un banal coffret de jeux en bois ou de tiges de métal, Enigma est cependant un vrai jeu de société et c’est justement ça qui m’intrigue. Je pense que vous aussi, sinon vous ne seriez pas là en train de lire ce test…


Enigma
Un jeu de Touko Tahkokallio
Illustré par Victor Boden
Publié par Z-Man Games, Filosofia
2 à 4 joueurs
A partir de 13 ans
Langue des règles: Française, Anglaise
Durée: 45 minutes
Prix: 39,99 €


Préambule :

Lorsque j’ai reçu la boîte, je me suis dit que le nom de l’auteur me disait quelque chose, et pour cause : je posséde déjà Principato dont Touko Tahkokallio est également l’auteur, bien que les deux jeux n’aient rien en commun. On lui doit également Mauna Kea (que j’ai présenté dans le premier versus), Eclipse ou encore Aether, tous différents. Le monsieur est donc un touche-à-tout.

Quant à Filosofia, ils sont plus coutumiers des jeux à l’allemande, je suis donc agréablement surpris de voir publier Enigma qui ne fait pas partie de leur ligne éditoriale habituelle. Le jeu est sorti initialement en 2012, mais un autre illustrateur était aux manettes.

Autre chose très intéressante, Arbre2vie, un membre régulier de TricTrac propose gratuitement 2 extensions originales qui permettent de prolonger le plaisir de jeu. Je ne pouvais clairement pas passer cela sous silence, merci à toi Arbre2vie. Ces 2 extensions sont Tetris et Math Steam.

Les règles :

Aussi étranges que cela puisse paraitre, Enigma ne possède pas de règles complexes, préférant ménager notre cerveau pour la suite du jeu.

Le but final va être d’obtenir en premier 15 points, pour cela vous allez devoir connecter un réseau énergétique et revendiquer des couleurs afin de marquer des points. Pour marquer ces points, il va par contre falloir fermer les réseaux et placer judicieusement ses ingénieurs (sur une autre couleur si ce réseau possède déjà un pion ingénieur d’un autre joueur sur la couleur que vous vouliez jouer). Vous devez déjà vous demander pourquoi je vous parle de réseau et où sont les casse-têtes, j’y viens.

Les casse-têtes se trouvent au centre de table séparés en 4 catégories, et les réseaux se trouvent derrière ces casse-têtes. Pour gagner ces derniers vous devrez d’abord résoudre les énigmes qu’ils proposent. Parmi les 4 puzzles disponibles, on retrouve :

La balance : le but va être d’équilibrer une balance avec les poids autorisés sur la carte, chaque pion poids pesant la masse indiquée en dessous de lui. Il s’agit surtout de calcul mental.
Les fragments : à l’aide des 7 pièces de tangram vous allez devoir reconstituer le motif qui se trouve sur la carte. Logique et observation sont ici de mise.
Les tuyaux : votre but va être de connecter ou de fermer les canalisations en utilisant seulement les tuiles autorisées sur la carte. Là encore, l’observation et la logique sont les maîtres mots.
Les pièces angulaires : votre but va être de reconstituer la forme que vous voyez représentée du dessus sur votre carte. Pour cela vous avez à votre disposition 4 pièces qui vont devoir toutes être utilisées. Ici c’est la gestion de l’espace que vous allez devoir maîtriser.

Chaque type d’épreuve ne peut être choisi que par un seul joueur, c’est logique. Une fois que tous les joueurs ont choisi leur puzzle, ils tentent de le résoudre tous en même temps. Si l’un des joueurs a fini le sien avant les autres, il retourne alors le sablier et les autres n’ont plus que quelques dizaines de secondes pour terminer leur casse-tête.

Si les joueurs ont échoué ils ne retournent pas leur carte, pour les autres ils la retournent et l’ajoute au réseau.

C’est simple, très fluide, les règles ne sont vraiment pas la partie la plus compliquée du jeu, elles tiennent en 4 pages.

Default

Le matériel :

Il y a énormément de tuiles dans la boite. Elles sont certes peu épaisses, ce qui surprend de prime abord, mais sans cela elles n’auraient pas tenu dans la boite. Les tuiles tuyaux sont un peu petites à manipuler, de même pour le tangram qui glisse un peu. En dehors de cela il n’y a pas grand-chose à redire, il s‘agit d’une bonne édition. Le style utilisé convient parfaitement, classique, métallique, sans fioriture. La boite est bien remplie et le tout est fonctionnel.

Le ressenti durant les parties : On se plonge dans le jeu en quelques instants, et c’est parti pour se creuser les méninges. On prend le puzzle avec lequel on est le plus à l’aise, enfin c’est ce qu’on croit, puis on triture ces fichues pièces dans tous les sens, on râle, on réfléchit, on cogite et paf ! Le joueur en face retourne le sablier, la pression monte et on rate de peu son puzzle. Lui retourne fièrement sa pièce et l’ajoute au réseau. Tant pis, on se rattrapera au prochain, et heureusement celui-ci s’avère plus accessible pour notre cerveau. On a vite essayé les 4 puzzles disponibles et choisi celui qui nous fera passer des nuits blanches et celui que l’on finira les doigts dans le nez, ou presque.

C’est très fluide, amusant, rageant aussi, pas toujours facile, ça fait du mal à l’ego, mais c’est fichtrement bon. Très vite, un peu à la manière de Concept, les points ne comptent plus et on joue juste pour résoudre les puzzles, ce qui n’est vraiment pas gênant au final.

Sur la boîte il est indiqué à partir de 8 ans. Cela peut être vrai pour la plupart des puzzles mais dans ce cas le jeu ne devra pas être joué contre des adultes qui auront souvent (mais pas toujours) plus de facilité.

Default

La durée de vie :

C’est un peu le souci des casse-têtes, une fois que l’on a compris l’astuce il est moins intéressant de revenir dessus. Ici ce problème ne se pose pas vraiment car il y a énormément de tuiles, donc toutes les connaître vous demandera beaucoup de temps.

Petite chose amusante, si dans beaucoup de jeux actuels la mode est au fait d’ajouter des configurations et des règles, parfois bancales, pour ouvrir le jeu à un large public, j’ai été surpris qu’Enigma ne soit pas proposé à 1 joueur car il s’y prête vraiment bien, même si du coup le réseau n’a plus grande importance. Sachez donc que vous pourrez aussi y jouer à 1 joueur, ce que je trouve très important de préciser.

Pour revenir à la durée de vie, je pense qu’Enigma peut être le genre de jeu que l’on ressort de temps en temps pour faire de la gymnastique cérébrale, que ce soit seul ou à plusieurs. Si les parties ne s’enchaineront pas forcément (même si j’ai pour ma part passé une partie de la soirée à résoudre les casses têtes juste pour m’amuser), il pourra revenir régulièrement sur la table.

Default

Mon avis :

Il est clair qu’il faut aimer se creuser la tête pour trouver de l’intérêt à Enigma, mais si vous êtes de ceux qui apprécient un bon brise-neurones, Enigma est le jeu que vous attendiez. Loin d’être une simple boîte remplie de casse-tête, Enigma est un véritable jeu de société. Un jeu original, bien pensé et fort malin qui fera le plaisir des joueurs solitaires ou des joueurs amoureux des casse-têtes. C’est une excellente idée de l’avoir lancé sur le marché et j’espère sincèrement qu’il trouvera son public et que cette audace éditoriale sera être récompensée.

Default

Merci à Chips pour sa correction, plus de tests et d'articles vous attendent sur Les 1D Ludiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Enigma
Enigma
Par Touko Tahkokallio
Illustré par Victor Boden
2-4 13+ 45´

Kommentare

Default