arthelius

test perlinpinpin

test perlinpinpin

C’est l’histoire vraie d’une petite fille, Miranda, qui n’arrive pas à dormir. Et qui au lieu de compter les moutons, décide d’inventer un jeu de princesses endormies. Grand bien lui fasse, car grâce à cette insomnie (et avec l’aide de sa famille), nous pouvons aujourd’hui découvrir Perlin Pinpin, un jeu de cartes où il va falloir réveiller des princesses. Et qui dit princesse dit souvent prince, mais aussi tout un tas d’autres dangers.


« Perlinpinpin »
Un jeu de Miranda Evarts, Madeleine Evarts, Denise Evarts, Max Evarts
Illustré par Jimmy Pickering
Publié par Cocktail Games
2 à 5 joueurs
A partir de 6 ans
Langue de la règle: France
Durée: 10 minutes
Prix: 13,00 €


Préambule :

Étant donné que Perlin Pinpin est le premier jeu de mademoiselle Miranda Evarts, ce préambule tombe du coup un peu à l’eau. Par contre, ce n’est pas le premier jeu des éditions Cocktail Games. Qui bien que connu pour sa gamme de petites boites carrées en métal, propose également des jeux dans des boites un peu plus grandes, je pense notamment au très sympathique Dweebies (dont il faudra que je vous parle un jour), qui est également pour les enfants, et à la gamme de jeux de mots comme Mimtoo ou Illico). Il faut savoir que Perlin Pinpin est également connu sous le nom de Sleeping Queens, édité chez Gamewright. Voici pour le contexte, passons maintenant au gros de l’affaire.

Default

Une des fameuses princesses qu'il faudra réveiller

Les règles :

le but dans Perlin Pinpin va être de réveiller le maximum de princesses pour ainsi obtenir le nombre de points, ou des princesses requis pour remporter la partie (5 princesses ou 50 points à 2 ou 3 joueurs, et 4 ou 40 points à 4 et 5 joueurs). Pour réveiller les belles endormies, les joueurs vont devoir se défausser d’une carte prince, et choisir parmi les douze cartes princesse celle qui aura la chance d’être réveillée.

Les joueurs possèdent en début de partie 5 cartes dans leurs mains, parmi ces cartes on peut retrouver des princes, des chevaliers qui permettent de voler des princesses à un autre joueur, des dragons qui empêchent ces vols, des potions pour rendormir une princesse adverse, une baguette magique pour contrer cet effet, et enfin le bouffon qui vous fera piocher la première carte de la pioche ; pouvoir ou chiffre, donnant droit à une princesse, seule la chance vous le dira.

On trouve également des cartes chiffrées, celle-ci peuvent être défaussées soit seule, soit par paire ou bien en trio, si deux cartes forment la somme de la troisième. Un peu de mathématique ne fait jamais de mal, il faut juste savoir additionner jusqu'à 10.

Il existe deux petites variantes amusantes, qui renouvellent l’expérience, mais sinon l’essentiel des règles est ici. Comme vous pouvez le constater, c’est léger, et c’est bien.

Default

Un prince, un dragon, une baguette magique, cette main est bien garnie.

Le matériel :

Perlin Pinpin est un jeu de cartes tenant dans une petite boite métallique. Le genre de format idéal pour emmener partout. À l’intérieur de cette boite 79 cartes, 12 princesses au dos violet, et 67 aux dos orangés avec pouvoirs et chiffres. Si les illustrations sont simples et efficaces, je pense que des cartes plus épaisses auraient été un petit plus judicieux afin que celle-ci résiste à l’usure. Surtout que le jeu étant destiné aux plus jeunes, leurs nombreuses manipulations risquent de leur en faire voir des vertes et des pas mûres. En dehors de cela rien à redire, ni au niveau du design, ni sur la boite ou les règles. Perlin Pinpin est un joli petit jeu.

Default

Voici le contenu de la petite boite en métal

Le ressenti durant les parties :

C’est le calme plat, aucun bruit ne s’échappe, les princesses dorment paisiblement. Une première carte s’abat sur la table c’est un prince. Une première princesse est réveillée, on pourrait presque entendre son élongation, le chiffre 20 sur le haut de la carte fait se dessiner un joli sourire sur le visage de sa propriétaire. Mais déjà un frère malveillant joue un dragon et subtilise la princesse fraichement réveillée. Le papa qui ne veut pas être en reste joue un bouffon, et tente sa chance, malheureusement c’est la maman qui aura l’honneur de réveiller une belle. Qui sera rendormie le tour d’après par le second fils qui gardait dans sa main bien au chaud une fiole qui sera contrée par une carte baguette magique.

C’est tout ceci Perlin Pinpin et parfois dans un seul tour de jeu. Ça se vole, ça se rendort, les dragons crachent leurs flammes, et les bouffons jouent avec le hasard. Les enfants rigolent, les parents râlent, et au final tout le monde a passé un excellent moment , et accepte sans sourciller une seconde partie réclamée par la petite dernière.

Default
Toutes les cartes action sauf le prince.

La durée de vie :

Autant le dire d’emblée Perlin Pinpin à toutes les chances de durer sur la longueur et de s’installer convenablement dans de nombreuses ludothèques. C’est un jeu aux règles simples, au thème sympa, et qui ne prend pas de place tout en proposant des parties courtes, mais non dénuées de suspense. Il est devenu le chouchou de ma plus petite, qui ne cesse d’en réclamer de nouvelles parties. Je ne m’inquiète donc pas sur ce point, et n’aie aucune inquiétude sur sa durée de vie, il y a peu de chance qu’il fasse comme les princesses, qu’il s’endorme dans un coin, sans jamais voir l’ombre d’une lèvre princière.

Default

Une jolie collection de princesses.

Mon avis :

Vous vous doutez qu’en tant qu’homme viril au poil ras, je n’étais pas forcément impatient de jouer à Perlin Pinpin, pourtant une fois la première partie faite, la magie avait opéré. Et je reconnaissais sans mal que j’avais passé un bon moment, et que le jeu était tout aussi bien pour les parents que les enfants. Que le thème très fille au départ passait sans mal grâce à des graphismes rigolos et non gavés de rose jusqu’à l’extrême.

Perlin Pinpin est un petit jeu malin, drôle, aux parties rapides, beaucoup de qualité qui ne devrait pas vous laisser indifférent si jamais vous avez dans votre entourage une petite fille (ou une grande) à laquelle vous voulez faire plaisir, tout en ne vous ennuyant pas avec elle, et tout ceci avec un jeu de princesses. Il n’y a pas à dire, ils sont forts chez les Evarts.

Si vous désirez lire d'autres tests, je vous invite à vous rendre sur le blog Les 1D Ludiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (2)

Default
arthelius
arthelius

Ouais je sais, mais c'est pas de ma faute j'ai eu beau pleurer auprès de ma femme je n'ai pas eu le choix. ^_^

Et puis pour un jeu pour enfants, c'est plus gaie que ma nappe grise. :)

Merci pour le commentaire

snounn_
snounn_

Un homme viril au poil ras ne se permettrait pas d'avoir une nappe bleu à pois blancs !

Sympa en tout cas, ça m'a donné envie de découvrir le jeu avec mes gnomes !