arthelius

test spellcaster

test spellcaster

Il n’y a pas à dire les combats de magicien il n’y a que cela de vrai. Prendre son bâton et lancer au visage de son adversaire une boule de feu bien senti, tandis que lui prépare son invocation mortelle, il n’y a rien de mieux pour se sentir puissant et magique ! Si l’idée de manipuler des artefacts magiques vous effraie un tant soit peu, n’hésitez pas à vous rabattre sur Spellcaster et ses cartes, certes c’est moins classe qu’une canne chapeautée d’un crâne de saurien, mais c’est aussi moins dangereux, tout en étant tout aussi prenant.

Default


Spellcaster
Un jeu de Aaron Weissblum, Norman Woods
Illustré par Kerem Beyit, Suleyman Temiz
Publié par R&R Games
2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Langue des règles: Française, Anglaise
Durée: 30 minutes
Prix: 19,00 €


Des sorts en boite

Prêt à devenir le sorcier d’un jour ? Pour ce faire, vous aurez à disposition 60 cartes, 60 cristaux et 4 plateaux en carton. Voici le matériel de base pour pouvoir jouer à Spellcaster. Le tout est parfaitement fonctionnel, mais ne s’embarrasse pas pour autant d’une identité graphique unique, tout est assez lisse et convenu, cela n’enlève rien aux qualités du ludique, seulement un peu de personnalité au jeu. Pour autant le jeu est parfaitement lisible et fonctionnel. La boite est d’ailleurs assez jolie et donnera franchement envie de l’ouvrir.

Les 4 plateaux accueilleront au fil de la partie, les différents sorts joués par les joueurs. Ces derniers ne pouvant être déclenchés que par les joueurs qui leur font face. À leur tour de jeu, les joueurs vont piocher 1 carte puis utilisez 2 points d’action pour soit piocher 1 carte, soit jouer une carte, soit activer le pouvoir d’une carte déjà présente sur les plateaux (et face au joueur). La partie s’enchainant ainsi jusqu’à qu’un des deux magiciens l’emporte, soit en épuisant la réserve de cristaux jaune de son adversaire, soit en récoltant 15 cristaux bleus.

Default

Un goût de Magic

En voyant ces 4 plateaux de couleur et leurs cartes, des souvenirs ont pu ressurgir si par le passé vous vous êtes adonné au jeu de cartes Magic. Bien entendu Spellcaster ne possède pas la profondeur d’un Magic, pour autant il reste très plaisant à jouer, étant un jeu idéal pour initier doucement les personnes ne connaissant pas ce style de jeu : les jeux de cartes à texte. Les tours s’enchainent parfaitement, les combos assez limités, du moins assez pour ne pas déclencher une série de coups qui terrasse votre adversaire en un tour, permettent de jouer rapidement et ainsi de découvrir les mécaniques qui composent un jeu de cartes à pouvoirs. Les couleurs ont une certaine incidence sur la nature des cartes, permettant ainsi de rapidement définir sa tactique.

J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à Spellcaster, on lit ses cartes, on établit une stratégie, on s’adapte au jeu de l’adversaire, puis vient le moment du doute : dois-je recouvrir les cartes adverses ou bien jouer un autre coup ? Ou bien dois-je épuiser la réserve de cristaux jaunes pour terrasser mon adversaire ou entasser les cristaux bleus qui m’offriront la victoire. Toutes ces questions trouveront réponse dans votre main, où selon les cartes dont vous disposez la stratégie sera bien différente.

Spellcaster vous prend par la main, tout en vous laissant assez de choix pour ne pas vous sentir bloqué en tant que simple pantin abatteur de cartes. Certes le hasard pourra définir grandement votre stratégie, et c’est le seul reproche que je ferais au jeu. Un hasard trop présent pour pouvoir peaufiner son jeu. Mais ce petit défaut pourra parfaitement être contrecarré avec une extension proposant de nouvelles cartes et de nouvelles règles.

Default

Jouer à plusieurs

Spellcaster propose de jouer jusqu’à 4 joueurs. À 3 joueurs le jeu va se transformer en duel peu équitable, où ça sera à 2 contre 1. Le joueur seul jouant avec le double de cartes, tandis que les joueurs en face partageront leur réserve de cristaux. C’est jouable, mais c’est à mes yeux la configuration la moins agréable. À 4 joueurs vous allez jouer en équipe de 2, les partenaires jouant l’un face à l’autre. Cette configuration est intéressante, car elle propose des parties assez intenses où les joueurs doivent jouer ensemble sans pouvoir communiquer entre eux. Le fait de jouer à côté de son adversaire modifie grandement le jeu, puisque celui-ci pourra bénéficier des sorts que vous jetez. Une autre manière de découvrir le jeu, et de le rendre plus vivant. Pour autant la configuration à 2 joueurs reste ma préférée.

Default

En voir de toutes les couleurs

Selon la couleur des cartes, leur influence sur le jeu ne sera pas la même. Les rouges jouent plus sur l’énergie de votre adversaire (représenté par les cristaux jaunes), tandis que les cartes jaunes la rétablissent. Les cartes bleues vous procureront plus de cristaux bleus. Quant aux cartes vertes, leur rôle sera plus d’influencer le jeu en lui-même. Avec ces informations il est donc possible de définir une stratégie et ainsi voir sur quel plan vous préférez intervenir. Malheureusement, la pioche hasardeuse des cartes aura parfois tendance à fiche en l’air votre tactique. Il faudra donc faire preuve d’adaptation pour remporter la partie, et bien connaitre les cartes pour pouvoir les utiliser à son avantage.

Default

Se replonger dans un grimoire

Les parties sont assez rapides, et le hasard étant présent, il sera assez aisé de revenir sur Spellcaster assez régulièrement sans se lasser. Le jeu plait beaucoup aux enfants ou aux adolescents, il faut dire qu’il est un tremplin assez simple vers d’autres jeux plus complexes, grâce à sa facilité d’accès il ne rebutera pas les personnes qui voudront tester ce style de jeu, tout en proposant un challenge intéressant. Jouable jusqu’à 4, il pourra facilement être sorti en groupe. Après il est clair que de nouvelles cartes ne pourront qu’apporter un peu de renouveau au jeu, et ainsi l’aider à durer dans le temps.

Default

Avis

Spellcaster est à mes yeux un excellent jeu pour initier les jeunes joueurs, simple d’accès, les parties sont assez courtes et appellent à une revanche. Les pouvoirs assez simples sont clairs, et les tours de jeux ne s’éternisent jamais. Le jeu n’est pas exempt de défauts, jeu sans réelle personnalité et hasard assez présent, il a pour autant le mérite de proposer un jeu simple, mais prenant, et surtout plaisant à jouer. Les magiciens en herbe devraient donc être ravis par Spellcaster.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare

Default