The Big Book of Madness : le cube gélatineux, c'est un médoc ?

Par Monsieur Guillaume

Erschienen am 28.10.2015 • Lecture 5 min. •  5053 vues

The Big Book of Madness : le cube gélatineux, c'est un médoc ?

Dans ses recherches sur l'Histoire de la Magie de Krondor, Dashel, sur les traces de son célèbre arrière-grand-père, n'avait pas vu qu'elle dérivait vers la section sombre de la bibliothèque. Aussi fût-elle plus que surprise lorsque le gros joufflu à la cornemuse-poisson lança son air obsédant ! Elle crût alors sombrer dans la folie ! Mais le sang de celui qui fût Milamber bouillonna en elle et appelant son frère Jimmy, ils se mirent à farfouiller leur mémoire à la recherche de sorts qui pourraient leur être utile. La nuit allait être longue... longue et fatigante !

 

9b4783c4710d53ab0920180004a872743cbb.jpe

 

Dans quelques semaines, aux alentours du 27 novembre même (ce qui est un signe), vous pourrez mettre la main sur la boite interdite, celle qu'on ne peut ouvrir qu'après avoir fait trois fois le tour d'un hêtre, nu, sous la pleine lune, dans le sens horaire de l'hémisphère sud. The Big Book of Madness de Maxime Rambourg, illustré par Naïade, arrive enfin chez Iello ! Nous avons pu y jouer en TTTV, nous avons pu y rejouer en privé, nous avons pu nous en remettre, avant de pouvoir revenir en parler par ici. Pfouh, la magie, ça crépite dans les cheveux... quand il en reste !

 

e9d517c8dd21cd67d2d9fcd31076f8ccbf41.jpe

 

À la caza ? Non ! Alakazam !!

Après avoir récupéré vos 4 sorts de départ et les énergies magiques du même tonneau (cartes) qui vont avec votre magicien par vous choisi (avec sa p'tite capacité particulière), vous allez commencer à entrevoir la "rejouabilité" du jeu. Oui, dés le départ ! Constituant le grimoire, vous piocherez 5 pages intérieures parmi 12 et 1 page de couverture parmi 4... plus de 500 000 grimoires différents ! Sans comptez donc l'équipe de magiciens constituée de 2 à 5 joueurs qui choisissent parmi les 8 magiciens possibles. Et s'il n'y avait pas, en plus, 1 carte de sorts piochée parmi 3 pour chacun des 3 niveaux de sort et pour chacun des 4 éléments... Allez, ce n'est pas de la poudre de perlimpinpin, vous ne ferez pas deux parties semblables... normalement !

 

5bd8a16ece628871c0f4f022469924caa9a9.jpe

 

Le Grimoire contient donc 6 monstres et il va falloir les battre, ou tout au moins, survivre à la folie qu'ils vont faire peser sur vous. En ayant choisi le niveau de difficulté parmi les trois proposées sur le plateau, il sera encore possible de jouer suivant un des trois modes proposés. Largement de quoi moduler le défi à votre niveau !

Ensuite les manches se succèderont suivant 4 phases opérées par le joueur Actif du moment :

 

b3b4d7e1caab0121910ece6c3570f6241b7a.jpe

"Hey ho... z'êtes où, les gars ?...  j'vois plus rien..."

 

- Phase de concentration : récupérez vos sortilèges épuisés précédemment. Hop, easy !

- Phase du monstre : le marqueur grimoire avance sur la piste du monstre d'un case pour éventuellement déclencher la carte malédiction qui serait encore présente sur la case (outch, aïe). Si ce n'est pas le cas, c'est que vous êtes arrivé à la fin de la page. Si le monstre n'a pas été vaincu (des malédictions sont encore présentes sur la piste), il vous en recolle une autre avant que vous ne tourniez la page (c'est vraiment le cas de le dire) pour découvrir le monstre suivant.

9f63daa6b3e2749abf3acd0f9f8123ce54b7.jpe

- Phase d'Action. Enfin ! Il serait temps ! Vous allez enfin pouvoir tirer parti des cartes Énergie Élémentaire de votre main et de vos sorts, tout ça, en équipe. Activer vos sortilèges vous demande d'en payer le coût (multiplié par le nombre de fois dont vous souhaitez bénéficier de l'effet) ; apprendre un nouveau sortilège vous coûte 2 éléments du même type (et pas plus de 5 sortilèges devant soi, choisissez votre voie) ; acquérir des cartes Élément de valeur 2 ou 3 et hop, on paye ces mêmes éléments ; se soigner d'une folie et c'est encore deux éléments du même type qui partent ; enfin, se débarrasser d'une malédiction, c'est comme le Port Salut, c'est marqué dessus, et craches tes éléments !

- Allez, on finit l'tour en récupérant et ré-ajustant sa main à 6 cartes en phase de récupération.

8b0c5e1cbe996a0dca1063eea5149e8c3aa0.jpe

 

Dites, il suffisait pas d'le crâmer, c'fichu Tome !

Lisant ça, vous me direz que ce n'est pas avec vos misérables 6 cartes en main que vous allez faire grand chose... et bien ce n'est pas sûr... parce que là est tout l'intérêt du coopératif :

 

90e2e4101683cab296f5b941c9d0debce913.jpe- Des cartes Élément peuvent avoir été mis en soutien par d'autres joueurs (devant eux, face visible) et sont donc disponible pour la communauté, et ça, c'est bien et c'est la magie de l'eau ! et c'est beau !

- D'autres sortilèges permettent également également de faire accomplir des actions à d'autres... c'est l'effet Breeze en soufflant au nez de vos copains en chantant vive le vent !

- La nature, ça pousse... vous aussi, mais ça se voit moins... ou pas au même moment ! bref ! Avec du vert, on pioche !

- Et tous ensemble en chantant : "le feuuuu ça brûle... des cartes, y compris ces sales cartes Folies qui vous guettent !

 

Pour l'emporter, c'est facile, il faut battre le dernier monstre, a minima ! Et pour perdre, c'est tout aussi évident ! Il suffit de devoir se prendre une Folie et il n'y en a plus dans la réserve (fonction du nombre de joueurs) ; de se faire tatanner par l'Ultime Sale Bête ; ou d'être tous en train de baver avec 6 cartes Folies en main.... agnagnaperdu !

 

Abra... Carambar !... Oh mama !

Pfouh, que ce jeu coopératif peut être relevé... pfouh que ça peut ramoner le cerveau pour réussir à faire les bons enchaînements d'actions, de sorts & co, bref, la bonne combo qui "déchire sa race" à la magie !

 

9ab9b0045221b402a9be0fb8e447aa96c48a.jpe

Tu vas te prendre une pluie d'grenouille, mon pote... j'te dis qu'ça !

 

Le Gros BOM pourrait faire penser à un Ghost Stories. Un côté très mécanique certainement, et le fait de gérer, et de façon tendu, une succession de malédictions et autres folies qui vous tombent sur le coin du nez. Les empêcher toutes, à part en mode facile et niveau easy, serait vain. Faire en sorte de laisser passer celles aux moindres conséquences et minimiser l'impact des autres parait plus fonctionnels mais pas aussi simple.

La comparaison s'arrête avec la façon de gérer tout ça. Ici, c'est la coopération, préparée, sur le soutien, les voies de la magie choisie et les cartes Éléments en main et dans votre deck. Cette gestion est l'aspect principale du jeu, au point que le petit côté deckbuilding de ses cartes Éléments est anecdotique.

De fait, c'est ce qui peut faire aussi son plus grand point faible : une grande gueule magique à table sans une zone de silence ; un joueur alpha sans la pleine lune pour l'envoyer creuser la plate-bande de fleurs du jardin et c'est la partie qui se transforme en calvaire pour les apprentis-magos, silencieux devant la superbe du maître.

 

e65ef5308ab8e779b7e8cb3628f910688e75.jpe

P'tite carte promo à jouer 6 fois avec un joueur alpha ! Et toc, dans sa face !

 

Enfin, son importante rejouabilité dans l'analyse des situations auxquelles vous ferez face est réelle. Ceci étant, ne nous emballons pas non plus, la façon d'y faire face se fera avec les mêmes armes à toutes les parties : Les sorts disponibles et les cartes en mains, au prix d'une légère répétitivité dans la façon de jouer, mais pas dans les moyens !

Sinon l'inspiration (tu ici tellement elle est évidente) des illustrations colorées et enlevées de Naïades apporte et soutient le thème, plus mineur (comme la magie à Warhammer) sans cela. Il faut aimer, certes, mais on peut reconnaitre qu'il s'est surpassé.

Un vrai défi donc pour les joueurs capables de jouer ensemble, les optimiseurs à gogo ou les amateurs de belles parties en mode intuitive pour se marrer en s'racontant, camisole de force serrée, comment ils nous ont rouler dessus, ces fichus champignons et autres elfes noires...

 

2539501f36ed1843bf45821c463cc41f3c68.jpe07a99763da61764cfc08fed09bae238652fc.jpe

Un exemple du livre d'la Mort Maudite du Slip... en promo !

 

Note de la rédaction : nous déclinons toute responsabilité quant à la santé mental de notre regretté rédacteur... enfin, regretté... ça s'améliore... déjà, il ne miaule plus !


Monsieur Guillaume

Kommentare (6)

Default
kogaratsu
kogaratsu
27 novembre ! encore un retard ?
euh, c'est bien 2015, tout de même ?
interminable...une folie de plus
va finir dans la hotte celui-là.
spotincubus
spotincubus
Sortie dans quelques jours, finalement il sort plutôt début novembre ?
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Oui, tout-à-fait, mon "dans quelques jours" était assurément évasif. Au final, la date de sortie est actuellement au 11 novembre. Les livres maudits, ça se laisse pas livrer en évidence ! :)
spotincubus
spotincubus
Ha cool !! Ça aurait été fin novembre j'aurai attendu Noël mais là… là ça change tout. ^^
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
argh, mais non, c'est moi qui suis aveuglé par la folie... Et vous qui aviez raison : Date de sortie au 27/11... pas le 11/11... Donc effectivement plutôt fin novembre ! excusez cette source de confusion que j'ajoute dans l'article vite vite vite !
spotincubus
spotincubus
Alors ce sera sous le sapin !! Toute façon on a déjà à faire avec 7W Duel et Takara Island. ^^