The Castles of Tuscany : Les Châteaux de Bourgogne en plus light ?

The Castles of Tuscany : Les Châteaux de Bourgogne en plus light ?
JohanMuzo

The Castles of Tuscany est le nouveau jeu de Stefan Feld. C'est sorti il n'y a pas très longtemps chez Ravensburger et ce jeu m'avait déjà bien titillé au Festival International des Jeux de Cannes en début d'année 2020. Évidemment, le nom du jeu et même le design de la boîte n'est pas sans rappeler l'excellent jeu Les Châteaux de Bourgogne du même auteur.

Bon, du coup, levons d'emblée certaines ambiguïtés : The Castles of Tuscany n'est pas une extension pour Les Châteaux de Bourgogne. Ce jeu n'est pas non plus une réédition ni une refonte. C'est un jeu à part entière. Mais alors, est-ce un Châteaux de Bourgogne en plus léger ? Je vais tenter de vous apporter quelques éléments de réponse dans cet article.

Le thème est, pourrait-on dire, "épuré":  vous êtes des Princes qui tentez de faire prospérer les régions voisines à votre château, à la recherche de "sous-sous" et de prestige. The Castles of Tuscany est un jeu pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans, pour des parties de moins d'une heure.

 

 

Mais alors, comment ça se joue ?

 

The Castles of Tuscany est jeu de pose de tuiles et de gestion de main. L'objectif est d'obtenir le maximum de points de victoire. Le but des paragraphes qui vont suivre n'est en aucun cas de vous apprendre les règles du jeu mais de vous donner un aperçu des mécaniques.

Chaque joueur dispose d'un plateau individuel sur lequel sont disposées des tuiles hexagonales en 3 piles et un plateau comprenant des espaces hexagonaux de différentes couleurs où seront posées les tuiles au fur et à mesure de la partie.

 

Tric Trac

Le plateau individuel

 

Tric Trac

Le plateau de chaque joueur où sont posées les tuiles hexagonales

 

La partie se déroule en 3 manches, avec, à la fin de chacune d'entre elle, un scoring. Il existe dans le jeu un système de "double-piste" de score: une piste verte représentant les points marqués au fur et à mesure et une piste rouge sur laquelle sont transférés les points de la piste verte à la fin de chaque manche. Mais la piste verte n'est jamais remise à zéro, si bien que les points marqués lors de la première manche "compteront" pour les trois phases de scoring, les joueurs étant départagés selon les points de victoire de la piste rouge en fin de partie (j'espère que vous me suivez toujours !)

 

Tric Trac

Les pistes de score et quelques éléments de jeu

 

Les joueurs jouent les uns après les autres jusqu'à ce qu'un joueur ait épuisé sa première pile de tuiles hexagonales, ce qui déclenche la fin de la première manche.

 

Concrètement, il y a 3 actions possibles dans le jeu:

Piocher 2 cartes. Les cartes sont l'élément moteur du jeu puisqu'elles vous permettent de poser vos tuiles.

 

Tric Trac

Les cartes de différentes couleurs

 

Prendre une tuile. Vous prenez alors une des tuiles face visible sur le centre de la table, la placez sur la zone de stockage de votre plateau individuel et la remplacez par la tuile du dessus de la pile la plus à gauche de votre plateau individuel.

Placer une tuile.  Pour poser une tuile d'une certaine couleur, vous devez défausser deux cartes de cette même couleur, en sachant qu'une paire de n'importe quelle autre couleur peut remplacer une carte requise. Par exemple, je veux poser une tuile rouge, je dois me défausser de deux cartes rouges. Je peux remplacer une ou deux de mes cartes rouges par des paires de cartes d'autres couleurs. Toute tuile posée doit être adjacente à une tuile déjà posée et sur un espace de la couleur correspondante. Lorsque vous remplissez une zone de cases adjacentes de la même couleur, vous remportez des points de victoire (1 point pour une zone d'une case, 3 points pour une zone de deux cases, 6 points pour une zone de trois cases).

 

Chaque tuile posée vous apporte un bonus:

Château (vert foncé) : vous placez une tuile du centre de la table sur votre plateau en appliquant son effet.

Cité (rouge) : vous prenez une tuile "amélioration" sur votre plateau individuel, pouvant par exemple vous apporter une zone de stockage de tuile supplémentaire, vous faire piocher une carte de plus lors de l'action "pioche", etc.

Auberge (bleu) : vous prenez un hexagone en bois et le stockez. Il pourra remplacer une tuile de n'importe quelle couleur.

Agriculture (vert clair) : vous marquez des points de victoire si le type d'agriculture présent sur la tuile posée n'était pas déjà présent sur la zone de couleur.

Carrière (gris) : vous prenez un marbre de la réserve. Le marbre vous permet, lorsqu'il est défaussé, d'effectuer une action supplémentaire lors de l'un de vos tours.

Village (orange) : vous prenez un ouvrier de la réserve. Un ouvrier défaussé permet de remplacer une carte requise pour poser une tuile.

Monastère (jaune) : vous piochez 3 cartes.

Chariot (gris beige bizarre) : vous piochez une carte Revenu. Ces cartes vous apportent un petit bonus particulier (points de victoire, pioche de cartes, etc.)

 

Lorsqu'un joueur est le premier à recouvrir toutes les cases d'une même couleur sur son plateau, il gagne les points notés sur la tuile Bonus de la couleur dédiée. La tuile est alors retournée et le second joueur à remplir la condition gagnera moins de points. Il existe une tuile bonus pour chaque couleur de tuiles.

 

À l'issue de la troisième manche, on procède au dernier scoring. On additionne aux points de la piste rouge les éventuels points rapportés par les cartes en main, tuiles hexagonales, hexagones en bois, marbres et ouvriers. Le joueur ayant le plus de points remporte la partie !

 

 

Les Châteaux de Bourgogne en light ?

 

On ne va pas y aller par quatre chemins, The Castles of Tuscany est plus léger (plus familial pourrait-on dire) que son grand frère. Il y a d'abord beaucoup moins d'effets différents déclenchés par la pose de chaque tuile. Ici : une couleur de tuile = un effet, ce qui diffère beaucoup des Châteaux de Bourgogne qui dispose de plusieurs Bâtiments et Monastères différents. Il y a également, de fait, moins d'axes de scoring différents.

L'objectif est bien, dans le cas de The Castles of Tuscany, de marquer des points de victoire en posant des tuiles, le plus de tuiles possible et le plus rapidement possible. Et surtout de compléter des zones de couleur identique le plus tôt possible dans la partie. Comme précisé plus haut, les points de victoire marqués lors de la première manche seront en quelque sorte triplés du fait du système de la double-piste. Cela rappelle un peu la logique des points supplémentaires remportés lorsque l'on termine un district dans les Châteaux de Bourgogne, en fonction de la phase.

 

Jeu plus accessible, oui, mais aussi plus court. Dans The Castles of Tuscany, vous pouvez facilement passer sous les 45 minutes, notamment à deux joueurs. Je l'ai trouvé également plus fluide que son frangin bourguignon. The Castles of Tuscany est un jeu assez "nerveux", on enchaîne rapidement les tours de jeu. Même s'il reste assez stratégique, ce jeu n'est pas si "exigeant" (dans le bon sens du terme), ce qui contribue à cette fluidité.

 

Vous l'avez remarqué, aucun dé dans ce nouveau jeu. Les tuiles sont placées grâce à des "paires" de cartes de couleur identique. Simple, efficace. Le hasard des dés est remplacé par celui propre au tirage de cartes, hasard avec lequel vous devez composer. Et le jeu vous en donne l'occasion: améliorations du plateau individuel, ouvriers, etc. Mais également en vous défaussant d'une paire de cartes de la même couleur pour remplacer une carte requise. On peut ainsi très souvent faire quelque chose de sa main et on est rarement bloqué.

 

En termes d'illustrations et de matériel, rien d'extraordinaire selon mes goûts. Comme on dit à la maison : "bon comme un Feld, moche comme un Feld". Plus sérieusement, les illustrations sont assez basiques même si je trouve le plateau central assez joli. Il faut en tout cas remarquer qu'en dehors de l'esthétique elle-même, le jeu reste ergonomique sur le plan visuel. À l'inverse, j'ai encore beaucoup de difficultés à déchiffrer certaines tuiles des Châteaux de Bourgogne tellement elles sont petites et peu contrastées en termes de couleurs.

Petit point noir pour la rédaction des règles. On est ici sur du "multilingue" avec pas moins de cinq livrets de règles différents dans la boîte (c'est pour cela également, j'imagine, que le jeu ne s'appelle pas "les Châteaux de Toscane"). En découlent des règles un peu en franglais parfois. J'ai par ailleurs dû éclaircir certains points de règles grâce au livret en anglais. 

 

 

Bah alors, Bourgogne ou Toscane ?

 

Les sensations de jeu sont tellement différentes qu'on ne peut pas répondre de manière si tranchée. Chez moi, les deux sortiront pour des occasions différentes. Je réserverai The Castles of Tuscany pour jouer avec des joueurs moins habitués aux jeux de société par exemple, ou si l'on souhaite une partie rapide. J'ai en tout cas beaucoup apprécié The Castles of Tuscany qui saura, je pense, trouver son public.

 

 

Johan Muzo

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (6)

Default
aleph71
aleph71
Merci pour cet article. Je respecte ta neutralité mais en tant que bourguignon d'adoption (je me suis expatrié là bas il y a 20 ans) je me dois d'être partial et d'affirmer haut et fort que Les châteaux de Bourgogne est un bien bien meilleur jeu et très accessible pour des nons joueurs !
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Merci Johan, c'est fort bien écrit et il y a tout le nécessaire pour se forger son propre avis ! Impec !
Fychtre
Fychtre
Excellent article mais svp, évitez quand c'est possible les franglais et privilégiez les équivalents français quand ils existent.
Signé par un scientifique amoureux de la langue française et des jeux!
PS : ce n'est pas pour être "chiant" que je remarque. :D
JohanMuzo
JohanMuzo
Merci ! Promis, je fais et ferai des efforts en ce sens car c'est une remarque qui revient souvent de la part des lecteurs.
Rodenbach
Rodenbach
J'aime ton avis à la fois clair, étayé et plus nuancé que d'autres ;)
Tomfuel
Tomfuel
merci beaucoup pour cet eclairage qui me permet de decouvrir ce "Feld".