The Magnificent : Du grand spectacle sans Bébel !

The Magnificent : Du grand spectacle sans Bébel !
rafpark

 “Approchez Mesdames et Messieurs, approchez, prenez place sous le chapiteau afin de découvrir les plus beaux spectacles qui vont avoir lieu sous vos yeux ébahis et émerveillés ! Les plus grands illusionnistes sont venus en ces murs et les magiciens de renommés les ont traversés … Approchez Mesdames et Messieurs, approchez…”

 

The Magnificent est un jeu de Aporta Games qui a été localisé en France par Matagot. Créé par Eilif Svensson et Kristian Amundsen Ostby, la direction artistique est l’oeuvre de Martin Mottet. Je dois avouer que le thème et le contrast entre le plateau sombre / sobre et le matériel chatoyant ne m’a pas laissé de marbre. C’est un jeu pour 1 à 4 joueurs dont la durée oscille entre 60 et 90 min. On reste sur du jeu de gestion, donc “amis” kubenbistes, faites-vous plaisir !!!

 

The Magnificent : Du grand spectacle sans Bébel !

 

Histoire de vous expliquer un peu les mécanismes, je vais commencer par la “clef de voûte” du jeu et sa gestion des Dés. En effet à la mise en place vous créez une réserve de dés de différentes couleurs (la quantité varie suivant le nombre de joueurs) et à chaque début de manche le premier joueur lance le tout. Ensuite, au début de son tour, un joueur choisit un dé et effectue une action avec. Vous l’avez compris ça reprend le principe de “draft” mais avec les dés et sachant que suivant la couleur choisie vous n’aurez pas accès aux mêmes options, il va déjà falloir gérer et anticiper ça.


L’autre petite gestion et astuce se trouve dans la valeur des dés. Si je prends un dé d’une couleur, sa “force”correspond à sa valeur. Je peux l’augmenter via la dépense de gemmes de la couleur idoine, de bonus et autres. Au tour suivant si je prends un dé d’une autre couleur c’est la même chose. Par contre si je reprends un dé de la même couleur, la “force” correspond au cumul des dés de la même couleur. Bref si vous prenez un “6” vert au premier tour vous avez une force de base de six (modifiable par des bonus), mais si vous prenez ensuite un “2” vert plus tard dans la manche, cette fois-ci vous avez 8 de force de base et non pas 2.

 

Tric Trac

 

Le jeu se joue en 3 manches et chacune dure 4 tours. Comme expliqué précédemment les joueurs vont choisir un dé et l’activer sur une de leurs cartes maîtres afin de bénéficier d’un bonus et ce, à tour de rôle jusqu’à avoir fait 4 actions ce qui met fin à une manche.
Les actions possibles sont faciles et au nombre de 3 :
- Construire son campement ce qui permet de choisir des pièces et les poser sur le terrain quadrillé de son plateau perso. A vous à ce moment-là de jouer à tetris et d’optimiser votre placement. A savoir que la taille, le nombre et la couleur des pièces posées dépend de la “force” et de la couleur du dé utilisé. Si vous recouvrez un bonus avec votre pièce, vous le récupérez.
- Voyager va faire bouger le marqueur d’un des trois circuits correspondant chacun à une couleur de dé et ainsi récupérer gemmes et autres bonus.
- Se produire afin de valider des cartes spectacles précédemment acquises et surtout complétée via la construction de campement et/ou la dépense de gemmes de couleurs. Ceci va vous permettre de remporter de l’argent mais aussi et surtout des points de victoires.

 

Tric Trac

 

A la fin de chaque manche on choisit une nouvelle carte maître, puis on score des points bonus avec une des 5 cartes maîtres que l’on possède (puis on la défausse pour toujours en avoir 4) et enfin on paye notre dû des actions. Et c’est là que la valeur des dés est importante. Car à chaque fin de manche on va devoir payer la valeur de dé la plus forte, ainsi dans mon exemple au-dessus ce sera 8 sous. Si le second dé vert n’avait pas été pris (le 2 ), ça aurait coûté 6 sous. A savoir que si vous avez un dé “blanc” (un dé joker), sa valeur s’ajoute au total de la valeur de dé de couleur la plus forte. Bref ça peut vite monter si on n’y fait pas attention et surtout si on n’arrive pas à payer on perd des points de victoires et plus on avance dans les manches, plus la perte va être importante.

 

Je dois avouer avoir été très surpris, sous ses airs de gros jeu de gestion (rien qu’à la vue du plateau cela en a fait fuir plus d’un) le jeu est d’une relative simplicité et extrêmement fluide. En définitive les actions sont simples, le jeu s’explique rapidement et au bout d’un tour on comprend toutes les implications et possibilités. Le jeu a cet avantage de pouvoir scorer un peu partout avec une multitude de bonus perso ou communs qui peuvent s’ajouter à vos actions, vous aidant ainsi à vous sortir des pires situations (comme celui de changer la couleur du dé ou sa valeur qui est bien utile). Le truc ici va être d’optimiser à fond chaque action, bien utiliser ses ressources, bien choisir ses dés et ses bonus en tout genre, le tout en anticipant ce draft de dés. Car un de vos adversaires peut aussi vous bloquer en prenant votre précieux, c’est d’ailleurs la seule interaction du jeu entre joueur et je sais que pour certains, ça suffit amplement.

 

Tric Trac

 

A savoir que l'édition Française a modifié quelques éléments de jeu comme des pions en forme de chapeaux et une boîte est fournie afin de ranger ses pions. Cette dernière permet surtout un gain de temps de mise en place sur la table. Je vous conseille quand même de trouver un moyen de maintenir le couvercle de ce "thermoformage", avec un élastique par exemple, surtout pour ceux qui sont adeptes du rangement en vertical .. sans quoi le contenu se déversera dans la boîte et on perd le principe du "gain de temps".

 

Tric Trac

 

Détail important, les plateaux personnels sont recto verso et différents. La face A est surtout utilisée pour les premières parties, une fois habitué à vous de choisir la face de votre plateau personnel. Cela permet de changer l'emplacement des bonus de la zone de campement (là où vous jouez à tetris) et la réserve de départ (ce avec quoi vous commencez). Et chaque plateau est différent, ainsi les joueurs ne partent pas avec les mêmes atouts. En face A, tout le monde commence avec la même réserve de départ mais pas le même positionnement des bonus dans la zone de campement. Et en face B la zone de campement est encore différentes et votre réserve de départ change aussi d'un joueur à l'autre. Vous ajoutez à cela une multitude de cartes maîtres et de cartes affiches et vous avez là de quoi varier encore et encore vos parties. Cela va permettre d'influencer votre stratégie et donc vos choix, bref de renouveler vos sensations en jeu.

 

Tric Trac

 

The Magnificent est parvenu à combiner plusieurs mécaniques connues, mais a fait l’exploit de rendre le tout fluide, rapide et agréable à jouer. Certains lui reprocheront son manque d'interactivité entre joueurs là où d’autres applaudiront ce même état de fait. Le jeu est une véritable course aux points où il faudra optimiser chaque action car en définitive vous ne jouerez “que” 12 fois. Les scores peuvent monter facilement entre 150 et 200 points, et il suffit parfois d'un bon tour pour rattraper ses petits camarades. Je dois avouer que ça fait longtemps que je n’avais pas eu pareille surprise et sensation sur ce type de jeu, et avoir cette envie d’enchaîner les parties. Surtout qu’une fois les mécaniques apprises, on se rapproche effectivement plus près d'une heure de jeu (sauf cas d'analysis paralysis de vos partenaires bien sûr !).

 

Bref une belle surprise pour ma part, un coup de coeur que je vous invite à vite essayer et j’espère, que vous allez vite adopter.

 

RAF Park

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (9)

Default
Logan
Logan
Merci pour cet article très intéressant. Par contre quand vous dites "Le jeu a cet avantage de pouvoir scorer un peu partout avec une multitude de bonus perso ou communs", c'est typiquement le type d'argument qui a tendance à me faire fuir, Ces jeux où on peut scorer dans tous les sens m'énervent un peu, car du coup les stratégies me semblent peu claires et on ne sait jamais trop pourquoi on gagne ou on perd. Je trouve que ça rend les jeu brouillons et pour moi c'est un défaut qui a un peu tendance à se généraliser actuellement.

Bon article en tout cas.
rafpark
rafpark
C'est pour ça que je l'ai précisé, je sais très bien que cet aspect peut faire fuir, tout comme il peut avoir ses fans. Perso j'aime bien parce que ça permet justement de se rattraper en point en cas de mauvais tour ou ne pas se faire totalement "bloquer". Je l'apprécie moins parce que d'un autre coté il est difficile de savoir qui est devant et donc qui "cibler" .
Après on gagne des points de 2 manières principalement, soit en validant des spectacles avec l'action idoine, soit en validant une carte maître en fin de tour. Mais comme on en a plusieurs de chaque, et possibilité de différentes, c'est là que ça "score partout". Si on te "bloque" sur un truc, parce que la couleur de dé n'est plus dispo et que tu ne veux pas perdre de points en prenant un dé "blanc" joker, tu as moyen quand même de retomber sur tes pattes.

Après c'est comme le manque d'interaction , il y a les fans et les détracteurs.
Le but de l'article est justement de savoir si le style est fait pour vous, vraisemblablement non, donc j'ai fait le job ;)
Mais au lieu de l'acheter je vous invite quand même à l'essayer (même si je sais qu'actuellement c'est assez difficille avec les conditions de protection et l'annulation des salons)
Logan
Logan
Ok merci pour ces précisions. Effectivement un des autres trucs que je n'aime pas dans ce type de système, c'est qu'on ne sait pas où on en est et de qui se méfier. Par contre le manque d'interaction ne me gêne pas.

J'adore le thème et la gestion de dés, au final Je vais peut-être finir par craquer pour ce jeu, sachant que je n'ai pas de possibilité de l'essayer avant.
T7Cray
T7Cray
J'ai eu la chance de le tester dans une soirée jeux avec mon fils de 13 ans. Les règles sont effectivement simples mais c'est un très beau brise-neurones (calcul du coût de fin de manche, crime d'opportunités sur les placements, les cartes, etc...). Le scoring est assez clair par contre : les spectacles c'est ce qui rapporte. La carte maître est plus apparu comme un objectif secondaire (mais qui gagne en puissance au fur et à mesure de la partie).
rafpark
rafpark
Clair que suivant les cartes spectacles disponibles ou les maîtres, la tactique va changer de tout au tout. Et d'ailleurs pour le choix de la carte en fin de manche, c'est TRES cornélien !! On se voit hésiter entre un bonus sympa, un truc où on sait qu'on va déjà pas mal scorer et tenter de chiper une carte bienvenu au joueur devant au score. Des fois y'a un mix de deux trucs parmis les 3 avec de la chance.
Idem j'avais récup pas mal de cartes spectacles avec bcp de campement verts .. mes adversaires ne m'en ont lissé qu'un évidement, ensuite j'ai dû jongler avec les bons pour changer la couleur des dé ou les dé joker.

Bref les premières parties on y va un peu au fealing, ensuite on fait super attention aux cartes dispos.
morlockbob
morlockbob
bebel gilberto ?
rafpark
rafpark
Pour le titre il s'agit d'un clin d'oeil au film "le magnifique" avec notre bébel national à la base, mais a ma grande surprise et après quelques recherches, c'est aussi le surnom de Belkheir Djenane alias Bébel le Magicien, un prestidigitateur français de renom dans le domaine de la cartomagie. Vous comprenez qu'après avoir vu ca je n'ai pas hésité un instant sur le choix du titre ;)
phil31
phil31
ah tiens on a ban mon commentaires sans quand reçoive de notifications ??
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
@phil31 : ça me parait très surprenant ! Que disait-il pour voir ?