Docteur Mops

Tzolk’in : Tribus et Prophéties, la maya label est dispo

Tzolk’in : Tribus et Prophéties, la maya label est dispo

Le monde ému vient juste d’apprendre que « Tzolk’in : le calendrier Maya » fait parti de la liste des 10 jeux les plus appréciés de l’année 2013 sur Tric Trac et que ; comme par hasard, une autre nouvelle tombe de la pyramide : « Tribus et Prophéties » qui est disponible chez tous les bons vendeurs de maïs.

Si la coutume venait à s’installer durablement, à force de voir des Mayas chaque fin d’année (à défaut de fin du Monde), on pourrait imaginer bientôt d’amusants syncrétismes avec un père Noël un peu plus emplumé dans un char volant tiré par des lamas. Remarquez non. Autant les illustrations de guerriers précolombiens peuvent foutre les miquettes autant la transposition moderne de la plume colorée peut vite tourner Casino de Paris…

Default

Cette nouvelle boîte est donc une extension et, comme il en est désormais l’usage, elle est constituée en réalité de plusieurs modules. De quoi instiller par petites touches les nouveautés proposées par les auteurs pour enrichir le jeu. Voyons donc d’un peu plus près de quoi il est question.

DefaultDefaultDefault

Tribus

Vous l’imaginez bien, il y a Maya et Maya. Un Maya du sud par exemple c’est bien. C’est quand ils sont plusieurs que cela pose problème comme disait un célèbre prêtre sacrificateur.

Non mais allo quoi ? Tu joues des Mayas et tu connais même pas leurs petits noms ? Désormais, chaque joueur se retrouvera à la tête d’une tribu spécifique comme les Ahau Chamahez, les Cit-Bolon-Tum, les Itzamnà et j’en passe et des meilleures.

Chaque Tribu possède son truc à elle (un truc en plume). Une petite règle qui permettra à chacun de se différencier des autres vilains Mayas. Certaines tribus auront plus de facilité à se procurer du maïs, d’autres auront des ouvriers plus flexibles et autres réjouissances qui feront enfin de vous un Maya pas comme les autres.

La glorieuse civilisation maya traverse des heures troubles. La nourriture se fait rare et les dieux sont sans merci

Profitant de ce chaos, un cinquième joueur sort de l’ombre, prêt à tout pour dominer.
Devenez le leader de votre propre tribu : commencez la partie avec votre propre capacité spéciale parmi 10 différentes et utilisez-la au mieux pour répondre aux besoins de votre peuple.
Désormais les dieux s’adressent à vous et leurs messages sont transmis par la voix des prophètes. Ils annoncent à chaque partie 3 calamités parmi 13 qui vont se propager sur toutes les civilisations. Anticipez au mieux ces prophéties et vous éviterez de grands désastres pour mener votre tribu vers la gloire.

DefaultDefaultDefault

Prophéties

Combien de fois quand vous étiez jeune n’avez-vous pas entendu les anciens vous promettre de finir en Aztèque si vous ne suiviez pas correctement les cours de sacrifices humains ? Les prophéties dont il est question ici sont d’un genre plus coriaces et plus dangereuses… C’est bientôt la fin du Monde !

Ces prophéties vont venir prendre place dans un calendrier (Maya donc) et chacune indiquera quelle saleté va vous tomber sur le râble entre deux festins. Des calamités du genre qu’il va désormais falloir payer pour certaines récompenses. Nous ne serons pas obligé de payer cela dit mais dans ce cas : au revoir la récompense. Dans le même temps ; les dieux récompenseront mieux les Mayas qui s’en sont le mieux sortis quand la calamité prend fin. Un plus gros bobo implique un plus gros bisou disait le dieu des araignées.

DefaultDefault

De nouveaux bâtiments

Histoire de varier les plaisirs de nouveaux bâtiments (avec de nouveaux bonus) font leur apparition. Et pour fêter cela, une nouvelle possibilité de jeu fait également son apparition : la Rénovation. Rénover permet de payer moins cher un nouveau bâtiment en « sacrifiant » un bâtiment déjà existant. On pourra donc pour un coût moindre construire des bâtiments plus ambitieux. Bien sûr, on ne conservera pas les bonus des bâtiments qui auront été « rénovés ».

Default

Le cinquième élément

Votre gros souci c’est que malgré le fait que vous aimiez les jeux compliqués sur des thèmes historiques avec des roues qui tournent pour gérer du maïs, le monde ludique s’agrandit et votre cercle d’amis aussi.

Pas de souci, cette extension vous permet également de pratiquer le jeu à 5 désormais. Pour les plus Nolifes et naïfs, sachez qu’il ne s’agit que du matériel pour le cinquième joueur. Celui-ci n’est pas vraiment dans la boîte ….

L’adjonction d’un cinquième Maya amène aussi une nouvelle règle. Il s’agit des Actions Rapides. Celle-ci seront différentes selon les périodes et vont prendre la forme de tuiles qui vont venir s’installer sur le rouage. On peut donc désormais placer un ouvrier sur une case Action Rapide. Cela coûte 1 et ne peut se faire qu’une fois (action Premier Joueur non comprise).

Default

On effectue l’action concernée et l’ouvrier est libéré de suite.

Les Actions Rapides sont de diverses sortes : +3 Maïs, +1 Bois et +1 Maïs, +1 Or, -1 Maïs et construction, …

Vous trouvez cela intéressant mais vous n’êtes pas cinq ? Les auteurs ont prévu le coup. Désormais, il sera possible d’user des Actions Rapides à moins de 5 joueurs mais cela impliquera l’arrivée de nouveaux ouvriers Neutres. Ces ouvriers viendront bloquer l’accès à certaines cases.

Dans un pays de tous les temps …


"Tzolk’in : Tribus et Prophéties"
Une extension pour "Tzolk’in – Le calendrier maya"

Un jeu de Daniele Tascini et Simone Luciani
Illustré par Milan Vavroň
Publié chez Czech Games et Iello
Distribution : Iello (France)
Pour 2 à 5 Mayas dès 13 ans
Public : connaisseurs
Durée : 90 min
Prix : 30€
Disponible : 29 novembre 2013
Langue : français


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Kommentare (1)

Default
duinhir
duinhir

Monsieur Mops, je vous tire mon chapeau pour ce titre fin et racé