Lia Sabine

Via Magica + rencontre avec les 7 illustrateurs

Via Magica + rencontre avec les 7 illustrateurs

 

Tric Trac

 Via Magica : Entrez dans le monde de la magie!

 

Piochez, cristallisez, incantez, ouvrez des portails, gagnez des pouvoirs.

 

Suite de mes coups de cœur du FIJ 2020 de Cannes, avec le jeu « Via Magica ». Présentation qui sera suivie d'une rencontre avec les 7 illustrateurs du jeu.

Via Magica est un jeu de Paolo Mori, illustré par 7 artistes talentueux, édité par Hurrican et distribué par Asmodée.

Vous souvenez-vous du jeu Augustus, sortie en 2013de Paolo Mori?  Un  mélange du Bingo/ Loto, avec de la chance mais aussi de la tactique.

Via Magica reprend les mêmes ingrédients que ceux de son « grand frère Augustus» mais sur un thème plus « accessible », plus « grand public », bref un thème qui parlera à un plus grand nombre :

La magie. (Harry Potter n’y est pas pour rien).

Le but du jeu : 

Vous allez passer votre diplôme de magicien. Pour ce faire, vous devrez attraper des animus, les cristalliser, ouvrir des portails sans oublier la formule magique, utiliser leurs pouvoirs. Dès qu'un apprenti magicien a ouvert son 7ème portail, la partie s'arrête et celui qui a la plus haute note remporte le diplôme de magicien.

Dans la boîte, nous avons : 

Tric Trac Du beau matériel et des illustrations MAGNIFIQUES.

 

Tric TracJetons animus, Cristaux, Aide mémoires et un sac.

 

Tric TracDes cartes "Portail"

 

Tric TracTric TracDes cartes "Récompense"

 

Tric TracUne règle du jeu très détaillée et lisible.

 

Comment joue-t-on?

Sur la table sont posées les cartes récompense en 2 lignes (1 pour chaque type)

ainsi que les 5ères cartes portail face découverte

Les jetons animus dans le sac

  Chaque joueur reçoit 7 cristaux, un aide mémoire

6 cartes portail mais il n'en garde que 3, qu'il pose devant lui dans sa "zone de cristallisation".

Le 1er joueur, nommé L'attrapeur pioche un animus au hasard, annonce son nom.

Si les joueurs peuvent placer le cristal  sur l'une de leurs cartes portail : ils cristallisent.

(Par la suite, possibilité de déplacer un cristal déjà posé sur un portail vers un autre portail à soi.).

Un portail s'ouvre dès que tous les animus demandés sont cristallisés mais avant ne pas oublier de prononcer la formule magique "INCANTATUM"!

Il y a 4 types de portails

Un portail est ouvert, les cristaux sont retirés, son pouvoir activé et la carte posée dans sa zone de réussite

                       Le joueur choisit un nouveau portail parmi les  5 proposés, qu'il place dans sa  zone de cristallisation.

 

Les joueurs peuvent aussi gagner des cartes récompenses quand ils sont les 1ers à ouvrir certains portails. (Il y a 2 types de récompenses.)

Quand un joueur a ouvert son 7ème portail, la partie s'arrête et on compte les points des portails et  des récompenses, 

 

Celui qui a la meilleure note, obtient son diplôme et devient Petit Mage.

 

Hasard de la pioche , des choix à faire, des combos de cartes, de la tactique !!!

Les enfants adorent, très bonne initiation à des jeux pus élaborés, car à 7 ans on aborde " des jeux de grands".

Via Magica  remplit fort bien sa mission de Jeu enfants et familles avec :

Un univers connu de tous : celui de la magie

Des choix à faire, de la tactique, de la chance aussi.

Des parties rapides (30mn).

Amusant, familial à partir de 7 ans.

 

Via Magica

Un jeu de Paolo Mori

Illustré par Biboun, Camille Chaussy, Djib, Jérémie Fleury, Matthieu Leyssenne, Paul Mafayon, et Régis Torres.   

Édité par Hurrican

Distribué par Asmodée

Sorti en mars 2020

À partir de 7 ans.

De 2 à 4 joueurs

 

"INCANTATUM"

Sinon rien 😊

 

Comme promis, les entretiens avec les 7 illustrateurs de Via Magica .

            D’abord une « mise en bouche » avec les 3 mêmes questions,                  

  puis un « tête-à-tête » avec chacun d’eux. (Wouhaou !!!)

 

Avec par ordre alphabétique :

       Biboun                  

Tric TracCamillle Chaussy             Djib

Tric TracJérémie Fleury               Matthieu Leyssenne                Paul Mafayon               Régis TorresTric Trac

Tric TracTric TracTric TracTric Trac

 

 

 

 

 

 

AU COMMENCEMENT ….

 

Comment s’est faite la rencontre avec l’éditeur ?

Stéphanie Berrie, cheffe de produits chez Hurrican, a contacté Biboun, Camille, Djib, Jérémie, Matthieu et Paul pour leur demander si cela leur plairait de participer à un projet à plusieurs illustrateurs.

Comme le hasard fait bien les choses, Régis, au même moment, a contacté Hurrican Games. Stéphanie Berri, qui était donc en train de constituer le collectif, connaissait son travail qui correspondait au graphisme recherché, il a intégré l’équipe.

Précision de Paul : « la rencontre avec l’éditeur ? A distance, par email. Comme cela se fait 90% du temps en ce qui me concerne. Il ne faut pas se lancer dans une carrière d'illustrateur freelance si l'on affectionne les contacts sociaux professionnels quotidiens ^^ » (rires)

 

L’organisation ?

Ils ont créé un groupe privé et un chat sur Facebook et se motivaient en montrant dessins, croquis, couleurs, progression sur le projet.

Ce lieu commun de communication a créé une super dynamique, pour échanger, demander des avis. Une bonne ambiance !

En amont, Stéphanie avait fait une sélection en fonction du travail de chacun, de leurs univers et de leurs affinités.

La condition sinequanone : des illustrateurs en symbiose en termes de graphisme.

Biboun : « Sur Via Magica, on peut prendre toutes les cartes et les poser les unes à côté des autres, on peut se demander qui a fait quoi ? Peut-être que Matthieu se démarque un peu ».

Même entre eux, ils se sont trompés. Et c’est très bien pour le public. 

Paul était chargé de l’interface : le décor qui a servi de base pour chacune des cartes, ainsi que des designs de créatures pour chacune des énergies, des portails et des récompenses . Ensuite, c'était à chacun de les mettre en scène, de les adapter ou de s'en inspirer sur leurs illustrations.

Paul : « J’ai travaillé en collaboration avec Stéphanie. De nombreux allers/retours ont été nécessaires. Il y'avait beaucoup de paramètres à prendre en compte, telle que la taille des tokens, les dimensions des cartes. Des éléments qui n'étaient pas arrêtés au moment de la conception de l'habillage. Ce qui a entrainé pas mal de révisions.
Ensuite, l'enjeu primordial était de mettre en valeur les illustrations sans nuire à la lisibilité des infos liées au gameplay. L'immersion dans le thème est importante, mais ne doit jamais se faire au détriment de la lisibilité. »

" Nos spectres de styles graphiques, bien que différents, sont tous dans une veine assez "familiale" et "toon". Aussi nous n'avons pas eu trop de difficulté à être "raccord", afin d'offrir une expérience visuelle assez homogène. Pendant la production, on se montrait nos croquis, étapes intermédiaires, etc.. pour créer une émulation."

Régis « Parmi ceux auxquels j’ai participé, c’est sans doute le projet collectif où la collaboration entre illustrateurs a été la plus vivante ».

Camille : « Une bonne communication entre les illustrateurs. C’était génial, stimulant. Ils sont tous adorables. Je suis la plus jeune, la seule fille et eux sont mes maîtres en quelque sorte. C’était génial de pouvoir travailler auprès de ces grands illustrateurs. Un rêve qui devient réalité »

 

Le choix des cartes à illustrer ?

Avant de recevoir le brief avec l’ensemble des cartes à illustrer, certains illustrateurs avaient soumis des souhaits de créatures fantastiques. Ils se sont vus attribuer les images à réaliser en fonction de leurs inspirations. Mais ils ont pu choisir ou faire des échanges. Notamment pour les personnages des portails

Matthieu « Stéphanie avait fait le partage des cartes, en essayant d'équilibrer les choses entre nous tous. Après, on a fait notre tambouille entre illustrateurs, et on s'est échangé quelques briefs.
"Je te refile ma grenouille, et tu me passes ton fantôme".
"Ouais non, mon fantôme il est trop classe, ou alors tu prends mon griffon en plus."
"Ok, mais tu me files la moitié de tes droits d'auteur"...
Ça a parfois été sanglant, et aujourd'hui on se fait tous la gueule. » (Rires).

 

 

Le « tête-à-tête »

 

Tric Trac

Biboun

Biboun est illustrateur depuis 2007. Il fait du design et du concept pour de l’animation, du jeu vidéo, des couvertures de livres et de l’illustration pour le jeu de société depuis 6 ans.

Comme il aime jouer, c’est bien et utile. Car pour lui, Ce n ‘est pas juste de la réalisation d’illustration. Il faut aimer jouer pour mieux apprendre les illustrations demandées. Le jeu de société est un domaine particulier qui lui plaît beaucoup, notamment lorsqu’il y a des contraintes.    Il travaille beaucoup avec Iello. Il est en train de travailler sur son 24ème  jeu et a collaboré avec     10 éditeurs.

Il choisit les éditeurs avec qui travailler, avec qui il peut vraiment réfléchir, échanger, être au courant. Il demande à avoir un droit de regard sur le projet final. il n’est pas drastique non plus car ses rapports basés sur la confiance.

 

AU SUJET DE Via Magica

Ta carte préférée ?

Tric Trac

Il a adoré réaliser la couverture de

 

Tric Trac

 

Ta carte la plus « délicate » à illustrer ?

Tric Trac

Es-tu joueur ?

Très joueur

Tes 3 jeux préférés ?

Tous les jeux  Libellud. Surtout tous les Dixit, Codenames, Dice Town, Les pilliards de La Mer du Nord

Plutôt joueur famille, famille+, ambiance.

Tes 3 jeux préférés que tu as illustrés  :

 Dice Forge, Ishtar, Lutèce

  J’aime changer de manière de travailler.

Un mot à l’attention des lecteurs ?

« Merci aux gens pour l’intérêt qu’ils portent à mon travail, notamment lors des festivals et quand les gens viennent faire des retours. C’est très touchant. Cela fait tellement plaisir. On ne se rend pas compte quand on travaille dans son coin seul. »

 

_________________

 

Tric TracCamille Chaussy

 

Camille est Illustratrice depuis 2015. Elle a monté son entreprise dès sa sortie de l’école. (Souvent les illustrateurs sont à leur compte). De suite, elle a réalisé des illustrations de jeux de société et en parallèle des cartes postales, carnets, cahiers, visuels  pour une maison d’édition de correspondance  grenobloise. Ces 2 activités sont bien complémentaires. Elle a illustré 14 jeux de société.

AU SUJET DE Via Magica

Ta carte préférée?

 Tric Trac

 

Ta carte "délicate" à illustrer ?

Non mais j’ai mis plus de temps avec la carte avec 2 pommes,

Tric Trac

Tes 3 jeux préférés :

Abyss, Dixit, Time Bomb

Tes 3 jeux préférés que tu as illustrés ?

l’île de pan, j’ai envie de développer ce style.

Le grand bois car j’adore fait des animaux, un peu guerriers, un peu badasses mais mignons. (Rires)

Jurassik snack

Un petit mot pour les lecteurs ?

Une petite anecdote : Je ne travaille jamais seule, j'ai toujours une boule de poils qui fait la sieste sur mes épaules pendant que je dessine.

Et pour mon petit mot de fin j'avais envie d'inviter à la lecture d'une très belle lettre qui me touche beaucoup, qui s'intitule :  « l'amour est la seule et la dernière réponse ». 

__________________

 

Tric Trac

Djib

Djib est illustrateur freelance depuis 2007, en commençant pour l'édition de jeux de rôle, pour la presse jeunesse, pour des jeux vidéo. Il est illustrateur de jeux de société depuis 2010 (mon premier jeu en tant qu'illustrateur solo était Ultimate Warriorz, de Guillaume Blossier. Il a travaillé 7 ans dans une entreprise de jeux vidéo en tant qu'infographiste 3D ; Il a été professeur d'anatomie artistique pendant 9 ans. 13 jeux de société en solo et 19 en comptant les projets "chorale", comme Via Magica ou Château Aventure, avec une douzaine d’éditeurs.

 

Au sujet de Via Magica :

Ta carte préférée ?

« Au final, je n'ai illustré que 3 cartes en fait (les mandragores, la plante carnivore, et le roi des citrouilles).  Ma préférée, en tout bon fan hardcore de la période pré-"Mars Attacks" de Tim Burton, est sans aucun doute le Roi des citrouilles :) (Le portail et les icônes d'Animus sont signés Paul Mafayon..) »

 

Tric Trac

Ta carte la plus « délicate » à illustrer ?

« La plante carnivore est celle que j'ai dû un peu reprendre, mon premier design ayant été perçu comme trop "agressif". J'ai donc dû la revoir un peu, la rendre plus "mignonne" ; mais on ne peut pas parler de "difficulté" à ce niveau-là :) Le plus délicat peut être, c'est que je souhaitais que certaines racines sortent du portail. Il fallait donc faire attention à l'interaction avec celui-ci. »

 Tric Trac

Es-tu joueur ?

Oui, à fond, quand j'ai le temps ! :)

Tes 3 jeux préférés ?

Shadowrun ( je ne peux pas ne pas citer un jeu de rôle :) ), pour l'univers, et pour les longues nuits d'aventures avec mes potes qu'il m'a offert .

Hive Carbon, pour le plaisir de manipulation des "galets", pour ses mécaniques plus simples que les échecs mais tout aussi stimulantes.

Monster Slaughter, pour sa thématique, son matériel et ses mécaniques immersifs.

(Et si j'ai le droit à un 4ème : Colt Express, pour le génial combo de graphisme, matériel, histoire, gameplay, et tout ce qu'il se passe entre les joueurs et leurs avatars pendant une partie.)

Les 3 jeux préférés que tu as illustrés ?

Double Rumble (8 Bit Box/Iello), parce que j'ai eu une grande liberté concernant l'établissement de l'univers et de la charte graphique, et que c'est un très bon jeu collaboratif à deux joueurs.

Clash of rage (La Boite de jeu/Origames), parce que le jeu est aussi très très bon, et que j'ai pu superviser l'élaboration des figurines.

et Ultimate Warriorz (Matagot), parce que c'est mon premier, mon chouchou, et que je suis toujours ravi de voir comment et combien il fait toujours son effet, 10 ans après, auprès des enfants, et des miens en particulier. "Je veux jouer le dragon rouge !!!!" :)

 

Un petit mot pour les lecteurs ?

« Alors, ça sera une image : celle d'un petit projet perso (lien instagram); mon terrain de jeux, d'évasion et de récréation actuel...  Bon courage à toutes et tous pour la suite du confinement, et pour après ! (voir ci-dessous  : One Island_Djib) »

 

Tric Trac

________________

 

 

Tric TracJérémie Fleury

Jérémie est illustrateur depuis 10 ans, et collabore avec des éditeurs de livres jeunesse, de jeux de société et de jeux vidéo. Il va avoir une nouvelle casquette, celle d’auteur graphique pour l’animation.

 19 jeux de société (en comptant les collectifs), avec 7 éditeurs

 

AU SUJET DE Via Magica

Ta carte préférée ?

Tric Trac

Ta carte la plus « délicate » à illustrer ?

« Celle qui m’a demandé du fil à retordre est le basilic. Il fallait qu’il ne soit pas trop agressif tout en se détachant bien du décor. Ce n’est pas une créature évidente à illustrer. »

Tric Trac

 

Es-tu joueur ?

Oui

Tes 3 jeux préférés ?

« Difficile de faire un choix, mais les jeux qui me viennent en tête, là, tout de suite sont Smallworld, Dixit et L’île au trésor. »

Les 3 jeux préférés que tu as illustrés ?

Fertility, Oceanos et Yamataï.

 

Un petit mot pour les lecteurs ?

« Prenez soin de vous et des autres ! »

 ________________________________________

Tric Trac

Matthieu Leyssenne, pas très en forme

Cause confinement 😊 

Matthieu est illustrateur depuis presque 20 ans, essentiellement dans le milieu du jeu de société et du jeu vidéo. Il donne aussi des cours dans des écoles d'art, depuis quelques temps.                  Entre 15 et 20 jeux illustrés, avec une dizaine d'éditeurs.

 

AU SUJET DE Via Magica

 

Ta carte préférée ?

Tric Trac

 

Ta carte la plus « délicate » à illustrer ?

« Pas spécialement, non. Après, le travail était un peu particulier, avec des illustrations qui devaient s'intégrer dans un background dessiné par Paul. Il fallait que certains éléments passent sur l'interface, d'autres dessous, ça avait parfois un petit air de casse-tête, mais bon, rien d'insurmontable. »

Es-tu joueur ?

Beaucoup oui. Énormément de jeux vidéo. Du jeu de société, aussi. En famille surtout, maintenant.

Tes 3 jeux préférés ?

Terraforming Mars, Agricola, et puisqu'il en faut un troisième, disons

7 Wonders.

Les 3 jeux préférés que tu as illustrés ?

Je ne joue pratiquement jamais aux jeux que j'ai illustrés. J'ai du mal à revoir les dessins.

Un petit mot pour les lecteurs? 

 

 

________________________________________

Tric TracPaul Mafayon

Paul a 42 ans, père de 3 enfants, autodidacte. Début de carrière dans le design web, pendant la bulle internet des années 2000, puis dans diverses boites de jeux video. C’est en 2008, après avoir acquis assez d'expérience et développé suffisamment son réseau, qu’il se lance en freelance. Depuis, il travaille dans l'illustration et le concept design à destination du jeu vidéo, de l'édition de roman, le web etc… Cela fait seulement 6 ans qu’il a mis les pieds dans ce secteur du jeu de société.

A ce jour il a illustré une vingtaine de jeux chez 8 éditeurs .

 

AU SUJET DE Via Magica ?

Ta carte préférée ?

« J'hésite entre deux cartes, le king Golem et la morve de troll... mais je pencherais pour la morve en définitive, c'est aussi celle de mes enfants. »

Tric Trac 

Ta carte la plus « délicate » à illustrer ?

« Pas pour les illustrations, mais pour l'habillage des cartes, c'est moi qui m'en suis chargé, voilà différentes pistes de recherches, certaines n'étant que des ébauches, avec des visuels "place holder" pour valider des pistes de recherche à approfondir, ou même tout simplement pour vendre la nouvelle thématique des passages magiques dimensionnels a l'éditeur »

 

Tric Trac

Tric Trac

Tric TracLes 4 cartes réalisées par Paul

Tric TracTric Trac

 

 

 

Tric Trac

Es-tu joueur?

« Non, J'aime jouer de temps en temps...mais comme je le disais, pour les freelances, l'isolement social est l'un des inconvénients les plus compliqués à gérer. Donc quand je vois des amis, je ne ressens pas le besoin d'utiliser un intermédiaire ludique pour passer le temps. Je veux qu'ils me parlent d'eux, de leurs aventures.
De plus, mes journées de travail sont assez longues et intenses en termes de concentration (par exemple pour King of Tokyo Dark édition, je devais produire deux colo de cartes par jour) autant te dire, qu'à la fin de journée, j'ai les neurones complètement cuits. Et je suis incapable de me concentrer une seconde de plus. C'est parfait pour écouter la journée de ma femme ou de mes gosses... mais pas pour une partie de Five Tribes. »

Tes 3 jeux préférés ?
« Du coup, je suis attiré par les jeux rapides et pas trop complexe, ou les co-op, les autres font le boulot, etmoi je mange des chips. En fonction de ces critères et de ma culture superficielle dans ce domaine  je dirais:
Dixit - Off the dead Smallworld »

 

Les 3 jeux préférés que tu as illustrés ?

                                                « Si c'est les jeux dont je suis le plus fier graphiquement:                             Bunny Kingdom, Loony Quest et King of Tokyo Dark edition

si c'est les jeux auxquels je préfère jouer: Arena for the gods, Diamant et Ilos
 

Quels sont tes prochains projets ?

« Je suis en train de rénover ma salle de sport.... Ah tu voulais parler d'illustrations peut être ?
Dans ce cas, j'en ai pas mal à venir, dont deux particulièrement kiffant. Le premier se situe dans le thème de Bunny Kingdom, mais dans un gameplay totalement différent du jeu d'origine. Et le deuxième... je ne peux rien dire, c'est ultra top secret. Mais j'ai joué au proto, et je pense que ça va faire un buzz international quand l'éditeur fera la première annonce ^^

 

Un petit mot pour les lecteurs ?

« Ah oui, c'est pas court... mais c'est plein de sens:

"Personne ne conteste que l'art, loin d'être superflu, est une composante essentielle de l’humanité. Manger ou dormir sont indispensable à la vie. L’art est indispensable à l’homme, sinon même constitutif.                                                                                                                                          

Pourtant, chaque fois que quelqu’un dit : « je suis illustrateur, venez voir mes dessins » ou «  Je compose venez écoutez ma musique », notre réaction est réservée. Un de plus, est-ce bien nécessaire ? Avons-nous vraiment besoin de lui ? Et quand nous allons prendre connaissance de l’œuvre, nous ressortons la plupart du temps plus incertains qu’enthousiastes. Nos applaudissements sont contraints. Subventionner ce travail, alors que tant de nécessités assaillent la société, n’est-ce pas donner une prime au superflu ?

Pourquoi l’idée que nous avons de l’art est-elle, dans l’abstrait, si haute, et, dans les cas concrets, si piètre ?"

Merci

Belle journée

 

 

Tric TracRégis Torres

Régis Torres est illustrateur depuis 2011 pour des supports destinés au grand public et pour le jeu de société depuis 2013.  il intervient aussi sur des couvertures de roman ou des jeux vidéo.
Auparavant, il était graphiste dans le jeu vidéo, et auteur de bandes dessinées.
A ce jour , il a contribué à une vingtaine de jeux de société, auprès d’un peu moins d’une quinzaine d’éditeurs, français, belges ou américains, que ce soit en illustrant l’intégralité du matériel ou en participant à un collectif comme ce fût le cas pour Via Magica. Cela lui a permis d’utiliser des styles différents et de varier les thèmes.

 

AU SUJET DE Via Magica ?

Ta carte préférée ?

« C’est difficile de choisir la carte que j'aime le plus. Elles ont toutes leur intérêt. Mais quitte à choisir, ce serait l’Elémentaire de Feu. Dessiner des créatures, imaginer leur comportement, les mettre en scène avec leurs caractéristiques c’est toujours très, très intéressant. »

 Tric Trac

 

Ta carte la plus « délicate » à illustrer ? 
« Pas vraiment. Certaines sont plus complexes que d’autres. Par exemple, sur l’une d’entre elles, je devais représenter un vortex qui traverse plusieurs portails d’éléments successivement. Arriver à rester lisible en représentant des effets lumineux aussi nombreux à demander un peu de réflexion ! »

Tric Trac

 Es-tu joueur ?

 Oui
Tes 3 jeux préférés ?

"Smallworld", "Seasons" et "Star Realms".

Les 3 jeux préférés que tu as illustrés ?
"King of Tokyo", "Dungeon Academy"  "Les Aventuriers du rail - Mon premier voyage Europe"".

Un petit mot à l’attention des lecteurs ?

« J'ai cette parole de sagesse d'un ami, qui s'avère vraie et pas seulement dans le cadre de l'illustration : "La créativité n'a pas de planning".

On ne choisit pas quand vient l'inspiration ou quand être créatif, mais une fois qu'elle est là, on peut en revanche choisir d'en faire quelque chose.

...et je ne dis pas çà pour répandre cette légende de l'artiste toujours en retard, hein ! Que nenni...

Et merci à toi pour ton intérêt ! :) »


 ______________________

 Et pour terminer un jeu dans le jeu :

Mélangez les cartes de Via Magica

et trouvez leurs illustrateurs :-)

 _______________________

 

 

 

 

 

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (2)

Default
fredohg
fredohg
Waouw ! Un article agréable à lire et des portraits de dessinateurs super intéressants ! Le résultat final est magnifique. Bravo à tous !
pepetteuh
pepetteuh
Merci à Paul pour son "petit mot à l'attention des lecteurs", effectivement plein de sens.

Et à tous pour le partage d'expérience ! ;-)