axelian73

VILLAGE PILLAGE : pour une poignée de navets !

VILLAGE PILLAGE : pour une poignée de navets !

- VILLAGE PILLAGE - VF

2-6 joueurs - 30 minutes (même à 5/6 joueurs) - dès 8 ans 

 

Oyez villageois, protégez vos denrées, les vilains vous cherchent noise à brûle-pourpoint ! 

Village Pillage est un petit jeu de cartes très plaisant et fort apprécié depuis sa sortie en VO. 

La bonne nouvelle est qu'il arrive enfin sur nos étals en langue française. Non pas qu’il y ait beaucoup de texte... mais cela permet de jouer avec les plus jeunes facilement. Dès 7/8 ans, oui, sans soucis (la boîte indique 10 ans) et jusque 6 joueurs grâce à un petit supplément de cartes inclus dans la boîte. 

VILLAGE PILLAGE : pour une poignée de navets !

Pourquoi on aime ?

 

On joue tous en même temps, aucun temps mort. C’est simple à expliquer (partie lancée illico et ensuite on peut détailler selon les cartes choisies). Et puis le jeu met une certaine bonne ambiance à table c’est bien venu en cette période de fêtes et de temps passé en famille, on sait déjà qu’il va continuer à sortir très souvent en cet hiver obscur et pluvieux, les enfants le réclament souvent ! Pour les grands on rajoutera qu’il y a une part de bluff et du double-guessing ainsi qu’un soupçon de gestion de cartes. Bref un peu plus qu'un chi-fou-mi. 

Tric Tracun marché en cours de partie

 

 

Le but du jeu ?

Obtenir 3 reliques.

Une relique s’achète assez cher : 8 navets pour la première, 9 et 10 pour les suivantes. On commence la partie avec 1 navet placé dans sa banque.  Il va donc falloir en obtenir plus, beaucoup plus ! Et pour cela, on dispose au départ de 4 cartes, toutes les mêmes pour tous les joueurs. 

Tric Trac

Alors, la culture des navets, comment ça marche ?

 

De façon simultanée, chacun posera :

- une carte face cachée vers son voisin de droite

 - une carte face cachée vers celui de gauche

Tric Trac

Ce qui fait qu’on se retrouve avec autant de « batailles » que de joueurs. On retourne toutes les cartes en simultané et là les connaisseurs poussent des cris de joie ou de dépit, je précise qu’on a deux gobelins mal dégrossis à la maison qui jubilent bruyamment quand un pillage leur est favorable et hurlent au scandale quand on les dépouille jusqu’à l’os, on fait ce qu’on peut pour les civiliser ceci dit 😊.

Deux précisions simplement pour le vocabulaire par rapport aux photos : dans Village Pillage, « Gagner » signifie prendre dans la réserve centrale et poser devant sa banque, dans notre stock.

« Déposer » signifie prendre dans notre stock et placer dans la banque, dans la limite de 5 navets max. On peut sortir un navet de la banque pour faire un achat sans problème, la banque sert surtout à se prémunir de la plupart des voleurs.

 

On résout les actions des cartes par couleur. Un meneur de jeu improvisé peut annoncer :

« verts » (les cartes de production les plus généreuse mais faciles à voler) : chacun prend les navets produits par son fermier ou toute autre carte verte achetée par la suite. Les navets sont posés devant sa banque…sans protection, dans notre stock.

Tric Trac Tric Trac Tric Trac

« bleus » (défense, un peu de dépôt des navets en banque, un peu de vol…utiles ces cartes bleues) : on peut souvent déposer du navet…et bloquer une éventuelle attaque.

Tric Trac Tric Trac Tric Trac Tric Trac

« rouges » (larcins) : si l’effet peut s’appliquer (un rouge est bloqué par un bleu) ET si le joueur possède des navets dans son stock, on lui en vole le nombre indiqué !

Un joueur peut se retrouver volé des deux côtés…on se partage le butin avec logique. Et un voleur volé…. ne perdra pas le produit de son larcin, il vole d’un côté et se fait voler de l’autre. Les petites situations tordues sont prévues dans la règle et au pire, on tire à « POULE OU CUL » (le jeton a été ainsi nommé chez nous, peu civilisés on vous le disait mais à y regarder, on comprend !).

Tric Trac Tric Trac Tric Trac

« jaunes » (achats) : c’est uniquement en ayant une carte jaune en jeu qu’on pourra acheter une relique. On est d’ailleurs obligé d’acheter une relique si nos navets sont suffisants et une carte du marché s’il nous reste un navet au moins.

Tric Trac Tric Trac Tric Trac

 

Une fois les effets résolus, on reprend toutes nos cartes en main et hop, c’est reparti pour un tour !

Précisons quand même qu'on doit parfois laisser de côté une carte « épuisée », souvent performante et donc jouable une fois sur deux.

Passé quelques parties, le côté hasardeux laisse place à un jeu d’observation, de gestion de main (léger deck building)… et bien malin celui qui saura qui va l’emporter malgré les apparences. 

Un joueur sur le point de gagner se fait assez systématiquement voler des deux côtés…et s’il se blinde sans cesse (cartes bleues) il ne pourra jamais acheter sa relique (carte jaune à jouer).

Bref la prise de risque est indispensable pour l’emporter…et risquée, forcément. Alors voilà, c’est forcément un peu hasardeux, évidemment, on trouve que c'est un pur jeu familial, avec enfants ou non, ou entre potes bruyants, l’ambiance est très plaisante et on en refait volontiers une partie dans la foulée histoire de mener quelques basses vengeances illico. 

On peut craindre à la lecture des règles que ce sera vite un joyeux bazar pour gérer les situations mais la résolution des batailles est facilitée par un guide visuel sur les cartes très bien fichu. Et quand tout le monde sait jouer, ça va…très vite ! Et puis on a trouvé que c’était fort logique mine de rien au niveau des persos, de leurs pouvoirs, blocages et autres larcins : un voleur pillera aisément un brave fermier ou un marchand, un rempart les bloquera…ensuite chaque nouvelle carte du jeu possède quelques spécificités tout en restant fluide à jouer.

Après cet aperçu qui ne laisse aucun doute sur le fait qu’on apprécie beaucoup ce petit jeu et qu’on vous le recommande, voici quelques bémols quand même.

 

  • Age indiqué sur la boîte : notre petit joueur de 7 ans et demi ADORE y jouer, entre bluff et fourberies, c’est vraiment leur truc (le chi fou mi avec un peu de texte, pourquoi indiquer 10 ans ?).

 

  • Les navets. Trop petits ces navets, pas assez épais…bref pas très agréables à saisir avec nos doigts de trolls surtout qu’on prend/paye souvent. Bref en attendant d’en trouver en bois (ça existe pour ce jeu) on a pris des kubenbois d’un autre jeu. Et mine de rien, tout le monde valide ! 

 

  • Le nombre de cartes. Au début on se dit wow, plein de persos différents. Après une vingtaine de parties la bergère est devenue la préférée de mon grand, d’autres ont un faible pour la cambrioleuse ou le pont à péage ! On verrait bien quelques cartes en plus pour cibler d’autres joueurs non voisins juste pour le fun sur un coup ou deux. C’est prévu il me semble dans les futures petites extensions en anglais…mais en VF on espère que cela sortira également !
  • 2 joueurs. On y joue souvent à 4, parfois à 5/6 mais à deux...pas testé et honnêtement, c'est pour l'ambiance et les filouteries qu'on adore y jouer. Bref oui ça doit être jouable à deux. Pour nous c'est un jeu 4/6 joueurs. 

Bon finalement, pas trop de bémols sur ce coup, on ne voit que ça. Et vous, les navets, vous aimez ?

 

La fiche du jeu sur Trictrac

Notre blog Instagram (photos et avis aux petits oignons)

 

Tric Trac

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Les jeux dont on parle dans cet article

Village Pillage
Village Pillage
2-5 10+ 30´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Kommentare

Default