Monsieur Guillaume

Voyage au Mordor : Nazgûls jacta est !

Voyage au Mordor : Nazgûls jacta est !

Le Seigneur des Anneaux n'a pas fini de faire parler de lui, en terme ludique, visiblement... même lorsqu'il s'agit d'un petit jeu au détour d'un chemin, sous les contreforts du Mont Venteux.

Michael Rieneck non plus n'a pas fini de faire parler de lui... même lorsqu'il s'agit d'un petit jeu au détour d'une boite, à la suite de son Tour du monde en 80 jours, ses Piliers de la Terre, Cuba ou sa mafia des lemmings.

C'est du coup sous cette double casquette qu'arrive, en français via l'édition d'Edge, Voyage au Mordor. Les Nazgûls rodant alentour, petite fuite discrète autour de ce jeu.

Default

Moi, j'veux jouer Sylvebarbe !

Dans cette petite boite à un poil plus d'un dizaine d'euros, 2 à 4 joueurs joueront les hobbits (qui a dit : "encore !!??!!") Frodon, Sam, Merry et Pippin qui tentent d'aller crâmer l'anneau de mariage de Sauron qui aimerait bien s'unir à nouveau avec son corps, le pauvre...

Seulement voilà, dans cette version, l'anneau éprouvera grandement la force de notre âme. En effet, ce n'est pas du tout un coopératif au sens où un joueur l'emportera... si le jeu ne gagne pas contre les joueurs !

Default

Chaque joueur prendra une des 50 feuilles de route, recto-verso et contenant chacune deux pistes. Celle du joueur et celles des Nazgûls. En dehors de la règle, il reste 5 dés et voilà tout pour la description du matériel. 4 de ses dés sont au couleurs d'un des hobbits et l'autre, le noir, est le dé neutre... oui, les crayons pour noter vos résultats ne sont pas fournis dans la boite.

Chacun votre tour, vous allez lancer les dés en étant obligé, après chaque lancé, d'écarter au moins un des dés restants. 5 lancés donc au maximum en n'écartant qu'un dé à chaque fois. Un tour très rapide !

Seulement, voilà, les Nazgûls sont de la partie et eux, il n'est pas possible de ne pas les écarter... enfin, au moins un ! Oui, parce que l'autre condition est de ne pouvoir choisir, à chaque écart, qu'un seul représentant de chaque symbole maximum. Ces symboles, les voici :

Default

Exemple : Je lance les 5 dés et j'obtiens deux Anneaux, un Nazgûl, un Gandalf et un Orques. Je suis obligé d'écarter le Nazgûl et je choisis de garder un anneau et Gandalf. Je relance les deux dés restants et j'obtiens Anneaux et Nazgûl. Mon tour s'arrête et je résous deux Anneaux (je progresse de deux sur la piste de l'anneau), un Gandalf (un case de la piste des Nazgûls est "coupée" en deux, ralentissant ces derniers) et deux Nazgûls (j'avance de deux cases sur la piste des méchants tout noir sans visage........ attendez, non ! C'est pas tout-à-fait ça. Je regarde d'abord la couleur des dés Nazgûls. S'ils sont de ma couleur ou d'une couleur neutre (noir ou d'un hobbit non joué) c'est bien sur ma piste que j'avance. Sur la couleur d'un joueur, c'est lui qui avance sur sa piste... gniark gniark gniark !

Default

Bien sûr, si les Nazgûls rejoignent le Mordor avant qu'un joueur n'y arrive, il est éliminé. Si tous les joueurs sont éliminés, tous ont perdu. Si au moins un joueur arrive au Mordor, il reste un tour à chaque autre joueur pour tenter d'y arriver aussi. Pour départager les égalités et trouver le vainqueur, regardez le nombre de cases restantes sur la piste des Nazgûls !

"Ici, à la fin de toute chose"

Et nous voilà à relancer les dés des autres joueurs, alors même qu'ils montraient un anneau, pour tenter de les pervertir tout en avançant plus vite que les autres. À pester contre ses maudits orques qui empêchent d'avancer s'il n'y a pas suffisamment de face Communauté pour les annuler... bref, l'ambiance s'installe jusqu'à ce qu'elle se tende parce que les Nazgûls sont aux portes du Mordor pour tout le monde et qu'il ne faudrait tout-de-même pas se faire fesser par ces enrobés !

Default

Et puis, si vous trouvez ça trop simple, retournez donc les feuilles de route pour y trouver la version avancée où, en début de tour, en fonction de l'endroit où votre communauté se trouve, un effet particulier se déclenche. À la Moria, les dés Gandalf n'ont aucun effet là où, au Gondor, les Nazgûls n'ont aucun effet, même s'il faut les écarter malgré tout. Bref, de quoi ajouter quelques petits effets spéciaux.

En l'occurence, un vrai faux-coopératif, assez malin (la patte de l'auteur) et rapide pour un petit jeu apéritif où l'ambiance est toute particulière avec ce dilemme que représente le pouvoir de l'anneau : "j'les pourris pour rire ou j'avance en toute droiture ?... oh... mince alors, les dés disent que j'les pourris... désolé, c'est pas moi, c'est les dés !"

Default


Le Seigneur des Anneaux : Voyage au Mordor
Un jeu de Michael Rieneck
Illustré par Jon Hodgson
Publié par Edge Entertainment
2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 20 minutes
Prix: 12,95 €


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Gefällt mir nicht

Kommentare (6)

Default
Ornifan
Ornifan

Désolé mais de mon côté je ne vois pas en quoi ce jeu est coopératif et pourquoi j'irais faire avancer les autres... (à moins de préférer ça à obtenir un Orque à la place, bien sûr) Le but est quand même d'arriver en premier voire tout seul au bout de sa piste, non ?!? :-P

Monsieur Guillaume

@Ornifan

Vous avez tout-à-fait raison, ce n'est pas vraiment coopératif. Seulement, si tout le monde joue pourrissage, il y a un risque que personne ne gagne car tous auront perdu. Donc il va falloir pourrir un peu pour gagner, mais pas trop tôt car vous risquer le retour du bâton mais pas trop tard non plus car vous aurez été pourri avant... ce qui est drôle, surtout à 4 en fait (lorsque les 4 couleurs sont jouées)... d'où le "faux coopératif" que j'avançais... à mon sens quoi. :)

Sinon, effectivement, le but est bien d'y arriver avant les autres, et de préférence avec une piste aux Nazgûls la plus vide possible pour remporter les égalités possibles.

Bonnes parties !

Dahkon
Dahkon

Très bien merci de la réponse ;)

Dahkon
Dahkon

Bonjour Mr Guillaume !

Petite question, s'il n'y a pas de pion on avance QUOI sur la piste ? :)

Monsieur Guillaume

@Dahkon

Effectivement, ça ne parait pas clairement... le mauvais réflexe de croire que l'image parle mieux que des mots !

Alors ce sont des feuilles sur lesquelles nous écrivons, au vrai stylo... elles sont recto-verso et il y en a 50 dans la boite, donc 100 feuilles...

J'aurai dû le dire, c'est un peu comme un jeu "Legacy", quoi... ;) :D