Scooby-Doo rencontre le Fantôme des MacGregor

L'intégralité de mon test est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2018/05/28/test-de-professeur-evil-et-la-citadelle-du-temps/

Malgré sa part de hasard, Professeur Evil et la Citadelle du Temps exige une observation (des pièges, des trésors, du Professeur, de l’horloge), une coopération (des joueurs et des personnages) et une élaboration stratégique constantes, la négligence, l’égoïsme ou les faux-pas étant autant de voies assurant votre défaite. Alors que, comme beaucoup de joueurs, je préfère habituellement les jeux ne laissant (presque) rien au hasard, force est de constater que Professeur Evil en fait l’une de ses grandes forces. Il faut admettre que, quand Funforge prétend éditer peu de jeux pour accorder à chacun une attention optimale, ce n’est pas qu’un argument commercial : Professeur Evil est en fait un jeu paradoxalement technique et très accessible, aux mécaniques fines, assez passionnant dans sa tension permanente et la variété des parties, auquel ses propositions de design, ses couleurs chaudes, confèrent un agrément très accrocheur.
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default