Charlatanerie ou très bonne affaire ?

Les Charlatans de Belcastel est-il le meilleur jeu de 2018 ? C’est bien sûr impossible à affirmer en toute objectivité, parce que la concurrence était exceptionnellement rude (il suffit de voir mes articles de l’année passée pour le constater) et parce que les goûts divergent naturellement et heureusement d’un ludiste à l’autre. Cependant, je comprends qu’un jury ait pu lui attribuer ce titre de « Meilleur jeu expert de l’année » (même s’il est tout à fait accessible et familial), et que par-delà les préférences personnelles, il n’ait pas suscité les habituelles polémiques.

Il excelle en effet dans tout ce qu’il essaye, le matériel innombrable mais intuitif et très bien thématisé, le plaisir de la manipulation physique lié au système de bag-building, un traitement adroit de la chance, limitée par la personnalisation de son sac et la connaissance qu’on en a, l’appel à la mémoire et à l’évaluation des risques, la très amusante tension qui naît de la crainte de l’explosion, l’encouragement à s’améliorer et à aller toujours un peu plus loin, la tentative de toujours laisser leur chance aux joueurs à la traîne, la fluidité des parties dont les tours se pratiquent simultanément, les 2000 combinaisons possibles du seul jeu de base qui ne sont pas aussi gadget qu’on pourrait naturellement le croire en lisant ce chiffre…

Un titre aussi équilibré et nerveux, accessible et pourtant technique, extrêmement varié, n’appelait pas d’extension. Les Sorcières s’en mêlent n’est de fait pas nécessaire, mais s’avère beaucoup plus plaisant et fidèle à l’esprit du jeu de base qu’on pouvait le redouter. Les additions en sont modestes et profondes, apportant exactement ce que l’on aimait tant dans la modularité des Charlatans de Belcastel, des données initiales modifiant profondément notre rapport au jeu, rendant complètement caduques les stratégies mises au point lors des parties précédentes, nous redonnant constamment le plaisir de redécouvrir comment le pratiquer alors même que les principes en sont les mêmes.

L'intégralité de la critique des Charlatans de Belcastel et de son extension Les Sorcières s'en mêlent est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2019/09/21/les-charlatans-de-belcastel-les-sorcieres-sen-melent-et-la-formidable-idee-du-bag-building/

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default