In der Datenbank seit 15.05.2018

edition 2018
Par James Ernest
Illustré par Brett Bean
Édité par Origames

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Sale histoire au pays des pirates. Un capitaine de renom tente un bluff aux cartes. "Je mets ma main à couper que tu as une paire, Moineau" Grave erreur... La suite, vous la connaissez... Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce jeu l'aura accrochet.

Le principe est simple. Des cartes qui vont de 1 à 10. Le paquet contient autant de cartes que leur valeur (il y a 10 cartes avec une valeur de 10, 9 avec une valeur de 9,...).

Distribuez trois cartes à chaque joueur, révélez-en une puis jouez, en effectuant une des quatre actions disponibles :

1. Jouez une carte de votre main devant un adversaire s'il n'a pas de carte de cette valeur devant lui
2. Prenez, face visible, la première carte de la pioche, et placez-la devant un adversaire. Si la carte a une valeur différente des cartes déjà présentes devant lui, vous continuez et c'est à lui de jouer, sinon, vous avez perdu. (C'est l'aspect prise de risque le plus fun et le plus intéressant du jeu, donc abusez-en !!!)
3. Piochez une carte (et subissez les huées de la foule car c'est souvent le choix des pirates poltrons)
4. Portez une accusation. A cet instant, l'accusé doit vous montrer les cartes qu'il a en main. En incluant les cartes faces visibles devant lui, s'il possède une paire, il a perdu la partie. Sinon, c'est vous, l'accusateur, qui êtes éliminés. (Encore un aspect fun du jeu, car finalement, les parties sont si rapides qu'on se prête vite au jeu de l'accusation car une élimination n'entraînera que quelques secondes d'attente avant le début de la prochaine partie).

Pour conclure, nous avons un jeu alliant bluff et prise de risque, pour des parties de 5 minutes endiablées, dans une boîte métal compacte et très facilement transportable (elle rentre dans la poche de mon manteau à merveille). Je sais déjà qu'il va devenir un de mes incontournables, au même titre que j'ai adoré le Poker des Cafards dans le style des jeux de bluff dans lesquels l'amusement et l'esbroufe priment sur la stratégie.

Mon seul reproche, c'est le thème, qui ne sert à rien sinon à porter les graphismes du jeu. On aurait pu mettre des pingouins, des libellules ou des unijambistes, le résultat aurait été le même tant c'est la mécanique du jeu qui le met en valeur (et tant mieux).

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default