Profiler

de Romaric Galonnier
Profiler
8.13 
64 reviews

Description du jeu :

Jouez dans la même équipe pour essayer de retrouver ensemble le bon personnage. Parmi les 6 différents, lequel correspond le mieux aux deux phrases en jeu ? Par exemple, qui est super fort au Twister... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
What we like
What we don't like
Aucun pour ou contre
Kategorien
Brettspiele

Clairement un soucis au niveau des personnage proposer ou des questions posé.

J'ai acheté ce jeux a ma fille pour noël, et j'avais grand espoir j'avais vu des revues plutôt bonne dessus, et je pensais énormément rire avec ce jeu, et en fait pas du tout, après une quinzaine de partie, on s'aperçoit qu'il y a un gros problème au niveau des choix des personnages ou au niveau des choix des questions. Car je crois que le plus qu'on ai fait c'est trois questions avant de trouver le coupable. et on ne c'est jamais trompé même pas une fois.

En fait le jeu est beaucoup trop simple et gâche l'expérience, Les personnages sont soit beaucoup trop différents, et les questions beaucoup trop bizarre et parfois trop précise.

Genre configuration qu'on a eu:

François hollande, un agent du Fbi, Djamel Debbouze, le prince charmant, Le grand méchant qui veut conquerir le monde dans james bond, et un chauffeur de taxi

Avec la 1er question: "il ferrait un gendre idéal " +5 (déjà a la première on avait trouvé mais on a attendu la deuxième pour être sur: "Ferait un bon partenaire de dans de salon" +5. Donc forcément tout le monde sait que c'est le prince charmant.

Et le truc c'est que c'est facile et pas drôle, et du coup les questions s’enchaîne et on trouve les coupables en deux question et on a pas envie d'en refaire une. Je me rend compte en écrivant que peut être le soucis vient de l'échelle de +5 à -5 qui est beaucoup trop grande, et qui fait qu'il n'y a aucun doute possible concernant le coupable. peut être que si il avait juste "oui, probablement, probablement pas, non" ça mettrais du piquant.
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Kommentare (9)

cocktailteam
Bonjour,
Nous sommes désolé que le jeu ne vous ai pas plu. On ne peut plaire à tout le monde ^^
Votre remarque "Car je crois que le plus qu'on ai fait c'est trois questions avant de trouver le coupable" nous interroge, pour chaque manche, il n'y a que 2 phrases de piochées et placées, il n'y en a donc jamais 3.
Et, même si la finalité est la même, le but est d'éliminer un à un des non-coupables plutôt que de désigner le coupable. Sur votre exemple, la réponse est en effet facile, mais ce cas est rare et généralement, le "duel final" d'une manche, entre les 2 derniers personnages est souvent sujet à débat. On vous assure que les personnages et phrases ont été choisie avec beaucoup d'attention.
en espérant de tout coeur que vous trouverez du plaisir à y rejouer,
Bien ludiquement.
Sélantyna
Sélantyna
Oui c'est bien trois que je voulais dire, au bout de la troisième carte question placé sur la réglette donc au deuxième tour maximum, on est déjà sûr de qui était le coupable, et ça sur une quinzaines de parties, alors certes on a peut être pas eu de chance sur les tirages mais une quinzaine de partie ça fait beaucoup. Mais comme je l'ai dit à la fin de mon message, je pense qu'en fait le problème vient de la réglette et pas des personnages ni des questions. et je pense tester avec une règle de valeur différente pour voir si cela change mon avis.
jmguiche
jmguiche
Il n'y a jamais 3 cartes sur la réglette. Seulement deux.
--Le profiler tire 6 profils et deux phrases.
--Il tire secrètement un no désignant le profil.
--Il place les deux phrase sur la réglette (en tenant compte du profil a désigner mais aussi des autres profils sortis).
--Les autres joueurs éliminent les profils un à un jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un. Le profiler n'intervient pas durant cette étape, sauf pour avancer (ou pas) le pion sur la piste de score.

Il n'y a donc jamais de troisième phrase.


Il peut y avoir des configurations évidentes, mais pas tant que ça. Globalement, une équipe qui cogite (et qui a les mêmes références) s'en sort bien, dans mon expérience souvent au delà de 20, mais même quand le groupe gagne, c'est rarement sans débats. Quand on perd, il faut faire s'expliquer le Profiler sur ses choix. C'est souvent très drôle et révélateur des différences d'appréciations.

Les règles de jeux doivent se lire avec beaucoup d'attention.
Sélantyna
Sélantyna
Relisez ma réponse et ça reste toujours trois, je ne lis jamais deux carte en même temps mais une après l'autre, je n'ai pas de vision laser. Donc je réitère des qu'on lit la troisième phrase.
jmguiche
jmguiche
Vous écrivez « au bout de la troisième carte posée sur la réglette »et je vous explique gentiment qu’il n’y en a JAMAIS 3.
Sélantyna
Sélantyna
Bon allez je laisse tomber car vous faites exprès de faire L'Idiot.
jmguiche
jmguiche
Je commençais à penser la même chose que vous. Surtout avec votre vision laser. Mais apparement vous ne faites pas exprès.
Quelle est cette troisième carte que vous mettez sur la réglette ?
cocktailteam
Je me permets de réintervenir car c'est dommage de jouer avec une mauvaise règle.
M. jmguiche a raison : pour une manche, 2 cartes phrases sont piochées uniquement (jamsi 3 ou plus), elles sont piochées et placées sur la réglette EN MËME TEMPS. Ensuite à partir des 6 personnages et des 2 cartes placées, les joueurs doivent déduire par élimination le coupable.
En espérant qu'avec la bonne règle votre expérience de jeu sera meilleure !
Bien ludiquement.
jmguiche
jmguiche
Mais la dame t’explique que même s’il n’y en à que deux c’est à la troisième que ça foire !
Tu fais exprès de pas comprendre ou quoi ?

Bienvenu dans le quatrième dimension ...

🤣

En plus, deux cartes en même temps c’est pas possible car elle n’a pas de vision laser. Faut lire ce que les gens écrivent quoi... tu fais l’idiot exprès ?

On sent quand même à cette répartie laser toute la finesse d’une honnêteté intellectuelle profonde !

Collector !

Je suis fasciné par l’espece Humaine. D’un côté on a des gens qui formalisent la physique quantique et de l’autre des gens qui ont un soucis avec la troisième carte quand il n’y en a que deux... et qui vous envoie paître quand on explique que quand on a que deux cartes on ne peut pas avoir de problème avec la troisième. C’est fascinant. Mais pas rassurant.

Merci à la cocktail team pour son travail. Un poil déçu de ne pas avoir croisé Matthieu à Cannes cette année.
Default