Meurtre à l'Abbaye

de Bruno Faidutti et Serge Laget
Meurtre à l'Abbaye
6.58 
271 reviews

Description du jeu :

Principus ludiciousOn a retrouvé le corps déchiqueté de frère Adelme, en contrebas du monastère : chute ! ? ! Il semble pourtant que le moine ne s’est pas pris dans les plis de sa soutane, mais qu’il... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
What we like
What we don't like
Kategorien
Brettspiele

Cluedo ++

Mystères à l'Abbaye est un jeu déjà plus très récent au moment où j'écris ces lignes, mais il reste très bon.

Cluedo est bien pour les jeunes, et après quelques parties on se lasse.

Mystère à l'Abbaye a su corriger les défauts du jeu d'origine.

24 suspects, tous religieux avec des caractéristiques qui se croisent (quelques pères, des frères et des novices, pour moitié maigres pour moitié gros, pour moitié barbus pour moitié glabres, etc.).

Le coupable est tiré au sort parmi les 24 et placé face cachée sous le plateau. Ensuite chaque fois qu'on voit une carte on devra la cocher comme innocentée car si on la voit c'est qu'elle n'est pas sous le plateau.

Et les cartes vont tourner, avec différents effets (dont la messe, qui renvoie tout le monde à l'église et fait passer 1 puis 2 puis 3 cartes au voisin, en fonction du nombre de messes déjà faites). Et surtout, ce qui amène à un type de déduction riche, rend le jeu très rejouable et équilibre très bien pour éviter que celui qui commence le jeu gagne nécessairement à la fin, seront les discussions. Quand on va croiser un autre joueur dans un lieu, on va lui poser une question et il en posera une en retour (il y a un vœu de silence qui peut être assez puissant, on a convenu de le limiter à une fois par partie). Combien de pères as tu en main là maintenant ? Combien de barbus as tu vu depuis le début ? Combien de pères barbus ? etc. Trouver les bonnes questions (avec qui parler, et en posant une question qui m'apporte plus d'informations qu'aux autres en fonction de ce que je sais déjà) n'est bien évidemment pas une science exacte.

Des cartes récupérées au scriptorium et à la bibliothèque donneront des pouvoirs plus ou moins efficaces et qui viendront éviter que le jeu ne soit qu'un casse tête géant et/ou qu'une technique infaillible marche à chaque fois. IL y aura aussi un événement non connu à l'avance juste après chaque messe.

Comment gagner ? En faisant des révélations (ex : le coupable est barbu) qui feront gagner 2 points ou perdre un point à la fin, ou une accusation (j'accuse Sergio !) qui fera gagner 4 points si vraie et mettra fin au jeu, ou fera perdre 2 points et enverra l'accusateur à l'église pour faire pénitence (sauter un tour).

Bref, un jeu pour lequel après de nombreuses parties je réussi encore à recruter, je gagne parfois et je passe toujours un bon moment avec quelques rebondissements et des creusements de méninges rigolos.

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default