In der Datenbank seit 07.11.2017

edition 2018
Par Bruno Cathala et Florian Sirieix
Illustré par Felideus Bubastis
Édité par Bombyx
Distribué par Asmodee

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

De bien belles machines à émotions.

Imaginarium est un jeu qui sait se faire désirer.
Notre première expérience fut déroutante : dans le bruit d'un festival, avec la fatigue qui s'installait, nous avons subi le jeu qui nous faisait rêver. A la fin de la partie, nous avions bien quelques points, mais nous savions à peine comment nous en étions arrivés là.
Pourtant, ces machines à monter et démonter exerçaient un pouvoir d'attraction plus fort que nos doutes. Il nous fallait encore nous confronter à cette manufacture, dont on doit apprivoiser les étranges assistants pour atteindre les objectifs.
Lors d'un nouvel essai, attentifs à la règle et aux étapes du tour de jeu, nous perçons les mystères : deux aiguilles soudées, choisir des enchaînements, combiner des éléments, casser ce qu'on a réparé, acheter, bien se positionner...tout plein de petites choses imbriquées et de vrais choix à faire pour arriver avant les autres au seuil de la fin de partie.
Tout au long de cette progression, la tension est présente. Les constituantes des points de victoire sont bien dissimulées derrière les paravents et fluctuent en fonctions des options prises. A chaque partie la révélation des scores est une surprise, les retournements de situation fréquents, les écarts minimes.
Imaginarium est un jeu exigeant, où les joueurs doivent être disponibles et mobilisés. Si le temps de partie est bien maîtrisé une fois les règles acquises, les parties de découverte peuvent générer des temps de réflexion allongés. Les auteurs préconisent d'ailleurs de jouer en 12 points lors de ces premiers essais.
Imaginarium est une vraie usine à émotions fortes, favorisées qui plus est par un matériel et des illustrations hors du commun. Le nom des machines, un détail ? Plutôt une plongée dans l'univers !
C'est cet apprentissage -ludique qui plus est- qui nous fait découvrir toutes les subtilités du jeu. Des mécaniques bien huilées qui réclament des bricoleurs prêts à régler leurs machines au quart de poil de millimètre. La rejouabilité nous garantira ce plaisir renouvelé : on croit à une martingale, elle est explosée lors de la partie suivante.
Nous avons bien fait de persévérer.
Nous retournerons souvent à notre bric à brac.
 Pros
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default