Dirigiste et peu enthousiasmant

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce jeu. Les premières cartes, entièrement rédigées, sont d’abord arrivées. Naïvement, j'ai cru qu'il s'agissait d'une petite entrée en matière afin de présenter les personnages et qu’ensuite viendrait le vrai jeu... que nenni !

S'il est possible de caler quelques respirations entre deux mots et de manger des dattes pendant son tour ce sont bien là les seules marges de liberté envisageables dans ce jeu.

Celui-ci est entièrement constitué de cartes que le joueur doit lire à son tour, l'une sur deux est une accusation, l'autre est un "alibi" pour se dédouaner de l'accusation du voisin. Ensuite vient un hypocrite tour de "réflexion", qu'il est impossible de mener puisque aucune marge de manœuvre n'est permise : pas de mensonge, pas de libertés prises sur les alibis, absolument tout est prévu à la virgule près. Je vous déconseille d’essayer de vous écarter à un seul moment de ce qui est inscrit sur les cartes.

Le jeu distille des informations petit à petit, et tant pis pour vous si vous mourrez d’envie d’en savoir plus pour réellement « enquêter » : aucune place n’est laissée au libre arbitre et à une réelle enquête. Un simple esprit de déduction suffit à accuser le coupable qui de toutes façons ne pourra pas se défendre comme il l'entendra.

Si les joueurs n'ont jamais entendu parler de roleplay, - ce jeu s'adresse principalement aux débutants -, alors préparez vous à vivre une soirée à écouter vos voisins lire laconiquement leur carte, assis sur un coussin, et subir le jeu plus que le vivre. Avec un peu de chance ceux-ci auront l'initiative de s'essayer à un peu plus d' « improvisation » ; à théâtraliser un peu les choses… sans que cela ne sauve l’ambiance ni n'instaure un quelconque "suspens" pourtant attendu.

L’énigme en elle-même n’a pas grand chose de « retorse », un léger twiste peut être, mais le coupable est tout désigné presque dès le début, un scénar assez cliché. En voulant faire un jeu "accessible", on se retrouve avec un jeu complètement dirigiste qui prend le joueur pour un simplet. Je ne conseillerai donc ce jeu ni vraiment aux débutants, ni encore moins aux personnes ayant déjà touché un tant soit peu au monde fabuleux du roleplay.

Pour résumer, ce jeu pourrait tout à fait se jouer sans joueurs. Pour 13 euros, il ne se joue qu’une fois… et c’est un soulagement.

SPOILER : La plupart d’entre nous avions deviné bien à l’avance l’issue de cette murder, le(s) coupable(s) étant idéal et à peu près indéfendable. Se retrouver, en tant que coupable, à être obligé de lire des défenses bidons et voir les textes raisonner à la place des joueurs est tout simplement frustrant.

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default