Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Faites le plein d'énergie !

Voilà la dernière oeuvre de mr Luciani (Tzolk'in, Marco Polo, Grand Austria Hotel, Lorenzo et Newton , excusez du peu !) et c'est encore une réussite !
Ce que j'aime dans ses jeux, c'est la profondeur et la grande rejouabilité qui font que les parties restent toujours intéressantes, passionnantes et incertaines.

Mais parlons de Barrage, où vous allez essayer de dominer le marché de la production électrique à l'aide de centrales hydro-électriques.

Tout d'abord, vous choisirez une faction parmi 4, chaque plateau étant différent dans la répartition des bonus et d'un directeur qui est un autre plateau présentant un pouvoir spécifique.

Pour ça, vous disposez de 12 ingénieurs qui vous permettrons de déclencher les actions voulues (de 1 à 3 ingénieurs), certaines nécessitant de payer également pour les activer.
Parmi ces actions, celle de construire est bien sûre primordiale (même si pas forcément prioritaire car il existe plusieurs moyens de construire) et vous aurez le choix entre 4 types de bâtiments : la Base (c'est le barrage lui-même) pour capter l'eau, les élévations (pour améliorer vos barrages en constituant des réserves d'eau plus importantes), les connecteurs (qui telles des pompes permettent de transporter l'eau des barrages et selon leur puissance définissent la quantité d'énergie produite) et les centrales qui déclenchent les connecteurs qui y sont connectés (1 par centrale).
La construction consiste à placer l'élément ciblé sur un plateau personnel rotatif avec les ressources nécessaires (soit des excavatrices (marron), soit des bétonnières (grises)) et vous faites alors pivoter la roue d'un cran.
Ces ressources seront donc immobilisées tant que la rotation de votre plateau n'aura pas été complète (à la 5ème rotation) où vous récupérerez aussi la possibilité de reconstruire le même élément (les coûts changent selon l'emplacement).
Bien sûr, la placement avisé de vos constructions est essentiel car pour produire de l'énergie il est nécessaire d'être propriétaire d'une centrale et de capter l'eau d'un de vos barrages ou de l'un des 3 barrages neutres mis en place aléatoirement au début du jeu et d'utiliser un connecteur qui peut appartenir à un adversaire (celui-ci recevra alors 1 PV et vous devrez le payer 1 crédit pour chaque eau transformée en énergie).
L'autre intérêt de construire, c'est que vous allez gagner des bonus (instantané et au début de chaque manche) en fonction des emplacements libérés sur votre plateau individuel (placés différemment sur chaque plateau).

La production est une action également, avec un bonus d'énergie (+2) pour le premier à y aller et cela diminue à chaque fois jusqu'à un malus de -2.
La seconde action offre la possibilité d'amener de l'eau pour approvisionner les barrages (des tuiles posées aléatoirement en début de manche indiquent la source de base).
La troisième, permet de gagner 1 crédit par ingénieur qui y sont placés. Une autre fait tourner votre plateau rotatif (1 gratuit jusqu'à 3 payant) pour récupérer plus vite vos ressources.
Et enfin, vous avez une action permettant d'acquérir des contrats avec un niveau d'énergie à atteindre pour bénéficier des avantages indiqués : 6 contrats sont toujours disponibles, 2 par niveau de difficulté ainsi que 3 contrats publics (à 4 joueurs) qui sont résolue par le joueur le plus rapide à produire l'énergie demandée et si cela l'intéresse (souvent oui ! :)).
A noter que vous bénéficiez d'un contrat gratuit et simple (nécessitant seulement 2 ou 3 d'énergie) quand un contrat public se situe entre 12 et 15 et que vous ne pouvez pas réserver plus de 3 contrats.
Les contrats apportent des récompenses très diverses et souvent de plusieurs types à la fois : des points de victoire bien sûr, de l'argent, une avancée sur la piste d'énergie, des ressources (excavatrice et/ou bétonnière), mais aussi des bâtiments (avec toujours une contrainte de pose) d'où ma remarque plus haut.

A la fin de chaque manche (cad, une fois que tous les joueurs ont posés tous les ingénieurs (une action par joueur) en sachant qu'une partie se joue en 5 manches) on gagne des bonus : le joueur ayant produit le plus d'énergie gagne 6 PVs et le second 2, de l'argent selon la production et un bonus défini à l'avance par nombre de bâtiments d'un certain types ou par nombre de contrats avec un système de malus si vous n'avez pas produit assez.

Un dernier plateau, qui est optionnel mais que je vous conseille, permet d'acheter des tuiles de construction spéciales qui sont souvent très intéressantes car elles peuvent valoriser une construction en PVs ou en énergie (permettant de faire des contrats sans l'action production) ou sans ingénieur ni ressource.
Vous avez donc le choix de la laisser de côté si elle ne correspond pas à votre style de jeu, ce qui est appréciable.

Pour terminer, une petite remarque sur le matériel qui n'est pas au niveau qualité de ce qui se fait habituellement, ce qui explique que Cranio, l'éditeur, subisse les foudres de nombreux joueurs à juste titre.
Je vous laisse regarder les images disponibles et beaucoup ont de très bonnes raisons de se plaindre, mais c'est bien dommage car le jeu est vraiment excellent ludiquement parlant.

 Voir d'autres avis...

Kommentare (6)

morlockbob
morlockbob
slt. le dernier plateau dont tu parles , fait partie du jeu ou c 'est l exten ?
ocelau
ocelau
c'est inclus dans le jeu de base, en tant que mode avancé
cyclopede
cyclopede
Non c'est dans le jeu de base
morlockbob
morlockbob
tank u les gars
morlockbob
morlockbob
tank u les gars
JMPlus
JMPlus
Effectivement, j'ai créé la confusion en glissant une remarque sur l'extension alors que je ne voulais parler que du jeu de base.
Désolé.
Default