In der Datenbank seit 26.10.2011

edition 2012
Par Régis Bonnessée
Illustré par Naïade
Édité par Libellud
Distribué par Asmodee

Standalone 4 extensions 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

La nouvelle saison (avec de vrais morceaux de Jacques Prevert inside)

Ce jeu est un bonheur de légèreté, de fluidité, de fun et de réflexions. Le materiel est parfait, les illustrations sont superbes. Des années après sa sortie j’y joue encore.
Les extensions sont utiles surtout pour augmenter le nombre de cartes différentes ce qui est une bien bonne idée pour renouveler et créer des surprises. Les mécaniques des extensions sont, à mon avis, superflues. Elles alourdissent inutilement. C’est parfois le cas d’ailleurs, un jeu trouve son marché, on fait une extension, et on l’alourdit au lieu de l’améliorer.

Comme promis, La Nouvelle Saison de Jacques Prevert, une poésie qu’on enseigne pas à l’école, allez savoir pourquoi 🧐:

Une terre fertile
Une lune bonne enfant
Une mer hospitalière
Un soleil souriant
Au fil de l'eau
Les filles de l'air du temps
Et tous les garçons de la terre
Nagent dans le plus profond ravissement

Jamais d'été jamais d'hiver
Jamais d'automne ni de printemps
Simplement le beau temps tout le temps
Et
Dieu chassé du paradis terrestre
Par ces adorables enfants
Qui ne le reconnaissent ni d'Eve ni d'Adam

Dieu s'en va chercher du travail en usine
Du travail pour lui et pour son serpent
Mais il n'y a plus d'usine
Il y a seulement
Une terre fertile
Une lune bonne enfant
Une mer hospitalière
Un soleil souriant

Et Dieu avec son reptile
Reste là
Gros Saint Jean comme devant
Dépassé par les événements.

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default