Le concept qui manquait

Sur la boite de démarrage :

Je note ici à la fois la boite et le jeu puisqu'il s'agit du premier produit Keyforge sur le marché. Côté boite, aucun souci puisqu'on a deux decks uniques - vendus par ailleurs à l'unité (9€) - et pour les vingt euros restants : deux decks supplémentaires pour apprendre à jouer, les pions et cartes supplémentaires nécessaire à la mise en place du jeu et un livret de règles. Le livret permet de jouer avec les decks pour apprendre à jouer mais pour aller plus loin il y a besoin d'aller chercher quelques points de règles sur internet (un glossaire existe avec les différents mots-clés du jeu). Une bonne base de jeu à un prix correct, donc. Bonne nouvelle, la prochaine extension sortira une boite de base à un prix moindre sans les decks pour débuter et avec en plus deux tapis de jeu. On pourra donc cumuler les deux boites sans payer deux fois autre chose que les jetons et pions.


Keyforge :

Richard Garfield ne déçoit pas avec le lancement de ce nouveau jeu qui est tout ce que Magic : l'Assemblée - le Dark Vador des jeux de cartes à collectionner aussi créé par Garfield - n'est pas. Et c'est très bien puisque si on veut jouer à Magic : l'Assemblée, il y a... Magic : l'Assemblée. Ici, pas de cartes à collectionner puisque chaque deck de 36 cartes est unique (oui, oui), fruit d'une combinaison de trois des sept maisons du jeu dont les logiques rappellent les classes connues des jeux de rôles (guerrier, voleur, shaman, etc.) mais dans une ambiance space opera. Exit donc les decks à plusieurs centaines d'euros pour pouvoir jouer en format standard, ici on achète son deck (9€) et on joue.

Le système de jeu est également innovant puisqu'il faut non pas réduire à zéro les points de vie de son adversaire comme dans la plupart des jeux du genre mais réussir à forger trois clés à l'aide d'une matière première, l'aombre, que l'on collecte à l'aide de ses cartes. Pas de mana non plus puisqu'on peut jouer la totalité des cartes en main de l'unique maison choisie au début du tour. Un mécanisme qui permet de vraiment équilibrer et tempérer un jeu où les cartes déboulent rapidement sur la table. C'est rapide, fun et pourtant une belle complexité nait des choix à effectuer et de la rencontre unique entre deux decks qui confère au jeu une rejouabilité très grande.

Je n'ai pas encore joué en tournoi et c'est là que réside pour le moment mon questionnement : Keyforge saura-t-il trouver son public en se positionnant à la fois comme un jeu de cartes fun et compétitif ? Si la communauté suit, en revanche, on va tout droit vers une nouveauté qui va petit à petit s'enrichir de formats différents.

Les plus : règles simples et fun, l'univers, le concept des decks uniques, la rejouabilité
Les moins : des parties un tout petit peu trop longues et un jeu un tout petit peu trop complexe pour être réellement accessible à des moins de 14 ans. Ce ne sont pas vraiment des points négatifs mais il faut avoir cela en tête si on joue en famille ou qu'on achète le jeu pour offrir.
 Pros
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default