Le Jour et la Nuit, naufrage du paquebot ou disparition de l'iceberg ?

Ni l’un ni l’autre à mon avis – tout simplement parce que je ne voyais pas d’iceberg. Pour filer la métaphore, Nouvelle Vague serait plutôt un deuxième paquebot, et Le Jour et la Nuit (hors ces nouvelles règles) l’embellissement du premier. Les histoires en sont toujours aussi immersives et dynamiques (un combo rare dans le jeu d’enquêtes), et plus ludiques encore, les enrichissements et propositions d’amélioration convaincants et séduisants, puisqu’ils fluidifient le jeu quand les joueurs sont nombreux, et ajoutent une part de contrôle et de tactique que la plupart appréciera. L’extension prouve un admirable suivi du jeu par son auteur, qui au lieu de se focaliser sur sa prochaine production (le prometteur Music Business, anciennement Vinyle) a préféré s’arrêter sur la précédente pour écouter les joueurs et son instinct. Et avec un packaging plus geek de surcroît, Minuit, Meurtre en Mer a plus d’arguments que jamais pour trouver sa place dans le haut du panier des jeux narratifs.

L'intégralité de la critique est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2019/03/01/le-jour-et-la-nuit-extension-en-profondeur-du-jeu-denquetes-competitif-minuit-meurtre-en-mer/
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default