Que suis-je venu faire dans cette galère ?

Galèrapagos est un jeu faussement coopératif puisqu'à l'évidence (en tout cas ça devrait le devenir après une ou deux parties) la mécanique ne permet pas à tous les naufragés de survivre quand bien même ils s'y emploieraient activement. Dès lors l'objectif réel est de réduire la concurrence au nombre de radeaux disponibles (car il faut bien en construire quelques uns) et de faire partie des rescapés, ce qui implique une coopération minimale, la recherche avide de ressources pour sa pomme et de la tchatche pour convaincre que le problème ce sont d'abord les autres.
Enfin sur le principe car la pauvreté ludique du jeu saborde ses intentions. Dès lors qu'on comprend que le jeu n'a rien de coopératif on se retrouve face à un genre de Ca$h'n Guns un peu nul, et qui ne soutient pas un seul instant la comparaison avec ce dernier. Son seul avantage étant de permettre à un grand nombre de joueurs (testé de 8 à 12 joueurs avec un retour plus ou moins sévère mais unanime) de regretter d'y avoir joué. Un succès qui m'échappe totalement je dois dire. A noter que les règles sont étonnamment mal rédigées pour un jeu aussi simple.

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default