In der Datenbank seit 17.10.2018

edition 2018
Par Catherine Stippell
Illustré par Peter Wocken
Édité par Pandasaurus games
Distribué par Asmodee

Standalone
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

L’expérience est sympathique, il ne manque que le côté ludique pour rentrer dans le plaisir de jouer.

Nyctophobia n’est pas réellement un jeu en tant que tel mais plus une expérience de jeu. En fonction des joueurs avec qui vous êtes, la partie peut durer très très longtemps et si vous êtes 4 proies, votre tour est dans un futur lointain. On a souvent hâte que le jeu se termine. L’expérience est intéressante mais le plaisir ludique n’est pas au rendez-vous. La boîte du jeu est intrigante et énigmatique mais le matériel fait un peu bas de gamme compte tenu du prix. L’idée est vraiment originale et le jeu mérite d’être mieux exploité.

Mon avis plus complet sur: https://error404.fr/nyctophobia/

 Voir d'autres avis...

Kommentare (1)

ludodelaludo
ludodelaludo
Je te rejoins complètement, sur le papier ça promettait quelque chose d'original, voir même des sensations uniques de jouer à l'aveugle, de stress, de pression, comme dans un bon vieux teen horror movie.... Mais hélas au final, on patauge dans les règles (retours trop nombreux à mon goût...), on attend, on attend, on attend, du coup ça nuit gravement à la concentration et surtout à l'ambiance, car le gros point noir est là : l'ambiance.

On a d'un côté un tueur qui doit presque role player ses tours et de l'autre des joueurs qui perdent de la concentration, de l'engouement et de l'envie à force..on tâtonne et le matériel ne s'y prête pas vraiment car il est vraiment petit...l'ambiance oppressante se transforme vite en gêne omniprésente du matériel, surtout les lunettes, et aussi les éléments du plateaux de jeu trop méconnaissables au doigt...

Bref, un soufflet ludique sans pareil, la promesse d'une expérience de jeu unique, avec au rendu un calvaire pour les joueurs "proies", qui dure, qui dure....on a presque envie au bout d'un moment d'aider le tueur : un jeu "syndrome de Stockholm" ?
Default