Praga Caput Regni

Aucune catégorie
1 à 4
Joueurs
12 ans et +
Alter
120 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Histoire d'oeuf

8,0
Contexte : 1 partie à 2 joueurs, une dizaine en solo

Praga est une volonté de l'auteur tchèque de mettre en avant sa fameuse capitale, avec notamment cette anecdote de l'oeuf qui aurait été utilisé pour participer à la consolidation du pont Charles.
La problématique de liant d'une construction c'est ce que m'évoque ce Praga. Le jeu a en effet la particularité d'exiger d'un côté que les joueurs poussent à fond certaines voies pour en tirer le meilleurs score, d'un autre côté chaque progression dans un pan du jeu nécessite ou valorise un autre pan du jeu. Par exemple, la construction de muraille permet d'augmenter les points des murs de la faim. Sauf que ces points fonctionnent par multiplicateur sur des jetons bleus qu'on obtient ... en construisant la ville.
Ca va donc être un jeu de texture, avoir une ou deux voies stratégiques fortes tout en veillant à ce tout ce qui tourne autour aille en harmonie avec ça . Tout va être affaire de dosage, le fameux liant pouvant être la clé de la victoire ou de la défaite.

C'est une mayonnaise à monter plutôt intéressante. Le problème d'une mayonnaise c'est que c'est un peu gras, en l'occurence ici cela se traduit par une pléthore d'effet , bonus, Pv . A l'image du plateau , on est dans la surabondance. Si avec la pratique on gagne en repère, cette sensation de "gras" reste à mon goût. A l'arrivée , j'ai une certaine frustration , celle de me dire que j'ai loupé des trucs, ou même de ne pas savoir vraiment pointer ce qui a fait mes bons scores ou les mauvais.

Mécaniquement on a quelque chose d'assez classique, et malheureusement qui ne rend pas vraiment hommage (tel que l'auteur semblait le vouloir) au thème. Rien n'a vraiment de sens (le mur de la faim est juste une construction classique sans lien avec sa raison d'être). Le seul truc un peu thématique, c'est finalement cette roue d'action qu'on associe aux roues de chantier (ancêtre des grues), Et il faut reconnaître que , si au niveau des effets c'est le grand bazar, le système de sélection d'action est en lui-même diaboliquement simple et efficace. Le jeu garde heureusement d'ailleurs tout son côté ludique par tous les simil puzzle qu'il propose (la roue, les améliorations entourées de murailles, l'orientation des construction, la montée en escalier des scoring).

Joué surtout au solo, je pense me contenter de ce mode . C'est une interaction classique de prise exclusive d'action et quelques placements. Pas absente, mais pas le coeur du jeu.

Kommentare

Default