Lindisfarne

de alain Pradet et Damien Fleury
Lindisfarne
7.93 
20 reviews

Description du jeu :

8 Juin 793, l’Abbaye de Lindisfarne est pillée par les vikings et l’occident découvre l’existence de ces redoutables guerriers. Les raids vont se succéder dans toute l’Europe pendant plusieurs siècles... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
What we like
What we don't like
Kategorien
Würfelspiele

Petit mais costaud

Je suis vraiment impressionné par la qualité du jeu, sa profondeur, son matériel pour une si petite boite à un prix très raisonnable. Quand on sait que l'auteur est un trictracien qui soulignait la taille inutilement grosse des jeux et souvent trop chers, il vient de passer des paroles aux actes, chapeau.

Niveau game play, c'est un jeu relativement accessible mais pour un public de joueur je dirais (ou alors vous êtes motivés pour initier) qui sera parfait en début ou fin de soirée jeu. J'entends souvent "un las vegas like" alors oui il y a des dés mais franchement je le trouve tellement plus profond ce lindisfarne! Pour une raison simple; Las Vegas n'incite pas à varier ses stratégies, à jouer du bluff. Si on a un triple 6 et qu'il y a 100.000$ sur sa colonne bah on réfléchit pas, on fonce. Lindisfarne n'est pas pareil, déja avec ses différentes façons d'utilisées ses dés selon le plateau (un plateau "somme", un plateau "suite", un plateau "nombre de dés identiques") mais surtout via ses combos pour scorer (Las vegas, seul l'argent compte).

Au niveau des sensations on retrouve de tout; un peu d'opportunisme, une touche de placement et de majorité, un peu de hasard forcément mais qu'on peut influencer via des runes qu'on peut récupérer (personnellement en 5 parties jamais je n'ai vraiment regretté un lancer de dés), de la prise de risque (stop ou encore en quelque sorte), voir même du bluff (cramer juste un dé sur un plateau pour inciter son adversaire à me contrecarrer inutilement... j'adore).

Niveau rejouabilité, il faudra voir avec le temps mais cela reste une confrontation, les jeux de majorité peuvent généralement facilement être ressortis. En tout cas aucune de mes parties ne se sont ressemblées pour le moment.

Dans les très légers reproches je dirais le thème qui est oubliable mais d'un autre côté on est bien content d'avoir de beaux plateaux et illustrations. Je préfère encore cela à un thème neutre.

Bref, Lindisfarne c'est 13 balles, j'ai réussi à faire aimer son jeu à des joueurs anti hasard qui détestent Las Vegas donc oui, on peut même faire lancer des dés à des adorateurs de jeux à l'allemande avec Lindisfarne ;)

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default