In der Datenbank seit 17.01.2019

edition 2019
Par Sébastien Dujardin, Xavier Georges et Alain Orban
Illustré par Ian O'Toole
Édité par Pearl Games
Distribué par Novalis et Asmodee

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Troyes + Solenia =

Parce que Pearl Games prend le temps de penser ses jeux et préfère qualité à quantité, une nouveauté de cet éditeur est toujours un petit événement à suivre. Avec Black Angel c'est plutôt de la grosse sortie : boite costaude et prix dans les 60 e.
Perso le thème et le design SF me fait en général reculer. Le parti pris graphique, bien qu'un peu flashy est, ici, superbe, à la fois simple (des lignes de couleurs) et travaillé. On se prend à détailler le plateau pendant la partie.
Les règles sans être touffues ne sont pourtant pas toujours évidentes à appréhender et il faut parfois chercher longtemps la réponse à ses questions. Si le cœur du jeu est simple, ce sont les détails avec lesquels il faudra être vigilant.
Sans rentrer dans les mécanismes du jeu en profondeur (et même si l'équation du titre est restrictive, elle donne néanmoins une idée d'où on mets les pieds),disons que Black Angel avec ses 3 plateaux : un pour l'intérieur du vaisseau, un pour le vaisseau dans l'espace et un pour son usage perso, est imposant de par sa taille et par la gymnastique mentale qui vous attend. Entre la gestion de dés (les siens, ceux des autres puisqu'on peut les acheter) qui servent à activer des actions (déplacer son vaisseau, acheter une tuile pour son plateau, récupérer des cubes qui permettent de modifier son dé en virant les aliens ennemis...), une coopération indirecte / blocage de lieux (à travers les aliens « ravageurs »), les déplacements, la pose de cartes missions qu'il faudra activer en faisant attention néanmoins que, le Black Angel progressant, votre carte ne soit pas éjectée avant que vous ayez pu en profiter, et la construction de votre plateau (actions supplémentaires)...il y a de quoi faire.
Je ne vous en dit pas le dixième du quart, mais B.A est un jeu prenant, abstrait (malgré un sujet écologique bien amené) , et lourd. Pas toujours intuitif dans son déroulement, il se révèle peu à peu, mais peut mettre à mal des joueurs qui ont pourtant de la bouteille. J'avoue que durant la première moitie de partie, nous avons été dans le flou. Le jeu n'est clairement pas fait pour tout le monde. il faudra plutôt jouer avec des gens qui le maîtrisent un minimum si on veut une partie tendue. Il faudra trouver le rythme, anticiper, observer et...s'accrocher, ce qui prouve qu'il a de beaux jours devant lui.
Vu son prix et son niveau, je ne peux que vous conseiller de l'essayer avant de l'adopter.

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default