Un pledge coupe file ?

Dans Museum vous êtes un conservateur qui va parcourir le monde et essayer de présenter la plus belle des collections.

Je m’attarde cinq minutes sur le décor. Il est magnifique ! Chaque relique (objet/lieu) (il y en a environ 300) a été redessinée par Vincent Dutrait qu’on ne présente plus, toujours à l’aise dans ce type d’univers. Les reliques existent réellement et sont le dans ce voyage au quatre coins du monde.
Muséum peut donc être un jeu familial si on s’en tient à « récupérons des objets de la même zone géographique ou du même type (poterie, religion) », il peut devenir touffu lorsqu’on ajoute des modules ou des règles supplémentaires : pour scorer il faut que vos symboles soient en contact les uns les autres ou que les allées centrales de votre muséum soient alignées sur la galerie centrale qui ne présentera qu’un seul domaine d’objets ou d'une même civilisation, se battre contre les événements et surtout contre l’opinion publique qui, vous montrant du doigt, donnera des malus sur certaines cartes de votre fond commun (votre stock de recherches afin de coller au plus près de la réalité. Chaque carte se voit gratifier d’un petit paragraphe informatif, ce qui manque souvent dans ce type de jeu. Le soin apporté au décor permet une véritable immersion.
Ajoutons à cela des objectifs (cartes mécènes) et des pouvoirs à effets uniques (cartes notoriété).
Dans la version avancée, on ne regarde plus les cartes de la même façon et Muséum devient un jeu exigeant où les salles du musée sont les pièces d’un puzzle géant qu’il va falloir optimiser.
Muséum est magnifique, malin avec son principe de cartes qu’on stocke et destocke à volonté et immersif. C’est une belle réussite.

Museum a été joué avec un proto très avancé. Certaines règles semblent avoir changées depuis... A voir.

 Voir d'autres avis...

Kommentare

Default