Un Roll&Write qui trouve sa voie

9,0
Avec seulement 2 dés, 3 opérations, 1 minimum et 1 maximum, Trek 12 nous emmène à l'écart des chemins balisés de bien des roll&write.
Les règles sont évidentes et directement jouables. Pas d'effets à déclencher à l'autre bout de la feuille, pas de surcharge. Pour aller haut, il faut voyager léger.
Dès le premier lancer de dés, chacun part sur ses options. La montagne nous laisse le choix de l'itinéraire, des ancrages de notre corde, des zones à explorer, avec pour (presque) seules contraintes la limitation à 4 utilisations d'une même technique.
Trois modes de jeux sont proposés. Avec leurs scorings distincts, ce sont presque trois jeux différents avec leurs objectifs propres. On appréciera particulièrement le mode "Expédition", où l'on enchaîne trois ascensions, qui garde un intérêt compétitif même si une manche est ratée.

Un jeu qui donne de l'air donc.
Mais qui prend encore une autre ampleur par les trouvailles, les illustrations et l'édition.

Plutôt que nous faire jouer en mode automatique, quelques défis nous permettent d'ouvrir des enveloppes surprises. Voudra-t-on le meilleur score ou devenir découvreur d'un mystère ?
Roll&Write est souvent synonyme de quadrillage et d'austérité visuelle. Ici, notre champ de jeu est ouvert par les magnifiques illustrations d'ambiance propices à la contemplation d'altitude, où l'action est guidée par l'espace.
Tout cela avec un chouette matériel, d'une belle qualité, dans une boite bien remplie qui laisse juste suffisamment de place pour plastifier les fiches de jeux (et les sortir) et stocker les crayons.

Un jeu malin, avec plein de versants dont certains ne doivent pas être révélés pour laisser le plaisir de la découverte. Quelques détails nous font imaginer un jeu dans le jeu.
Trek12 est assurément un joli voyage où le thème est, contre toute attente, bien présent.

Edit. Après quelques mois d'expédition, après avoir ouvert toutes les envelopes, l'ivresse de l'altitude est toujours présente, les surprises encore plus belles. Sommes nous au bout de la quête ? Telle est la Voie.

Kommentare

Default