Dinner in Paris

Aucune catégorie
Par Les Trolls associés
Illustré par Alain Boyer
Édité par Funnyfox
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Alter
40 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Vivement la réouverture des restaurants ! :)

7,0
Dinner in Paris impressionne tout d’abord par son design et son matériel. La boite est sublime et déborde presque ! Entre l’énorme plateau recto/verso (une face 2 joueurs, une autre 3/4 joueurs), les planches à dépuncher et les nombreux bâtiments plus autocollants à préparer avant la première partie, ne comptes pas jouer immédiatement dès l’ouverture ! Chaque joueur aura en plus un plateau double épaisseur bien pratique. On regrette simplement le format des cartes à dépuncher moins agréable à pratiquer et les terrasses un peu fine et bien pénible lors de la mise en place, mais le reste est de très grande qualité et participe fortement au plaisir de jeu.

Dans Dinner in Paris, il faudra gérer tout d’abord ses cartes ressources. Une ressource est piochée en début de tour, et les deux autres actions pourront servir à compléter sa main. L’objectif étant de réaliser une combinaison d’ingrédients permettant de construire l’un des fameux restaurants du jeu, de la baraque à frite qui n’augmente pas sa manne financière mais rapporte tout de même deux points de victoires en fin de partie à l’énorme restaurant gastronomique. Une mécanique qui rappelle un peu les Aventuriers du Rail et peut faire facilement une transition pour les habitués de ce grand classique.

En plus de la construction de bâtiments, l’argent gagné servira à placer des terrasses devant ces restaurants. Et c’est là que la bataille fera rage puisque les terrasses serviront soit à atteindre des objectifs publiques ou privés, voir des majorités de fin de partie, soit à aller recouvrir des cases pigeons pour obtenir des cartes bonus. Le combat sera sans pitié et il faudra jouer avec les contraintes de poses pour tenter de réaliser certains objectifs, mais aussi empêcher les adversaires de faire de même. Certaines cartes Pigeons étant de plus diabolique et permettront de recouvrir certaines terrasses adverses ! Ça ne ressemble plus à grand-chose en fin de partie et heureusement que dans la réalité, la construction des terrasses ne se passe pas de la même manière, mais c’est très drôle à jouer ! Le thème est en tout cas très bien intégré au jeu et rend l’expérience vraiment originale.

L’interaction est donc assez forte. Que cela soit sur le placement des terrasses, mais aussi sur les objectifs, puisque seul le premier à réaliser un objectif public pourra marquer les points, et que chaque objectif pioché devra soit être gardé et réalisé sous peine de perdre les points, soit laissé sur le plateau en ouvrant l’opportunité aux autres joueurs de les réaliser à ta place ! Les majorités de fin de partie continueront à pousser cette interactivité dans les retranchements car chaque partie sera jouée avec trois majorités à gérer qui rapporteront des points aux joueurs étant majoritaire en fin de partie. Dinner in Paris a en plus le mérite de très bien fonctionner peu importe le nombre de joueurs avec l’adaptation du plateau en fonction de la configuration.

Le jeu est aussi une gigantesque course. Les bâtiments étant en nombre limités, il ne faudra pas trop trainer à les construire ! Le plateau va aussi très vite se remplir et les adversaires ne s’empêcheront pas de placer leurs terrasses devant tes bâtiments si tu les laisses faire. La fin du jeu est aussi définie en fonction du nombre de bâtiments construit permettant à un joueur le décidant de mettre fin à la partie, en construisant le bâtiment amenant à la limite de fin de partie. Pas forcément quelque chose qu’on apprécie, car cela force à compter régulièrement le nombre de bâtiments en jeu et casse un peu la fluidité de l’ensemble. Mais à contrario, cela permet à chacun de contrôler quand clôturer la partie suivant le scoring.

Dinner In Paris est donc un chouette mélange de mécanique (gestion de main, réalisation d’objectif, course, placement de terrasses …) très bien ficelé et plaisant à jouer, avec un matériel qui ne laisse pas indifférent et une interaction bien chafouine qui va faire crisser des dents ! On valide !

+ d'infos et les avis de nos enfants sur : https://akoatujou.fr/dinner-in-paris/

Kommentare

Default