Carrières

de James Cooke Brown
Carrières
6.00 
4 reviews

Description du jeu :

Carrières a été inventé en 1955. Sa principale particularité est de laisser les joueurs choisir leurs propres conditions de victoire. C’était toute une innovation pour l’époque et cela reste encore au... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
What we like
Aucun pour ou contre
What we don't like
Aucun pour ou contre
Kategorien
Brettspiele
Description complète

Carrières a été inventé en 1955. Sa principale particularité est de laisser les joueurs choisir leurs propres conditions de victoire. C’était toute une innovation pour l’époque et cela reste encore aujourd’hui une caractéristique rarement imitée par les autres jeux.
La formule est simple, pendant la partie les joueurs accumuleront de l’argent, de la gloire ou du bonheur. Au tout début de la partie, chaque joueur choisit quelle combinaison de chaque élément ils devront obtenir pour gagner. Toutes les combinaisons sont acceptables en autant que le total est de 60 points. Cela peut être par exemple 60 bonheurs, aucune gloire et aucun argent ou 20 de chaque. Pour pimenter le tout, chaque joueur garde son objectif secret et il devient ainsi difficile d’évaluer quand un autre joueur s’approche de la victoire.
Les joueurs jouent à tour de rôle en lançant deux dés pour avancer dans le sens des aiguilles d’une montre sur un parcours extérieur (à la Monopoly) et suivent les instructions de la case sur laquelle il tombe. Huit de ses cases sont une entrée pour une carrière spécifique. Les carrières dépendent de l’édition du jeu, dans celle que je possède, il y a l’agriculture, l’université, les affaires, les pêches, la politique, le cinéma, la prospection et les sciences, mais l’éditeur a su moderniser celles-ci selon le goût du jour.
Lorsqu’un joueur tombe sur la case d’entrée d’une carrière et rempli les conditions pour y entrer, il peut choisir de s’y déplacer. Il lance alors un seul dé et se déplace dans un des huit parcours intérieurs spécifiques à la carrière. C’est surtout à ce moment qu’il accumulera du bonheur, de la gloire ou de l’argent. La possibilité d’entrer dans une carrière dépendra du hasard des dés (ou des cartes d’opportunité), mais le choix d’y entrer dépendra de l’objectif qu’il a choisi en début de partie. Car chaque carrière a une spécialité qui lui est propre, certaines étant reconnues pour le bonheur, d’autres pour la gloire et enfin d’autres pour l’argent.
Sur le parcours extérieur, il y a plusieurs cases qui font piger une carte d’opportunité. Ces cartes permettent de remplacer le lancer des dés par un déplacement vers une entrée de carrière. La carte peut offrir un déplacement vers une carrière spécifique ou encore vers celle de son choix, tandis que les opportunités en or permettent d’entrer dans une carrière sans obligation de remplir les conditions d’entrée. Habituellement, un joueur accumulera plusieurs cartes d’opportunité et le choix entre celles-ci sera guidé par les objectifs du joueur.
À la sortie de chaque carrière (sauf l’université), un joueur pigera un certain nombre de cartes d’expérience. Une seule carte s’il en est à sa première visite dans cette carrière, deux cartes s’il en est à sa deuxième et trois cartes s’il a fait trois visites ou plus. Une carte d’expérience a un chiffre de un à quatre et permet de remplacer un lancer de dé par le chiffre correspondant. Elles sont habituellement utilisées dans les parcours intérieurs des carrières, là où les récompenses sont plus substantielles, mais rien n’empêche de les utiliser également sur le parcours extérieur.
Chaque joueur ne peut aller qu’une seule fois à l’université, lorsqu’il en sort, il choisit un diplôme qui l’aidera à remplir les conditions d’entrée d’une carrière ou encore lui permettra de recevoir de l’argent des autres joueurs. Par exemple, le diplôme des sciences lui évite de payer les 5,000$ exigés pour entrer dans cette carrière la première fois tandis que le diplôme de médecin lui permet de recevoir l’argent qu’un autre joueur doit verser s’il veut sortir de l’hôpital.
Lorsqu’un joueur tombe sur la case occupée par un autre joueur, il envoie ce dernier au chômage sur le banc du parc. Le malchanceux doit alors jouer 7, 11 ou un double pour en sortir. Certaines carrières sont plus dangereuses que d’autres et elles nous envoient à l’hôpital, on doit alors payer le médecin ou jouer 5 ou moins pour en sortir. Il n’y a pas que des malheurs puisque si on a fait au moins trois fois la même carrière, on obtient le privilège des retraités et on peut au lieu de lancer les dés choisir d’aller en Floride pour accumuler du bonheur ou pour se rapprocher du jour de paie. Une paye qui peut augmenter ou diminuer selon les choix de carrières que nous ferons et notre chance.
Si les possibilités des joueurs sont limitées au début du jeu et que les lancés des dés déterminent presque tout, au fur et à mesure que les cartes d’opportunités et d’expérience s’accumulent, les joueurs exercent un plus grand contrôle sur leur destiné. Avec une très grande chance n’importe qui pourra gagner, mais à la longue, le joueur plus astucieux sera tirer son épingle du jeu plus souvent qu’à son tour.

Awards
No award found
Auteurs et éditions

edition 1982
de James Cooke Brown
Édité par Parker

In der Datenbank seit 03.08.2004

Suggestion de jeux :

No board game found

Les avis

6.00 
4 reviews
Smiley
1
Smiley
0
Smiley
0
Like
Vive les dés...
8,00 
pierre2.0 20. Dezember 2004

Après tout, c'est aussi les dés qui font qu'un jeu est un jeu; Avec Carrières, on n'est pas dans le jeu de stratégie où celui qui pense le mieux l'emporte, celui qui connaît le mieux les règles a le plus...

Les avis positifs

Vive les dés...
8,00 

Après tout, c'est aussi les dés qui font qu'un jeu est un jeu; Avec Carrières, on n'est pas dans le jeu de stratégie où celui qui pense le mieux l'emporte,...

A creuser
6,00 

C'est divertissant, on n'y jouera pas 100 fois, car c'est répétitif.Permet de passer un moment, avec des enfants, c'est jouable mais ne vous passionnera...

This is a classic!
6,00 

Un des grands jeux qui ont bercé mon enfance! Souvenirs d'innombrables parties chez ma grand-mère, avec les cousins plus âgés... Je ne pense pas avoir...

Les avis négatifs

Moins linéaire que les jeux de l'époque
4,00 

Bien moins linéaire que les jeux de l'époque, j'aimais bien. Toutefois, je ne crois pas y rejouer un jour. Faut-il encore que je trouve la boîte !

Give your opinion!Lire tous les avis